Mangold Ier de Neuchâtel - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Mangold Ier de Neuchâtel.

Mangold Ier de Neuchâtel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mangold Ier de Neuchâtel
Titre Seigneur de Neuchâtel
(10??-10??)
Autres titres Chevalier
Prédécesseur Ulrich Ier de Neuchâtel
Successeur Mangold II de Fenis
Biographie
Dynastie Maison de Neuchâtel
Surnom Mangold Ier de Fenis
Naissance vers 1055
Décès 10??
Père Ulrich Ier de Neuchâtel
Enfants 1. Mangold II
2. Rodolphe Ier de Neuchâtel
3. Berthold

Mangold Ier de Neuchâtel, né vers 1055 et mort à une date inconnue, dit Mangold Ier de Fenis, est un noble, membre de la maison de Neuchâtel.

Biographie

Chevalier en 1096[1],[2], il est le fils d'Ulrich Ier de Neuchâtel. Son existence n'est pas formellement établie mais supposée par l'acte de ratification de l'abbaye de Saint-Jean-Baptiste de Cerlier qui cite Mangold junior laissant par là supposer qu'il existait un Mangold sénior. Une hypothèse voudrait qu'après sa prise de Neuchâtel en 1034 l'empereur germanique Conrad le Salique laisse un territoire désolé qui intéresse un seigneur voisin Mangold de Fenis, grâce à son frère l'évêque Bourcard d'Asuel, très proche de l'empereur germanique Henri IV, ce petit seigneur se voyait remettre la terre de Neuchâtel par le monarque[3].

Mariage et succession

Son épouse est inconnue, il a :

Voir aussi

Sources

  • Léon Montandon, Hypothèses nouvelles sur les origines de la maison de Neuchâtel, Musée neuchâtelois, (lire en ligne), p. 177 à 187
  • Paul Vuille, Notes sur les premiers seigneurs de Neuchâtel, Musée neuchâtelois, (lire en ligne), p. 109 à 122

Notes et références

  1. Notes sur les premiers seigneurs de Neuchâtel, 1979, page 109
  2. a et b Note sur le premier seigneur connu de Neuchâtel, 1925, page 183
  3. Note sur le premier seigneur connu de Neuchâtel, 1925, page 185
  4. Le nécrologe de l'abbaye de Fontaine-André enregistre les décès de « domini Manegaldi de Novocastro et fratris sui Rodulphi (Mangold seigneur de Neuchâtel et son frère Rodolphe) » (Médiéval Généalogie [1])
  5. Notes sur les premiers seigneurs de Neuchâtel, 1979, pages 109 à 122
  6. Note sur le premier seigneur connu de Neuchâtel, 1925, pages 177 à 187 : L'acte de fondation de l'abbaye de Lucelle de 1125 remis par l'empereur germanique Henri V nomme parmi les témoins "R. comite de Novo Castro, Bertulfi episcopi germano frate". Le premier cité ne peut être que Rodolphe Ier de Neuchâtel dit aussi Rodolphe Ier de Fénis qui a donc un frère Berthold, (? - 1137), évêque de Bâle sous le nom de Berthold von Neuenburg de 1122 à 1133. Rodolphe Ier a aussi une sœur dont le nom est inconnu et qui épousa Amédée Ier de Montfaucon
  7. Romain Jurot, « Neuchâtel, Berthold de » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  8. Note sur le premier seigneur connu de Neuchâtel, 1925, page 187
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Mangold Ier de Neuchâtel
Listen to this article