Manèges - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Manèges.

Manèges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Manèges
Réalisation Yves Allégret
Scénario Jacques Sigurd
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Films Modernes
Discina
Pays d’origine
France
Genre Drame
Durée 90 minutes
Sortie 1950


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Manèges est un film français réalisé par Yves Allégret, sorti en 1950.

Synopsis

À la suite d'un accident de voiture, la belle et jeune Dora est grièvement blessée et hospitalisée dans l'urgence.

Son mari Robert et la mère de la séduisante femme se rendent à son chevet. Visiblement à l'agonie, elle prie sa mère d'avouer toutes les manipulations sentimentales et financières dont le gendre faisait naïvement l'objet durant toutes ces années de mariage. Ayant voué un amour sans limite pour son épouse, ce dernier revoit différemment leur passé commun et mesure brutalement l'étendue de ses erreurs, au fur et à mesure des révélations avidement délivrées par sa belle-mère.

C'est à l'issue de l'opération chirurgicale que l'homme sali et ruiné se charge d'annoncer l'insoutenable nouvelle à la "mère-maquerelle" : sa fille survivra en dépit de ses blessures mais elle restera définitivement paralysée et totalement dépendante dans son quotidien. Reprenant ses esprits mais complètement désabusé, il décide d'abandonner "sur-le-champ" les deux femmes face à leur sombre destin en faisant "fi" des insultes que lui profère l'infirmière-chef.

Fiche technique

  • Réalisation : Yves Allégret
  • Scénario, adaptation et dialogues : Jacques Sigurd
  • Découpage : Yves Allégret
  • Assistant réalisateur : Paul Feyder, Julien Derode
  • Images : Jean-Serge Bourgoin
  • Opérateur : Henri Tiquet, assisté de Rodier
  • Son : Jean Calvet, Jacques Carrère
  • Décors : Auguste Capelier, assisté de Claude Kilian
  • Maquettes : Alexandre Trauner
  • Montage : Maurice Serein, assisté de Mme Girardin
  • Régisseur général : Henry Jacquillard, assisté de Raymond Favre
  • Régisseur ensemblier : Maurice Barnathan
  • Script-girl : Suzanne Bon
  • Maquillage : Karabanoff
  • Photographe de plateau : Sam Levin
  • Production : Les Films Modernes, Discina
  • Chef de production : Émile Nathan
  • Directeur de production : Ludmilla Goulian
  • Tournage aux studios de Neuilly et Franstudio de Saint-Maurice
  • Tirage : Laboratoire Lianofilm, Système sonore Western Electric
  • Genre : Film dramatique
  • Pellicule 35 mm, Noir et blanc
  • Durée : 90 min
  • Première présentation le 25/01/1950
  • Visa d'exploitation : 8406

Distribution

Autour du film

  • La présence de Jacques Harden parmi les petits rôles, est attestée dans l'annuaire biographique du cinéma. Pourtant ce n'est pas lui qui joue le rôle du bel ouvrier. Son rôle a peut-être été coupé au montage.
  • Pierre Billard dira, pour souligner la noirceur totale du film « À coté de Manège, des films comme Quai des brumes ou Pépé le Moko paraissent euphoriques »[1].

Éditions

Le film est publié en une première fois en VHS dans la série L'Âge d'or du cinéma par Gcr puis en 2004 en DVD dans la série Classique de Studio Canal, version restaurée et remasterisée en haute définition. Enfin 2005 et 2011 le film est repris en DVD dans un coffret de 4 films Simone Signoret 1949-1959 par Studio Canal.

Notes et références

  1. Cité dans Autour de Manège,documentaire présent dans les bonus de l'édition DVD de Studio Canal.
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Manèges
Listen to this article