Marie Vrinat-Nikolov - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Marie Vrinat-Nikolov.

Marie Vrinat-Nikolov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Marie Vrinat-Nikolov
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (59 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Marie Vrinat-Nikolov, née Marie-Dominique Vrinat[1], née le (59 ans), est une traductrice littéraire et universitaire française

Ancienne élève de l'École normale supérieure de jeunes filles et agrégée de lettres classiques, elle est professeur de langue et littérature bulgares et de théorie de la traduction littéraire à l'Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO). Elle a traduit de nombreuses œuvres de la littérature bulgare vers le français et participé à l'élaboration de plusieurs dictionnaires et manuels d'apprentissage de la langue bulgare. Son travail lui a valu plusieurs distinctions, comme le prix de Académie bulgare des sciences pour sa contribution aux études bulgares, le prix de l'Union des traducteurs de Bulgarie pour la traduction de Nous, les moineaux de Yordan Raditchkov et sa contribution au rayonnement de la littérature bulgare, la distinction "Siècle d'or" (2015) pour sa contribution au rayonnement de la littérature bulgare [2].

Le prix Jan-Michalski de littérature a été décerné en 2016 à Guéorgui Gospodínov pour son roman Physique de la mélancolie [3] traduit en français par Marie Vrinat-Nikolov

Bibliographie

  • Co-autrice ou adaptatrice en français de manuels de bulgare, notamment :
  • Découvrir et pratiquer le bulgare avec Tzvetilena Krasteva et Yonka Tchoukanova, Langues & mondes-L'Asiathèque , 2007
  • Джобен речник българско-френски, френско-български / Dico de poche bulgare-français, français-bulgare, 2011
  • Les particules expressives du bulgare moderne sous la direction de Jack Feuillet, 1990
  • Histoire de la Bulgarie : au pays des roses avec Georges Castellan, Brest, Éditions Armeline, 2007
  • Miroir de l'altérité : la traduction : deux exemples emblématiques de la constitution et de l'affirmation d'une langue-culture par la traduction en Europe : la Bulgarie et la France du IXe siècle au début du XXe siècle, Grenoble, Ellug, Université Stendhal, 2006
Auteurs traduits en français

Références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Marie Vrinat-Nikolov
Listen to this article