La Foule en délire - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for La Foule en délire.

La Foule en délire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Foule en délire

Titre original The Crowd Roars
Réalisation Richard Thorpe
Scénario Thomas Lennon
George Bruce
George Oppenheimer
Acteurs principaux
Sociétés de production Metro-Goldwyn-Mayer
Pays d’origine
États-Unis
Genre Drame
Durée 90 minutes
Sortie 1938

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Foule en délire (The Crowd Roars) est un film américain réalisé par Richard Thorpe, sorti en 1938.

Synopsis

Adolescent, Tommy McCoy a du mal à gagner quelques sous pour aider sa mère, l'argent étant souvent bu par son père Brian, un ancien acteur. Un jour qu'il bat son adversaire lors d'une bagarre, il est remarqué par le champion Johnny Martin, qui le sponsorise pour une tournée. Lorsque sa mère meurt, son père regrette son comportement mais continue à boire et à jouer.

Des années plus tard, Tommy est devenu un boxeur reconnu, mais il tue accidentellement un adversaire et il est surnommé "Killer McCoy" par la presse. Lorsque son père vend son contrat à Jim Cain, un parieur, il se retrouve obligé à gagner des matches truqués. Alors qu'il s'entraîne dans la propriété des Carson, le vrai nom de Cain, il rencontre Sheila Carson. Ils tombent amoureux et se voient en secret, et Tommy envisage d'arrêter la boxe. Comme il s'apprête à entrer sur le ring pour un match de championnat, il apprend que Sheila et Brian ont été kidnappés par un parieur, "Pug" Walsh, qui attend de Tommy qu'il perde au 8e round. Mais lorsqu'il aperçoit Sheila saine et sauve, il met son adversaire KO. Brian, qui avait feint une crise cardiaque pour permettre à Sheila de s'enfuir, est tué par un des kidnappeurs. Tommy et Cain deviennent finalement amis et Sheila promet de les tenir dans le droit chemin.

Fiche technique

Distribution

Production

Notes et références

  1. Selon Hollywood Reporter, cité par l'AFI (Cf. lien externe)


{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
La Foule en délire
Listen to this article