Margaret Turner-Warwick - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Margaret Turner-Warwick.

Margaret Turner-Warwick

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Margaret Turner-Warwick
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
President of the Royal College of Physicians
-
Leslie Turnberg, Baron Turnberg (en)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 92 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Membre de
Distinctions

Margaret Turner-Warwick, née le à Londres et morte le dans la même ville, est une médecin, pneumologue et universitaire britannique. Elle est professeure de médecine à l'université de Londres et présidente du Royal College of Physicians de 1989 à 1992.

Biographie

Margaret Turner-Warwick est née dans le district d'enregistrement de St. George, Hanover Square, à Londres, sa famille habitant alors à Smith Square, Westminster[1]. Elle est la fille de William Harvey Moore, juriste et de Maud Kirkdale Baden-Powell[1]. Elle est la petite-fille du mathématicien George Baden-Powell et la petite-nièce de Robert Baden-Powell, le fondateur du scoutisme international[1].

Margaret Turner-Warwick fait ses études primaires à la City of London School for Girls et au Walthamstow Hall puis elle est pensionnaire à la Maynard School d'Exeter. Sa famille se réinstalle à Londres en 1942 et elle termine sa scolarité à la St Paul's Girls' School[1].

Elle s'inscrit en 1943 à l'université d'Oxford, comme étudiante en médecine au Lady Margaret Hall[2] et elle obtient le prix Welch en anatomie, en 1945. Elle se soigne dans un sanatorium suisse pendant plusieurs mois en 1946, puis poursuit sa formation médicale au University College Hospital[3],[4]. Elle obtient son diplôme en 1950 et se marie la même année, avec Richard Trevor Turner-Warwick, urologue dont elle a fait la connaissance durant leurs études à Oxford[5],[6]. Ils ont deux filles[7].

Carrière

Elle commence sa carrière professionnelle comme praticienne hospitalière au Elizabeth Garrett Anderson Hospital, l'University College de Londres et au Royal Brompton Hospital. Elle soutient une thèse de sciences médicales et obtient le titre de « Doctor of Medicine » (MD) en 1956[1].

Elle obtient un poste de maître de conférences à l'Institute of Diseases of the Chest. En 1972, elle est nommée professeure de médecine thoracique au Cardiothoracic Institute (Université de Londres), dont elle est doyenne de 1984 à 1987[1]. Elle prend sa retraite en 1987[1]. Elle a été membre du Nuffield Council on Bioethics, de 1991 à 2000[8] .

Distinctions

Postérité

Une conférence annuelle Margaret Turner-Warwick Lectures, initiée en 2006, est établie en partenariat entre le National Heart and Lung Institute et le Royal Brompton and Harefield NHS Foundation Trust[11].

Le , Margaret Turner-Warwick inaugure le Margaret Turner-Warwick Education Centre pour le National Heart and Lung Institute sur le Royal Brompton Campus[12].

Références

  1. a b c d e f et g Noel Snell, « Warwick [née Moore], Dame Margaret Elizabeth Harvey Turner- (1924–2017) », dans Oxford Dictionary of National Biography, (lire en ligne).
  2. « LMH, Oxford - Dame Margaret Turner-Warwick », Lmh.ox.ac.uk (consulté le 9 avril 2016)
  3. (en) Geoff Watt, « Dame Margaret Elizabeth Harvey Turner-Warwick », The Lancet, vol. 390, no 10105,‎ , p. 1828 (ISSN 0140-6736, DOI 10.1016/S0140-6736(17)32653-3, lire en ligne, consulté en free)
  4. Ned Stafford, « Margaret Turner-Warwick », BMJ,‎ , j4442 (DOI 10.1136/bmj.j4442)
  5. « FreeBMD Home Page », Freebmd.org.uk, (consulté le 9 avril 2016)
  6. « Richard Turner-Warwick profile » (consulté le 5 novembre 2013)
  7. Anthony Newman Taylor, « Dame Margaret Turner-Warwick obituary », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  8. « Past Council Members », Nuffield Council on Bioethics (consulté le 21 avril 2017)
  9. « Discover Artworks Dame Margaret Elizabeth Harvey Turner-Warwick », Art UK (consulté le 9 avril 2016)
  10. « Professor Dame Margaret Turner-Warwick (1924-2017) - TB Alert »,
  11. « Annual Margaret Turner Warwick Respiratory Lecture », Imperial.ac.uk (consulté le 9 avril 2016)
  12. Emma Watson, « Margaret Turner Warwick Education Centre officially opened », Imperial College London, (consulté le 14 mars 2016)

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Margaret Turner-Warwick
Listen to this article