For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Le Paradis des mauvais garçons.

Le Paradis des mauvais garçons

Le Paradis des mauvais garçons
Description de cette image, également commentée ci-après
Affiche du film
Titre original Macao
Réalisation Josef von Sternberg
Nicholas Ray
Scénario Stanley Rubin
Bernard C. Schoenfeld
Robert Mitchum
Acteurs principaux
Sociétés de production Alex Gottlieb
Pays de production
Drapeau des États-Unis
États-Unis
Genre Film dramatique
Film policier
Film d'aventure
Film noir
Durée 81 minutes
Sortie 1952

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Macao 1952.JPG

Le Paradis des mauvais garçons (titre original : Macao) est un film américain réalisé par Josef von Sternberg, sorti en 1952.

Synopsis

Sur le bateau reliant Hong Kong à Macao, capitale des jeux et du crime, Lawrence Trumble, un policier sous couverture, Julie Benton, une chanteuse de cabaret et un ancien GI en cavale, Nick Cochran, font connaissance. Ils se retrouveront au Cabaret dirigé par Vincent Halloran, le parrain de la pègre local, où chante Julie. Cochran décide d'aider Trumble à arrêter Halloran, "un gros bonnet", propriétaire de nombreux établissements de jeux.

Fiche technique

Distribution

Acteurs non crédités :

Analyse

Josef von Sternberg fut contraint d'accepter de tourner ce film et son manque d'enthousiasme peut se percevoir dans le film. Il ne participe pas à l'écriture du scénario comme à son habitude. Macao, Le paradis des mauvais garçons peut être considéré comme un film de producteur, en l'occurrence Howard Hugues. Ce dernier en impose les deux vedettes : Robert Mitchum et Jane Russell, sa création, actrice qui le fascinait, contre l'avis de von Sternberg. Gloria Grahame ne voulait pas tourner dans le film et elle fut forcée par Hugues[1].

Vu le climat de plus en plus délétère entre Hugues et von Sternberg, ce dernier est remercié et remplacé aux deux tiers du film par Nicholas Ray. Il termine et assure le montage du film mais ne sera pas mentionné au générique comme cela en était l'usage à l'époque[1].

Comme ordonné par le producteur, Hugues, le film met très bien en valeur Jane Russell, scènes de chant dans le cabaret, sans toutefois exploiter son personnage[1].

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Le Paradis des mauvais garçons
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.