Liz Gordon - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Liz Gordon.

Liz Gordon

Liz Gordon
Carrière professionnelle
1981 – 1986[1]
Pays
 Afrique du Sud
Naissance (64 ans)
Gains en tournois 8 522 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 0
En double
Titres 1
Finales perdues 0
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/32
Double 1/32 1/16

Elizabeth “Liz” Gordon, née le [2], est une joueuse de tennis sud-africaine, professionnelle dans la première moitié des années 1980.

Son principal fait d'armes sur le circuit WTA est une victoire en double en 1982, à l'Open d'Allemagne aux côtés de Beverly Mould.

En simple, elle a participé deux fois au tournoi de Wimbledon, en 1981 et 1982, chaque fois éliminée dès son premier match (par Betsy Nagelsen et Tanya Harford).

Palmarès

Titre en simple dames

Aucun

Finale en simple dames

Aucune

Titre en double dames

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 17/05/1982 German Open
Berlin
Series 3 100 000 Terre (ext.)
Beverly Mould
Bettina Bunge
Claudia Kohde-Kilsch
6-3, 6-4 Parcours

Finale en double dames

Aucune

Parcours en Grand Chelem

En simple dames

Année Internationaux de France Wimbledon US Open Open d'Australie[3]
1981 - 2e tour (1/32)
Betsy Nagelsen
- -
1982 - 2e tour (1/32)
Tanya Harford
- -

À droite du résultat, l’ultime adversaire.

En double dames

Année Internationaux de France Wimbledon US Open Open d'Australie[3]
1982 1er tour (1/32)
Beverly Mould
Iva Budařová
M. Skuherská
2e tour (1/16)
Beverly Mould
Kathy Jordan
Anne Smith
- -

Sous le résultat, la partenaire ; à droite, l’ultime équipe adverse.

En double mixte

N'a jamais participé à un tableau final.

Notes et références

  1. Premier et dernier matchs officiels connus
  2. AdeyC, « Biographies of Female Tennis Players - Page 50 - TennisForum.com » (consulté le )
  3. a et b L'Open d'Australie est organisé en décembre de 1978 à 1985.

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Liz Gordon
Listen to this article