Kimi-Matias Räikkönen (prononcé en finnois : /ˈkimi ˈmɑtiɑs ˈræikːønen/), né le à Espoo en Finlande, est un pilote automobile finlandais, champion du monde de Formule 1 en 2007. Les médias l'ont surnommé Iceman en raison de sa capacité à conserver son sang-froid en toutes circonstances, ainsi que son tempérament assez réservé.

Kimi Räikkönen
Kimi Räikkönen en 2019.
Biographie
Nom complet Kimi-Matias Räikkönen
Surnom Iceman
Date de naissance (43 ans)
Lieu de naissance Espoo
Nationalité Finlandais
Site web www.kimiraikkonen.com
Carrière
Années d'activité 2001-2009
2012-2021
Qualité Pilote automobile
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
2001 Sauber17 (0)
2002-2006 McLaren87 (9)
2007-2009 Ferrari52 (9)
2012-2013 Lotus37 (2)
2014-2018 Ferrari99 (1)
2019-2021 Alfa Romeo58 (0)
Statistiques
Numéro permanent 7 (2014-2021)
Nombre de courses 350
Pole positions 18
Meilleurs tours en course 46
Podiums 103
Victoires 21
Champion du monde 2007

Il fait ses débuts en Formule 1 en 2001 avec l'écurie suisse Sauber. L'année suivante, il s'engage avec l'écurie McLaren-Mercedes avec laquelle il termine deux fois vice-champion du monde, en 2003 et 2005. Après cinq saisons sans parvenir à remporter le titre, il rejoint la Scuderia Ferrari et devient, dès sa première année, champion du monde en devançant sur le fil, Lewis Hamilton et Fernando Alonso à l'issue de l'ultime Grand Prix de la saison. Malgré une année 2008 en demi-teinte, il contribue au titre constructeur de son équipe. Fin 2009, Ferrari met un terme à son contrat, ce qui incite le Finlandais à quitter la discipline pour se reconvertir dans le championnat du monde des rallyes, au sein du Citroën Junior Team et du Ice One Racing ; il termine dixième du championnat en 2010 et 2011, en effectuant au passage une pige de deux courses en NASCAR, avec l'écurie Kyle Busch Motorsports.

En 2012, Räikkönen fait son retour en Formule 1 avec Lotus F1 Team et se classe troisième du championnat après avoir renoué avec la victoire, lors du Grand Prix d'Abou Dabi. Après deux saisons au sein de l'équipe britannique, il retourne chez Ferrari, où il fait d'abord équipe avec Fernando Alonso puis avec Sebastian Vettel. En remportant le Grand Prix des États-Unis 2018, après avoir disputé 114 courses sans s'imposer, il devient, avec vingt-et-un succès, le Finlandais le plus victorieux de la discipline, devant Mika Häkkinen. Fin 2018, la Scuderia Ferrari met un terme à leur collaboration ; l'année suivante, il rejoint Alfa Romeo Racing tandis que Charles Leclerc fait le chemin inverse pour le remplacer au sein de l'écurie de Maranello. Le , il annonce la fin de sa carrière en Formule 1 à l'issue du championnat ; après dix-neuf saisons, il a acquis 21 victoires, 103 podiums, 18 pole positions, 46 meilleurs tours et un titre de champion du monde.

Oops something went wrong: