Les Bannis - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Les Bannis.

Les Bannis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Bannis

Titre original The Outcasts
Genre Série western
Création Hugh Benson
Acteurs principaux Don Murray
Otis Young
Pays d'origine
États-Unis
Chaîne d'origine ABC
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 26
Durée 45 minutes
Diff. originale

Les Bannis (The Outcasts) est une série télévisée américaine en 26 épisodes de 45 minutes, créée par Hugh Benson et diffusée entre le et le sur le réseau ABC.

En France, la série a été diffusée à partir du sur la deuxième chaîne de l'ORTF.

Synopsis

Cette série met en scène deux chasseurs de primes, à la fin de la Guerre de Sécession, contraints de voyager ensemble alors que tout les oppose : l'un est un ancien aristocrate de Virginie, sudiste et l'autre est un esclave affranchi, nordiste.

Distribution

Autres acteurs

Fiche technique

  • Titre original : The Outcasts
  • Titre français : Les Bannis
  • Création : Hugh Benson
  • Supervision de l'écriture : Leon Tokatyan
  • Producteur éxécutif : Hugh Benson
  • Producteurs : Jon Epstein, Ben Brady et E.W. Swackhamer
  • Producteurs associés : Louis H. Goldstein et Sheldon Schrager
  • Musique : Hugo Montenegro
  • Directeur de la photographie : Harold E. Stine
  • Montage : Norman Colbert, Peter Colbert et Aaron Nibley
  • Distribution : Geoffrey Fischer
  • Création des décors : Ross Bellah et Robert Peterson
  • Supervision des maquillages : Ben Lane
  • Compagnie de production : Screen Gems Television
  • Compagnie de distribution : ABC
  • Pays d'origine : États-Unis
  • Langue : anglais mono
  • Couleur : Pathécolor
  • Ratio écran : 1.33:1
  • Format négatif : 35 mm
  • Procédé cinématographiqe : Sphérique
  • Durée : 26 x 45 minutes
  • Dates de première diffusion :
    États-Unis
     :  ;
    France
     :

Épisodes

13 épisodes ont été doublés en français.

