Karl Binder - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Karl Binder.

Karl Binder

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Karl Binder
Portrait de Karl Binder par Josef Kriehuber en 1851

Naissance
Vienne
Décès (à 43 ans)
Vienne
Activité principale Compositeur
Style Romantique
Années d'activité 1839-1860
Collaborations Johann Nestroy

Carl ou Karl Binder (né le à Vienne, mort le dans la même ville) est un compositeur autrichien.

Biographie

Binder travaille de 1839 à 1847 comme maître de chapelle au Wiener Vorstadttheater ainsi qu'en 1840 au Theater in der Josefstadt en succession de Conradin Kreutzer. En 1847, il vit un moment à Hambourg et à Brastislava puis revient à Vienne, où il crée ses œuvres au Theater an der Wien et au Carltheater. De 1851 à 1859, il écrit la musique de pièces de Johann Nestroy. Binder devient connu pour la parodie avec Nestroy du Tannhäuser de Richard Wagner.

Le triomphe de Jacques Offenbach à Paris fait envie aux théâtres de Vienne qui demandent une adaptation. Binder adapte quelques pièces pour piano du compositeur français et l'ouverture d'Orphée aux Enfers.

Binder a deux fils. L'un d'eux devient maître de chapelle mais meurt à 27 ans. L'autre, Eduard, devient metteur en scène et acteur au Deutsches Theater de Berlin et au Carltheater.

Œuvres

  • Die schlimmen Buben in der Schule (première présentation le au Carltheater)
  • Der gutmüthige Teufel (première présentation le au Carltheater)
  • Kampl oder Das Mädchen mit Millionen und die Nätherin (première présentation le au Carltheater)
  • Heimliches Geld, heimliche Liebe (première présentation le au Carltheater)
  • Theaterg’schichten, durch Liebe, Intrigue, Geld und Dummheit (première présentation le au Carltheater)
  • Der Treulose oder Saat und Ernte (première présentation le au Carltheater)
  • Wenzel Scholz und die chinesische Prinzessin (première présentation le au Carltheater)
  • Umsonst! (première présentation le au Carltheater)

Source de la traduction

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Karl Binder
Listen to this article