Mandarine (Anouilh) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Mandarine (Anouilh).

Mandarine (Anouilh)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mandarine est une pièce de théâtre (drame) de Jean Anouilh, écrite entre 1930 et 1932 et créée le au théâtre de l'Athénée, dans une mise en scène de Gérard Batbedat. Elle a fait l'objet de 13 représentations seulement[1].

Création et publication

Les principaux comédiens lors de la création sont Paul Lalloz, Milly Mathis et Madeleine Ozeray[2]. Le jour de la générale, dans l'après-midi, un incendie se déclare au théâtre de l'Athénée. L'intervention des pompiers permet la création de la pièce, le soir même, malgré la fumée qui demeure à l'intérieur du théâtre[3].

Compte tenu de son manque de succès, Jean Anouilh n'autorisa jamais sa publication[4]. Pour autant, le manuscrit existe, si l'on en croit l'une des biographes de Jean Anouilh, Anca Visdei[3].

Argument

Mandarine est l'histoire d'un jeune gigolo qui, par amour pour Bérénice, promet d'essayer de changer de conduite et de respecter la morale traditionnelle[5].

Notes et références

  1. Bernard Beugnot, Chronologie 1903-1952, in Jean Anouilh, Théâtre – I, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade (2007), p. XLVI (ISBN 978-2070115877)
  2. Christophe Mercier, Pour saluer Jean Anouilh, Éditions Bartillat (1995), p. 255 (ISBN 978-2841000159)
  3. a et b Anca Visdei, Anouilh, un auteur "inconsolable et gai", Les Cygnes (2010), p. 43 (ISBN 978-2915459333)
  4. Paul Ginestier, Anouilh, Seghers Collection Seghers Théâtre (1971), p. 8
  5. Jean-Jacques Bricaire, Jean Anouilh ou l'anarchiste réactionnaire sur le site de l'Association de la Régie théâtrale - Consulté le 10-03-2012
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Mandarine (Anouilh)
Listen to this article