  1. Les Bannis (The Outcast) Réalisation : E.W. Swackhamer Scénario : Leon Tokatyan Avec : Slim Pickens (Le sergent), Burr DeBenning (Le lieutenant), Gino Conforti (Un bandit), Woodrow Parfey (Le Juge), Warren Finnerty (Henderson). Résumé : Earl Corey, un ancien propriétaire d’une plantation en Virginie, après avoir perdu son cheval, arrive à pieds dans une petite ville. Il ne peut s’acheter un cheval, car il ne dispose que d’argent mexicain. Le shérif lui propose de s'intéresser à une affiche pour la traque d'un hors la loi. Earl rencontre le chasseur de primes à l'origine de la recherche. Il s'agit de Jemal David, un ancien esclave qui traque un dénommé Henderson qu'il avait une première fois arrêter mais qui lui a échappé. Il a besoin d'un associé pour le reprendre et le conduire en prison. Une prime de 400 $ est offerte et ils pourront se la partager. Mais Earl refuse l'offre. Peu après, ils participent tous les deux à un concours de tir organisé dans la ville. Ils finissent premiers ex-eaquo et selon le règlement, en cas d'égalité, aucun ne peut toucher la récompense. Jemal redemande à Earl d'accepter son offre mais celui-ci refuse à nouveau. Le shérif leur demande de quitter la ville. Earl repart comme il est arrivé, sans cheval. Il est rejoint par Jamel avec une deuxième monture et finit par accepter de l'aider pour deux jours. Plus tard, ils aperçoivent un convoi escorté par des soldats qui les arrêtent. Ils sont présentés au lieutenant qui se montrent suspicieux à leur égard et leur demande de partir mais Jemal croit avoir reconnu Henderson embauché comme cuisinier. De nouveau seuls, Earl refuse de suivre à nouveau Jemal et les deux hommes en arrivent à se battre. Ils sont rejoints par le sergent qui seconde le lieutenant et d'autres soldats. Ancien sudiste, le sergent veut aider Earl à donner une correction au noir mais l'ancien propriétaire de Virginie refuse et se met du coté de l'ancien esclave pour donner une correction aux militaires. Puis les deux ex-associés se séparent, mettant fin à leur collaboration. La nuit, Jemal 's'introduit dans le convoi pour capturer le cuisinier mais il est blessé et fait prisonnier. De son côté, Earl poursuit sa route et remarque un Mexicain en éclaireur, qui semble attendre le convoi pour une embuscade. Il décide de retourner vers le convoi pour prévenir le lieutenant mais celui-ci le met aux arrêts. Il retrouve ainsi Jemal. Le lieutenant pour prévenir toute attaque propose à son sergent de séparer le convoi en deux. Les soldats avec le sergent iront en avant avec des chariots sans la cargaison convoitée à savoir de l'argent afin de vérifier si une embuscade est possible. Le lieutenant restera en arrière avec le cuisinier, l'argent transporté et les deux prisonniers. Ceux-ci découvrent qu'en réalité, le lieutenant est complice avec le cuisinier qui est bien le criminel Henderson, pour voler la cargaison. Avec l'aide de Jemal, Earl peut libérer ses liens et détacher les chevaux du chariot contenat la cargaison. Les chevaux s'emballent et le lieutenant en voulant les arrêter meurt écrasé par la monture. Henderson tente de retenir le chariot qui dévale une pente mais sans y parvenir. Il se tue dans la chute du chariot. Jemal reproche à Earl son initiative d'avoir détaché les chevaux car ils ne pourront pas toucher la prime offerte pour la capture seulement vivante d'Henderson. Ils sont rejoints par les soldats. Le sergent a fini par comprendre la trahison de son lieutenant mais prévient que dans son rapport, il n'impliquera pas son supérieur. Les deux chasseurs de primes repartent ensemble.
  2. La Chevauchée de la vengeance (A Ride to Vengeance) Réalisation : Marc Daniels Scénario : Harold Jack Bloom Avec : Charles McGraw (Mose Skinner), Diana Muldaur (Peg Skinner), Ken Lynch (Shérif Lansford), Erik Holland (Dobbs), Frank Marth (Roy Tanner), Gene Shane (Lew), John Beck (Jesse), Troy Melton (Harry) Résumé : Une prime de 1000 dollars a été offerte pour la capture de Jemal qui est recherché, mort ou vif, dans l’état du Dakota. Il y est accusé de meurtre alors qu’il ne s’est jamais rendu dans cette région des États-Unis. Un shérif les arrêtent tous les deux. En prison, ils reçoivent une arme qui leur permet de s'évader. Méfiants, Jemal part en avant et est stoppé par deux chasseurs de primes. Ces derniers leur ont remis l'arme pour leur permettre de quitter la prison afin de les capturer eux-mêmes et toucher la prime. Earl, resté en arrière intervient et tous les deux, ils maîtrisent les deux hommes avant de quitter les lieux. Ils décident de se rendre dans la ville d'où les affiches sont parties. Avant d'atteindre la ville, ils font une halte dans une ferme pour y passer la nuit. Le propriétaire, Mose Skinner, un vieil homme marié à une jeune femme, Peg, accepte moyennant rémunération. Mose semble craindre un certain Tanner qui avec sa bande de hors la loi terrorisent la