Lawrence Olum - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Lawrence Olum.

Lawrence Olum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lawrence Olum
Biographie
Nationalité
Kényan
Naissance (36 ans)
Lieu Nairobi
Taille 1,88 m (6 2)
Poste Défenseur central / Milieu défensif
Parcours junior
Années Club
2003-2006
Missouri Baptist Spartans
Parcours amateur
Années Club
2006
St. Louis Lions
016 0(9)
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2007-2008
Portland Timbers
044 0(6)
2009
Minnesota Thunder
029 0(5)
2010
Austin Aztex
024 0(3)
2011
Orlando City SC
026 0(2)
2011-2014
Sporting Kansas City
083 0(3)
2015
Kedah FA
2016
Sporting Kansas City
022 0(2)
2017-2018
Portland Timbers
061 0(2)
2019
Minnesota United
012 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2014-
Kenya
004 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 23 novembre 2019

Lawrence Olum est un footballeur international kenyan né le à Nairobi. Il joue au poste de milieu défensif.

Biographie

Olum étudie à l'Université baptiste du Missouri et joue dans le même temps au football avec les Spartans dans le circuit universitaire mineur de NAIA.

Après un passage réussi dans le championnat amateur de PDL, il intègre les Timbers de Portland dans le championnat professionnel de 2e division, la première division de l'USL.

En 2011, il rejoint le Sporting Kansas City et la MLS.

Olum rejoint le Kedah FA en Malaysia Premier League à l'issue de la saison 2014[1]. Après une saison en Asie, il signe un nouveau contrat avec le Sporting Kansas City le [2]. Le , il est échangé aux Timbers de Portland contre 50 000 dollars et allocation monétaire générale et un choix de première ronde au repêchage universitaire de 2018[3].

Palmarès

Avec Orlando City, il remporte la USL Pro en 2011 alors qu'il est en prêt du Sporting de Kansas City. Avec l'équipe de MLS, il décroche la Coupe des États-Unis en 2012 puis la Coupe MLS en 2013.

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Lawrence Olum
Listen to this article