cover image

Le Corbusier

architecte, urbaniste, décorateur, peintre, sculpteur et homme de lettres / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Charles-Édouard Jeanneret-Gris, dit Le Corbusier, est un architecte, urbaniste, décorateur, peintre, sculpteur, auteur suisse naturalisé français[alpha 1], né le à La Chaux-de-Fonds en Suisse et mort le à Roquebrune-Cap-Martin en France. Il est l'un des principaux représentants du mouvement moderne avec, entre autres, Ludwig Mies van der Rohe, Walter Gropius, Alvar Aalto et Theo van Doesburg. Il a de même côtoyé Robert Mallet-Stevens.

Le Corbusier
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Charles-Edouard Jeanneret
Nationalités
Suisse (-)
Française (depuis )
Activités
Père
Georges-Édouard Jeanneret (d)
Fratrie
Conjoint
Yvonne Gallis-Jeanneret (d)
Parentèle
Autres informations
Membre de
Mouvements
Maître
Représenté par
Distinctions
Archives conservées par
Bibliothèque de la Ville de La Chaux-de-Fonds, Département des manuscrits et fonds spéciaux (d)[1]
Archives de l'École polytechnique fédérale de Zurich (en) (CH-001807-7:Hs 65)[2]
Archives de l'École polytechnique fédérale de Zurich (en) (CH-001807-7:Hs 65a)[3]
Archives départementales des Yvelines (166J, Ms 5959-5960, 2 pièces, -)[4]
Œuvres principales
Signature

Le Corbusier[alpha 2] a également œuvré dans l'urbanisme et le design. Il est connu pour être l'inventeur de « l'unité d'habitation », concept sur lequel il a commencé à travailler dans les années 1920, expression d'une réflexion théorique sur le logement collectif. « L’unité d’habitation de grandeur conforme » (nom donné par Le Corbusier) ne sera construite qu'au moment de la reconstruction après la Seconde Guerre mondiale, en cinq exemplaires tous différents, à Marseille, Briey-en-Forêt, Rezé, Firminy et Berlin. Elle prendra valeur de solution aux problèmes de logements de l'après-guerre. Sa conception envisage dans un même bâtiment tous les équipements collectifs nécessaires à la vie — garderie, laverie, piscine, école, commerces, bibliothèque, lieux de rencontre.

L'œuvre architecturale de Le Corbusier regroupant dix-sept sites (dont dix en France, les autres étant répartis sur trois continents) est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO le . Un itinéraire culturel européen intitulé « Destinations Le Corbusier : promenades architecturales » est créé début .

L'œuvre et la pensée de Le Corbusier ont été particulièrement influentes sur les générations d'architectes de l'après-guerre et largement diffusées, avant d'entrer, avec la période du postmodernisme, dans une phase de contestation importante et régulière[6].

Il est le père de l'architecture moderne, étant le premier à remplacer les murs porteurs extérieurs par des piliers de béton armé placés à l'intérieur des constructions.

Dès lors, les façades ne portant plus les étages supérieurs, il est possible de les habiller avec des cloisons légères et de multiples et très grandes fenêtres. Il joue alors avec les formes et les espaces, sans devoir tenir compte d'un quelconque alignement lié aux poids des étages supérieurs, cette contrainte ayant disparu.

Sa principale force a été de réduire considérablement les temps de construction. Il a été le premier à utiliser des techniques et des matériaux de base, permettant de construire une maison entière, sur plusieurs étages, en quelques jours, comme son premier complexe, la cité Frugès de Pessac, dans la proche banlieue de Bordeaux, cité composée de cinquante petits immeubles et construite à raison d'environ un nouvel immeuble chaque semaine.