région. Jemal se souvient du premier bandit arrêté, un certain Tanner dont il a refusé l'argent et qu'il a conduit en prison sur un âne. Les deux chasseurs de primes remarquent que Skinner traite mal sa femme qu'il a en réalité fait venir par correspondance, moyennant rémunération. Earl n'est pas insensible aux charmes de Peg qui elle, souhaite quitter la ferme. Ils passent la nuit ensemble, mais au matin, Earl part seul contre l'avis de Jemal pour se rendre en ville et repérer les lieux. Jemal veut le rejoindre mais Peg trouve une affiche de mise à prix pour la capture de Jemal et celui-ci est arrêté par le couple qui espère la récompence. Peg part en ville pour prévenir Tanner. Resté seul avec Mose, Jemal installe le doute chez le mari sur son épouse qui risque de garder la prime et l'abandonner. Mose laisse partir le chasseur de primes. En ville, Earl rencontre Tanner mais Peg, furieuse qu'il l'ai abandonée après leur nuit, le dénonce. Earl est agressé par Tanner et ses hommes. Il est aidé par Jemal arrivé en ville. Les deux chasseurs de primes se réfugient dans une chambre d'hôtel. Des coups de feu sont échangés. Jemal propose à Tanner de régler tous les deux leur différent dans un duel. Le criminel accepte. Ils se retrouvent dans la rue. Jemal plus rapide, abat Tanner. Les complices du bandit décident d'abandonner le combat. Les deux chasseurs de primes ramènent Peg chez son époux puis ils quittent la région.
  3. Trois façons de mourir (Three Ways to Die) Réalisation : Josef Lejtes Scénario : Edward J. Lasko Avec : James Gregory (Shérif John Giles), Paul Langton (Gregg Jeremy), Christopher Stone (Tom Jeremy), Dub Taylor (Anson), Bill Quinn (Doc Starnes), Stuart Nisbet (Un policier) Résumé : Les deux chasseurs de prime arrivent dans une ville. Jemal souhaite prendre un bain mais un certain Tom Jeremy veut passer avant lui et les deux hommes se battent. Ils sont surpris par le shérif John Giles qui ne badine pas avec la loi et les conduit en prison. Le shérif montre son mépris pour les chasseurs de primes. Tom, fils du notable le plus riche espère une intervention rapide de son père pour le faire sortir. Il sympathise néanmoins avec Jemal derrière les barreaux. Gregg Jeremy demande au shérif de faire libérer son fils mais l'homme de loi refuse et Gregg accepte de laisser son fils effectuer les trois jours en cellule pour lui donner une leçon. La nuit, Jemal est frappé par le shérif. Lorsqu’il reprend connaissance, Tom est mort et Giles accuse Jemal d’avoir tué son compagnon de cellule. Earl Corey se décide alors à aider Jemal en menaçant le shérif contraint de libérer son prisonnier. Les deux amis fuient par le désert. Giles réunnit des hommes dont le père de la victime pour poursuivre les fuyards. Earl est mordu par un serpent à sonnette. Qque son partenaire tue. Puis, Jemal lui retire le venin mais cela les ralentit d'autant que l'eau commence à manquer. Leurs poursuivants manquent aussi d'eau et décident d'abandonner à l'exception du shérif. Jemal doit abattre le cheval blessé d'Earl. Il continuent leur route et arrivent à un point d'eau mais le shérif plus rapide les y attend. Des coups de feu sont échangés. Jemal blesse le shérif au ventre. Ils découvrent que le point d'eau est à sec. Néanmoins, Jemal décide de ramener le shérif afin d'être réhabilité. Plus tard, ils sont rejoints par Gregg et des hommes. Ils leur donnent de l'eau. Les deux chasseurs de prime parviennent à faire parler le shérif blessé. Gregg Jeremy devine que Giles est le responsable de la mort de son fils.  
  4. Titre français inconnu (The Understanding)
  5. Entrez dans la danse (Take Your Lover in the Ring) Réalisation : Leo Penn Scénario : Anthony Lauwrence Avec : Gloria Foster (Sabine), John Dehner (Le colonel Romulus), Virginia Gregg (Odette), Walter Coy (Le shérif Patton), Wayne Heffley (Le barman), James Wainwight (Sukey), Art Metrano (Jesse) Résumé : Earl joue au poker contre le colonel Romulus. Il gagne 600 dollars. Pour se refaire, le colonel propose de jouer une femme noire, Sabine qui semble lui appartenir. Earl remarque que Jemal semble attirée par la femme aussi il accepte l'enjeu et gagne. Il offre Sabine à son coéquipier qui refuse car l'esclavage est aboli.Il repart seul afin de poursuivre un criminel recherché alors que Earl préfère profiter de ses gains. Le soir, Jemal campe et est rejoint par Sabine qui déclare lui appartenir mais Jemal lui explique qu'elle est libre. Ils discutent amicalement et sont rejoint par Earl, ivre qui s'endort. Au matin, Sabine est partie et Earl constate que son argent a disparu. Il est convaincu que la coupable est la jeune femme. Il apprend qu'elle a rejoint le colonel et qu'ils sont repartis. Les deux chasseurs de primes les retrouvent dans une autre ville au saloon où le colonel joue au poker. Earl l'accuse de l'avoir volé avec la complicité de Sabine mais sans preuve, le shérif lui demande de