Lotus 100T - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Lotus 100T.

Lotus 100T

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lotus 100T
La Lotus 100T de Satoru Nakajima exposée au Honda Collection Hall
Présentation
Équipe
Camel Team Lotus Honda
Constructeur Team Lotus
Année du modèle 1988
Concepteurs Gérard Ducarouge
Martin Ogilvie
Spécifications techniques
Châssis Monocoque moulée en kevlar et fibre de carbone en nid d'abeille
Suspension avant Double triangulation, ressorts hélicoïdaux
Suspension arrière Double triangulation, ressorts hélicoïdaux
Nom du moteur Honda RA168E
Cylindrée 1 494 cm3
650 ch à 12 500 tr/min
Configuration V6 à 60° turbocompressé
Orientation du moteur longitudinale
Position du moteur centrale-arrière
Boîte de vitesses Lotus/Hewland
Nombre de rapports 6 + marche arrière
Type manuelle
Poids 540 kg
Dimensions Empattement : 2 776 mm
Voie avant : 1 798 mm
Voie arrière : 1 651 mm
Carburant Elf
Pneumatiques Goodyear
Histoire en compétition
Pilotes 1.
Nelson Piquet
2.
Satoru Nakajima
Début Grand Prix automobile du Brésil 1988
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
16000
Championnat constructeur 4e avec 23 points
Championnat pilote Nelson Piquet : 6e
Satoru Nakajima : 16e

Chronologie des modèles (1988)

La Lotus 100T est la monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie britannique Team Lotus dans le cadre du Championnat du monde 1988. Elle est pilotée par le Brésilien Nelson Piquet, champion du monde en titre et en provenance de l'écurie Williams F1 Team, et le Japonais Satoru Nakajima, qui effectue sa deuxième saison chez Lotus.

Historique

La saison commence par deux troisièmes places de Nelson Piquet au Brésil et à Saint-Marin, alors que Satoru Nakajima marque son unique point de la saison au Brésil[1],[2].

Lors du Grand Prix de Monaco, Piquet se qualifie en onzième position, à 4,4 secondes de la pole position établie par Ayrton Senna, tandis que Nakajima, vingt-septième des qualifications, n'est pas autorisé à prendre le départ de la course, lors de laquelle son équipier abandonne dès le premier tour à la suite d'un accrochage avec l'Arrows A10B de Derek Warwick[3],[4]. Au Mexique, un problème moteur contraint les deux pilotes Lotus à abandonner[5].

Après une quatrième place de Piquet au Canada, le Brésilien abandonne à la suite d'un tête-à-queue lors du Grand Prix de Détroit, alors que son équipier échoue à se qualifier après avoir réalisé le vingt-huitième temps, à 6,6 secondes de Senna et à 4 secondes de Piquet, auteur du huitième temps[6],[7]. Il s'ensuit deux cinquièmes places de Piquet en France et en Grande-Bretagne[8],[9].

La deuxième moitié de saison est plus difficile pour Lotus. En effet, il faut attendre la onzième manche du championnat pour voir Piquet marquer des points : le Brésilien termine quatrième du Grand Prix de Belgique, profitant de la disqualification des deux Benetton B188 pour essence non conforme[10]. Piquet montre ensuite sur la troisième marche du podium lors de la dernière course, en Australie, alors que son équipier abandonne au quarante-cinquième tour à la suite d'un accrochage avec la March 881 de Mauricio Gugelmin[11].

À l'issue de la saison, Team Lotus termine quatrième du championnat du monde des constructeurs avec 23 points. Piquet se classe sixième du championnat du monde des pilotes avec 22 points, tandis que Nakajima est seizième avec 1 point[12].

Résultats en championnat du monde de Formule 1

La Lotus 100T de Piquet devant la Williams FW12 de Mansell lors du Grand Prix du Canada 1988.
La Lotus 100T de Piquet devant la Williams FW12 de Mansell lors du Grand Prix du Canada 1988.
Résultats détaillés de la Lotus 100T en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
1988 Camel Team
Lotus Honda
Honda RA168E V6 Goodyear BRÉ SMR MON MEX CAN DET FRA GBR ALL HON BEL ITA POR ESP JAP AUS 23 4e
Nelson Piquet 3e 3e Abd Abd 4e Abd 5e 5e Abd 8e 4e Abd Abd 8e Abd 3e
Satoru Nakajima 6e 8e Nq Abd 11e Nq 7e 10e 9e 7e Abd Abd Abd Abd 7e Abd

Légende : ici

Notes et références

  1. « Classement du Grand Prix du Brésil 1988 », sur statsf1.com (consulté le 22 octobre 2019)
  2. « Classement du Grand Prix de Saint-Marin 1988 », sur statsf1.com (consulté le 22 octobre 2019)
  3. « Qualifications du Grand Prix de Monaco 1988 », sur statsf1.com (consulté le 22 octobre 2019)
  4. « Classement du Grand Prix de Monaco 1988 », sur statsf1.com (consulté le 22 octobre 2019)
  5. « Classement du Grand Prix du Mexique 1988 », sur statsf1.com (consulté le 22 octobre 2019)
  6. « Qualifications du Grand Prix des États-Unis 1988 », sur statsf1.com (consulté le 22 octobre 2019)
  7. « Classement du Grand Prix des États-Unis 1988 », sur statsf1.com (consulté le 22 octobre 2019)
  8. « Classement du Grand Prix de France 1988 », sur statsf1.com (consulté le 22 octobre 2019)
  9. « Classement du Grand Prix de Grande-Bretagne 1988 », sur statsf1.com (consulté le 22 octobre 2019)
  10. « Classement du Grand Prix de Belgique 1988 », sur statsf1.com (consulté le 22 octobre 2019)
  11. « Classement du Grand Prix d'Australie 1988 », sur statsf1.com (consulté le 22 octobre 2019)
  12. « Classements du championnat du monde 1988 », sur statsf1.com (consulté le 22 octobre 2019)

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Lotus 100T
Listen to this article