Méziré - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Méziré.

Méziré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Méziré

La chapelle Saint-Étienne.

Héraldique
Administration
Pays
France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Territoire de Belfort
Arrondissement Belfort
Canton Grandvillars
Intercommunalité Grand Belfort
Maire
Mandat
Raphaël Rodriguez
2014-2020
Code postal 90120
Code commune 90069
Démographie
Gentilé Mézirois
Population
municipale
1 353 hab. (2016 en diminution de 3,63 % par rapport à 2011)
Densité 346 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 31′ 56″ nord, 6° 55′ 14″ est
Altitude Min. 324 m
Max. 395 m
Superficie 3,91 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Territoire de Belfort

Méziré

Géolocalisation sur la carte : Territoire de Belfort

Méziré

Géolocalisation sur la carte : France

Méziré

Géolocalisation sur la carte : France

Méziré
Liens
Site web Site officiel de la commune de Mézire

Méziré est une commune française située dans le département du Territoire de Belfort en région Bourgogne-Franche-Comté. Elle est rattachée au canton de Grandvillars.

Géographie

Localisation

Le village est situé au bord de l'Allan, rivière issue de l'union de la Bourbeuse et de l'Allaine, entre Morvillars et Fesches-le-Châtel (département du Doubs).

Communes limitrophes

Rose des vents Bourogne Rose des vents
Allenjoie
(Doubs)
Fesches-le-Châtel
(Doubs)
N Morvillars
O    Méziré    E
S
Dampierre-les-Bois
(Doubs)
Badevel (Doubs) Grandvillars

Toponymie

  • Miserey (1317), Mosere (1576), Mésirey (1793), Mesirey (1801).
  • En allemand : Miserach[1].

Histoire

Moyen Âge

Le nom de Méziré (ou Mesiré, Miserach dans les titres en allemand) est cité à partir de 1317. En 1333, après la mort de Renaud de Bourgogne, le fief revient à sa fille Jeanne de Montbéliard. Lors du partage de la succession de cette dernière, c'est sa fille Jeanne de Montbéliard-Ferrette épouse de l'archiduc d'Autriche qui en hérite. Méziré, comme Morvillars auquel il est attaché, devient alors possession autrichienne.

Époque moderne

Dès la fin du XVIIe siècle, commence à se développer l'industrie métallurgique dans la région et une tréfilerie est construite par Pierre de la Basinière, seigneur de Morvillars. Plusieurs châteaux et maisons de maîtres ont été construits par les Viellard, maîtres de forges de la région. Une chapelle privée (photo ci-jointe), seul lieu de culte de la commune, a été aménagée dans une vieille ferme par Étienne Viellard.

Époque contemporaine

Politique et administration

Tendances politiques et résultats

Liste des maires

La mairie et l'école de Méziré.
La mairie et l'école de Méziré.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1977 mars 2013 Robert Demuth    
avril 2013 En cours Raphaël Rodriguez    

Population et société

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3].

En 2016, la commune comptait 1 353 habitants[Note 1], en diminution de 3,63 % par rapport à 2011 (Territoire de Belfort : +0,52 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
165300185268286306389442475
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
513533556590744796804824961
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 0571 1701 2191 1711 1221 086855713977
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
9781 0901 2521 3261 1501 2551 3521 3661 401
2016 - - - - - - - -
1 353--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement

  • École maternelle.

Santé

Manifestations culturelles et festivités

  • Fête de l'escargot.

Économie

Culture locale et patrimoine

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Héraldique

Les armes peuvent se blasonner ainsi : au premier, d'azur à deux bars adossés d'or; au second, de gueules à un marteau et une pince d'or posés en chevron renversé; au troisième, de gueules à trois grenades d'or tigées et feuillées de sinople; au quatrième, d'azur semé de billettes d'or à un lion couronné d'or armé et lampassé de gueules. Sur le tout, une croix d'argent brochant, surbrochée par une maison d'or à la toiture de gueules[6].

Pour approfondir

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références

  1. Dictionnaire topographique du département du Haut-Rhin - Georges Stoffel (1868)
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  6. Blasonnement de Méziré.
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Méziré
Listen to this article