partir. Jemal retrouve Sabine qui avoue rester avec le colonel Romulus car il la respecte. Trois hommes les agressent. Jemal réussit à les faire partir. Il demande à Sabine de venir avec lui et de l'épouser. Cette dernière retrouve le colonel qui n'accepte pas de voir partir sa « protégée ». Earl agresse Romulus et récupère une partie de l'argent gagné. Puis Romulus retrouve Sabine en compagnie de Jemal. Il indique à ce dernier que la jeune femme est libre et non pas son esclave. Elle est sa complice pour le poker en l'aidant à récupérer son argent en cas de perte. Déçu par la jeune femme, Jemal la quitte. Il part retrouver Earl qui a repéré le criminel recherché. Des coups de feu sont échangés. Sabine rejoint Jemal pour s'expliquer mais celui-ci l'accuse d'être une voleuse. Il rejoint son coéquipier qui a pu arrêter le criminel. Les deux chasseurs de primes repartent avec leur prisonnier mais le colonel les attend avec un fusil pour les éliminer. Sabine intervient et abat son protecteur avec un revolver. Jemal lui propose de venir avec lui mais elle préfère restée seule.
  6. Les Héros (The Heroes) Réalisation : Josef Lejtes Scénario : Dan Ullman Avec : Royal Dano (Walt Madsen), Michael Margotta (Matt), James Westerfield (Blackburn), Bo Svenson (Pardee), Sammy Jackson (Jack Becker), Warren Vanders (Lou Becker), Myron Healey (Locke), Duane Grey (Bonning), Ivor Francis (Doc) Résumé : Earl et Jemal se font embaucher dans le ranch deWalt Madsen, une connaissance de Earl, qui est en conflit avec son voisin Blackburn pour un problème territorial. Blackbum a lui engagé des tueurs. Jemal souhaite renoncer à ce travail car il n'est pas apprécié du fait de la couleur de sa peau mais Earl le convainc de rester par amitié pour Walt. Dans le dortoir, Jemal doit se battre contre un cow-boy qui refuse de dormir sous le même toit qu'un Noir. Jemal le met KO. Blackburn envoie ses hommes commettre des attaques pour intimider l'adversaire. Plusieurs cow-boys du ranch Madsen démissionnent. Matt, le fils de Walt apprécie Jemal et Earl mais son père n'accepte pas cette complicité d'autant que lui même a du mal à communiquer avec son garçon. Il reproche à son fils d'être influensable et de s'éloigner du métier de rancher. Mais, Matt préfère retrouver Jemal qui lui apprend à tirer. N'acceptant pas de voir son fils se lier d'amitié avec les deux chasseurs de primes, Walt leur demande de quitter le ranch.. Les hommes de Blackburn mettent le feu dans le ranch aux dortoirs tirant sur les hommes qui sortent. Walt est blessé alors que Matt veut se battre. Earl et Jemal reviennent pour aider Madsen et font fuir les assaillants. Walt est soigné. Matt souhaite se rendre en ville pour venger son père alors que celui-ci veut renoncer à ce conflit. Les deux chasseurs de primes devancent Matt en arrivant avant lui en ville. Ils retrouvent les hommes responsables de l'attaque du ranch et les abattent. Au ranch, Blackbum rend visite à Walt et s'excuse pour l'attaque meurtrière de ses hommes qu'il n'a pas souhaitée car il leur demandait seulement d'intimider. IL déclare renoncer lui aussi aux terres convoitées. Matt rejoint les deux hommes et souhaite tirer sur Blackbum mais Jemal le convainc à baisser son arme.Le père et le fils finissent par se comprendre et se rapprocher.
  7. Mon Nom est Jemal (My Name is Jemal) Réalisation : Harvey Hart Scénario : Gerry Day Avec : James Edwards (Taggert), Arthur Franz (Anse Farnum), John Marley (Bricker), Charles Dierkop (Jeeter), James Michelle (Michele), Walter Brooke (Trask), Roy Jenson (Ben) Résumé :Après une partie de poker, Jemal est drogué. Il s'agit d'un stratagème imaginé par Michele, la fiancée du sergent Taggart. Celui-ci, membre de la cavalerie américaine, très apprécié des hommes de son régiment pour sa bravoure a été condamné à la pendaison pour le meurtre d'un négociant. Michelle souhaite remplacer l'accusé par Jemal qui lui ressemble. Le chasseur de primes se retrouve ainsi dans un fourgon de l'armée en direction de la prison. Il déclare au capitaine ne pas être Taggart mais l'officier, raciste ne le croit pas et les autres soldats se taisent pour permettre au sergent de fuir avec sa fiancée. Seul un shérif se demande si le prisonnier est le bon. Pendant ce temps, Earl Corey attend dans une ville son coéquipier qui devait escorter une diligence transportant de l'or. Taggart qui a pris la place de Jemal agresse le conducteur qui est tué accidentellement et part avec le butin, accompagné de Michelle. Earl apprend l'attaque de la diligence par son collègue aussi il est soupçonné de complicité et doit fuir. Il tente d 'échapper à ses poursuivants. Sur sa route, il croise Taggart et Michele. Le militaire abat son cheval. Sans monture, Earl doit se cacher pour échapper à ses poursuivants. Déguisé en gardien de moutons, il peut passer inaperçu. Jemal qui a demandé qu'Earl soit amené pour le disculper apprend que