Le crime était presque parfait (film, 1947) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Le crime était presque parfait (film, 1947).

Le crime était presque parfait (film, 1947)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le crime était presque parfait
Titre original The Unsuspected
Réalisation Michael Curtiz
Scénario Charlotte Armstrong
Beth Merredyth, d'après le roman L'Insoupçonnable Grandison de Charlotte Armstrong
Acteurs principaux
Sociétés de production Warner Bros.
Michael Curtiz Productions
Pays d’origine
États-Unis
Genre Drame
Film noir
Durée 103 minutes
Sortie 1947


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le crime était presque parfait (The Unsuspected) est un film américain réalisé par Michael Curtiz, sorti en 1947.

Synopsis

La secrétaire de Victor Grandison, animateur d'une série criminelle à la radio, est retrouvée pendue dans la maison de son patron. Le fiancé de celle-ci, policier de son état, est revenu de la Guerre et suspecte Grandison d'avoir maquillé un meurtre en suicide. Sous une fausse identité, il essaye de confondre le vrai coupable en s'introduisant dans son intimité. De son côté, Grandison fait appel à un tueur pour s'en débarrasser...

Fiche technique

Distribution

Commentaire

Lorsque Michael Curtiz signe The Unsuspected en 1947, le film noir se trouve à son apogée. Le film de Curtiz offre cette singularité, tout comme Laura (1944) d'Otto Preminger, de « distiller l'idée que la forme la plus raffinée du crime se trouvait parmi les classes les plus huppées de la société, une idée révolutionnaire quand il était auparavant acquis que les classes laborieuses restent toujours les plus dangereuses. »[1]

Plus préoccupé par des questions de style, le réalisateur adapta schématiquement l'œuvre de Charlotte Armstrong. « Curtiz se moque de mon roman », disait celle-ci. Ce que confirmait Curtiz en personne : « Il semble que j'ai essayé de réaliser un grand film à partir d'une histoire qui n'avait rien de génial[2]. »

Notes et références

  1. Samuel Blumenfeld, livret analyse de la collection Trésors de Warner, 2013.
  2. Cité par S. Blumenfeld in : op. cité.
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Le crime était presque parfait (film, 1947)
Listen to this article