Marcel Parent (escrime) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Marcel Parent (escrime).

Marcel Parent (escrime)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Marcel Parent
Carrière sportive
Sport pratiqué Escrime
Arme Sabre
Biographie
Nationalité
Français
Naissance
Lieu de naissance Paris
Palmarès
Championnats du monde 0 0 3

Marcel Parent, né le à Paris, est un sabreur français.

Carrière

Marcel Parent débute l'escrime au fleuret en 1945 au retour de captivité de son père, le maitre Augustin Parent. Il devient international junior jusqu'en 1952 date à laquelle le président de le fédération française d'escrime demande la formation de sabreurs, discipline dominée par les nations slaves Hongrie et Pologne. Il débute à cette arme et mettra trois ans avant de la maitriser totalement et de devenir champion de france OSSU, champion de france moins de 20 ans et médaille d'argent au championnat du monde des moins de 20 ans en 1955,à Budapest, derrière un Hongrois mais devant trois autres. Il gagne plusieurs tournois en Ile de France et est sélectionné en équipe de France pour les Jeux méditérranéens de Barcelone en 1955 où il obtient la médaille d'argent par équipe. Suit alors un long silence dû à un service militaire de 30 mois passé d'abord aux EOR puis à Joinville. A cette date, le Centre sportif des forces armées, petite structure ne se composant que de sportifs de haut niveau devient.......bataillon de marche d'infanterie! Seul officier du contingent, Marcel Parent participe à l'incorporation de 150 Bleus du tout-venant qu'il emmenera faire leurs classes au camp de Frileuse en tant que chef de centre, épaulé par quatre gendarmes.Six mois plus tard, mission accomplie, il croit son service terminé mais est envoyé en Algerie, en plein plan Challe, dans une ferme isolée. Il la fortifie et organise patrouilles et embuscades. Il débute la construction d'un chantier d'adduction d'eau éxécuté sous la protection d'une harka qu'il a formée. ll rentre fin 1957 à Joinville. Il a maigri de 12 kilos. Son état de forme est peu propice à la reprise de l'entrainement. Ce dernier n'intervient qu'en 1959. Cette année là, il commence sa vie professionnelle et se marie. Marcel Parent devient alors, pendant neuf ans, un des piliers de l'équipe nationale. Il particpe aux jeux olympiques de Rome en 1960, aux championnats du monde à Turin en 1961. En 1962, au championnat du monde à Buenos Aires, il termine 7éme en individuelle. En 1963 il est à Dantzig puis aux jeux olympiques de Tokyo en 1964. A ces JO, Marcel Parent termine 6éme en individuelle et 4éme par équipe. En 1965 au championnat du monde à Paris, il est médaille de bronze par équipe. A Moscou en 1966, il gagne la médaille de bronze par équipe ainsi qu'en 1967 à Montreal. Marcel Parent achève sa carrière, aux Jeux olympiques de Mexico en 1968. Il est éliminé au deuxième tour de l'individuelle et fait quatrième par équipe. A ces jeux, il est le témoin du saut légendaire de Bob Beamon à 8m90. Marcel Parent est champion de France toutes catégories en 1967 et 1968. Conscient de ce que l'escrime lui avait apporté, il continue a arbitrer la discipline du sabre qu'il pratiquait au plus haut niveau depuis une dizaine d'années, jusqu'aux dramatiques jeux de Munich en 1972. Durant tout cette période et jusqu'aux années 80 le maitre Parent, devenu un des meilleurs des maitres mondiaux, forme de nombreux champions de France juniors et séniors et sept internationaux dont Jean François Lamour qui fut deux fois champion olympique et champion du monde.

Après sa carrière sportive, amateur pur, Marcel Parent fait carrière dans un grand cabinet-conseil européen en tant que spécialiste du diagnostic industriel et du cost killing. Il crée ensuite son propre cabinet qui l'amènera à assumer des interims de direction pour des entreprises en difficulté. Il prend sa retraite en 2000. Il se partage entre la région parisienne et la côte catalane française où il entretient une vigne produisant du raisin pour le cru Banyuls.

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Marcel Parent (escrime)
Listen to this article