son ami est recherché pour complicité dans l'attaque de la diligence. Un homme est contacté pour identifier Jemal mais il déclare qu'il s'agit bien du prisonnier. Jemal devine que l'homme est un ami du vrai Taggart qu'il protège en donnant un faux témoignage. Cependant, Jemal parvient à faire sauter ses barreaux et à s'évader. Earl qui a pu récupérer un cheval arrive au refuge où sont Michelle et Taggart. Il pense y trouver Jemal mais il est surpris lorsque son coéquipier le rejoint. Ensemble, ils décident de savoir qui se fait passer pour le chasseur de primes. Earl fait face à Taggart alors que Jemal le prend de revers. Plus rapide, Jemal tire et blesse mortellement le sergent. Michelle leur demande de la laisser seule avec le corps de son fiancé. Earl pourra innocenter Jemal.
  8. Titre français inconnu (The Night Riders) avec Steve Ihnat
  9. Le Vin lourd (The Heady Wine) Réalisation : E.W. Swackhamer Scénario : George Eckstein Avec : William C. Watson (Cart Munson), Kay Reynolds (Maggie), Logan Ramsey (Ab), Lou Frizzell (Docteur Traynor), Jan Burrell (Carrie), Jim Boles (Stoker), Phil Chambers (Le shérif) Résumé : Jemal David conduit son prisonnier Zayas, un bandit mexicain, chez le shérif Rayburn. Il doit repousser deux hommes sortant ivres du saloon dont un certain Munson. Peu après, Zayas est abattu par un tueur invisible que Jemal a pu blesser légèrement. Quant au shérif, il est terrassé par une crise cardiaque. A la prison, Jemal y retrouve Earl Corey ivre et au cachot À la demande des habitants, Jemal David accepte de devenir shérif pendant une période de 10 jours, pour 5 $ par jour, d'autant qu'il ne peut pas toucher la prime pour Zayas qui devait être ramené vivant. Il décide alors de prendre Earl comme adjoint. Le lendemain, soupçonnant Munson, il le retrouve et l'arrête pour le meurtre de Zayas d'autant que le suspect a une éraflure au visage provoquée par une balle. Munson clame son innocence précisant que sa femme lui a fait cette blessure. Earl enquête sur Munson et apprend que celui-ci avait été désarmé il y a plusieurs semaines par le shérif. Il interroge aussi une certaine Magggie qui confirme qu'au moment où le bandit mexicain a été tué, Munson était avec elle. Mais peu après, le patron du saloon, Ab menace Maggie si elle ne revient pas sur sa déposition. Earl précise à Jemal qu'il a peut-être arrêté un innocent mais le nouveau shérif qui reste buté est convaincu de la culpabilité de son prisonnier. Lorsqu'Earl fait venir Maggie devant Jemal, celle-ci, sous la menace de Ab, ne donne pas la même version. En désaccord avec son coéquipier, Earl démissionne de ses fonctions d'adjoint et quitte la ville. Dans un autre saloon, Earl est pris par les hommes de Zayas qui veulent venger leur chef. Jemal interroge la femme de son prisonnier pour savoir si elle est responsable de la blessure de Munson. Mais celle-ci qui n'aime plus son époux réfute lui avoir tiré dessus. A la prison, Maggie revient sur son faux témoignage afin d'innocenter Munson. Pendant ce temps, les bandits mexicains arrivent en ville avec Corey prisonnier. Ab veut les raisonner, précisant qu'il était associé en affaires avec Zayas mais l'un des bandits lui tire dessus. Earl remarque qu'Ab avait déjà une blessure récente par balle sans doute faite par Jemal ce qui confirme qu'il est celui qui a abattu Zayas. Earl parvient à s'échapper et à rejoindre Jemal. Celui-ci finit par accepter qu'Earl libère Munson et lui donne une arme pour les aider à affroner les bandits. Ceux ci sont tués ou finissent par fuir mais dans la bagarre, Munson a trouvé la mort. Ab, seulement blessé est arrêté. Les habitants refusent de payer Jemal car il n'est pas resté 10 jours comme prévu et la ville a souffert de l'attaque des Mexicains. Les deux chasseurs de primes quittent la ville.
  10. Titre français inconnu (The Man from Bennington) avec Michael Conrad
  11. Titre français inconnu (The Bounty Children) avec Charles Aidman
  12. Un jour, ils se lèveront (They Shall Rise Up) avec Sean McClory
  13. Titre français inconnu (Alligator King) avec Paul Mantee
  14. Titre français inconnu (The Candidates) avec Susan Howard
  15. Titre français inconnu (The Glory Wagon) avec Jack Elam
  16. Acte de foi (Act of Faith) avec Brock Peters
  17. Titre français inconnu (The Thin Edge) avec Ida Lupino
  18. Titre français inconnu (Gideon) avec Roscoe Lee Browne
  19. Titre français inconnu (And Then There Was One) avec Maree Cheatham
  20. Titre français inconnu (Hung for a Lamb) avec Tammy Grimes
  21. Titre français inconnu (A Time of Darkness) avec A Martinez
  22. La Ville du refus (The Town That Wouldn't) avec Ruth Roman
  23. Le Diable noir (The Stalking Devil) avec Lyle Bettger
  24. Donnez-moi demain (Give Me Tomorrow) avec Dick Sargent
  25. La Longue Chevauchée (The Long Ride) avec Ted de Corsia
  26. Titre français inconnu (How Tall Is Blood?) avec Philip Bruns

Autour de la série

Lors du tournage d'un épisode, Otis Young refusa de dire cette réplique : "Rien de tel qu'un négrillon pour bien prier." et s'en expliqua : "Les Blancs pensent qu'il n'y a que les Noirs pour danser, pour chanter, pour prier. Eh bien, c'est faux. Les Noirs ont été perdus parce qu'ils sont trop allés dans les églises, dans les dancings, dans les cabarets des Blancs. Il y a une nouvelle race de Noirs, dans ce pays, qui ne veut plus singer les Blancs, mais retrouver sa personnalité réelle. Comme vedette de ce feuilleton, je me sens une responsabilité envers ces Noirs-là. La phrase en question est une insulte à leur égard. C'est pourquoi je ne la prononcerai jamais. Si je perds mon rôle, j'en serai navré, mais je sais que je l'aurai voulu." Il conserva son rôle[1].

Sortie vidéo (France)

La série est sortie en France sur le support DVD :

  • Les Bannis, Volume 1 (Coffret 4 DVD-9) sorti le édité par Elephant Films et distribué par Sony Pictures Home Entertainment. Le ratio écran est de 1.33:1 4:3 plein écran. L'audio est en Français et Anglais Mono 2.0 avec présence de sous-titres français. 12 épisodes de 60 minutes sont présents dans ce premier volume : Les Bannis, La chevauchée de la vengeance, Trois façons de mourir, The Understanding, Entrez dans la danse, Les héros, Je me nomme Jemal, The Night Riders, Le vin lourd, The Man From Bennington, Bounty Children et Un jour, ils se lèveront. Il s'agit d'une édition zone 2 Pal[2].
  • Les Bannis, Volume 2 (Coffret 5 DVD-9 avec livret de présentation des épisodes) sorti le édité par Elephant Films et distribué par Sony Pictures Home Entertainment. Le ratio écran est de 1.33:1 4:3 plein écran. L'audio est en Français et Anglais Mono 2.0 avec présence de sous-titres français. Les 14 derniers épisodes de 60 minutes sont présents dans ce second volume. Il s'agit d'une édition zone 2 Pal[3].

Voir aussi

Liens externes

Références

  1. Télé 7 Jours n°559, semaine du 9 au 15 janvier 1971, pages 24 et 25, avec Otis Young en couverture, article de Jacques Prezelin, intitulé : "Otis Young a fait scandale en refusant de dire une réplique des Bannis".
  2. [1]
  3. [2]
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Les Bannis
Listen to this article