Metamorphosis (album des Rolling Stones) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Metamorphosis (album des Rolling Stones).

Metamorphosis (album des Rolling Stones)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Metamorphosis

Compilation de The Rolling Stones
Sortie
Durée 48 min 03 s
Langue Anglais
Genre Pop rock, rock psychédélique, Rock 'n' roll
Format 33 tours
Auteur-compositeur Jagger, Richards
Producteur Andrew Loog Oldham
Label ABKCO

Albums de The Rolling Stones

Albums subséquents des Rolling Stones

Metamorphosis est une compilation des Rolling Stones, composée d'enregistrements inédits, sortie en juin 1975 (le même jour que la compilation Made in the Shade du même groupe) à la demande du manager Andrew Loog Oldham, d'après sa collection personnelle.

Cette particularité fait de ce disque, plus qu'une simple compilation, une véritable pièce de collection (il retrace en effet toute la période stonienne depuis Brian Jones jusqu'à Mick Taylor). On trouve sur cet album plusieurs chansons enregistrées avec Jimmy Page à la guitare en tant que musicien de studio avant qu'il forme Led Zeppelin.

À noter sur les crédits de pochette que Keith Richards n'avait, à l'époque, pas encore ajouté le S final à son nom, ainsi qu'une des rares compositions créditées de Bill Wyman.

Historique

En 1972, l'ancien producteur des Rolling Stones, Andrew Loog Oldham, décida de se lancer dans un projet de compilation du groupe, intitulée Necrophilia. Elle se composerait de quinze titres d'enregistrements inédits et des versions alternatives de chansons comme Have You Seen Your Mother, Baby... ou encore Street Fighting Man. Cependant, en raison de désaccords entre Oldham et Allen Klein (détenteur du catalogue du groupe via sa société ABKCO), principalement sur le choix des chansons (dont le très controversé Andrew's Blues), cette compilation ne verrait pas le jour et fut remplacée par More Hot Rocks (Big Hits & Fazed Cookies), sortie le (avec une face de chansons inédites en album) faisant suite à Hot Rocks 1964-1971 (sortie un an plus tôt)[1].

Par la suite, le projet Necrophilia évolua d'abord en Black Box, qui fut confiée au bassiste Bill Wyman, mais restée à l'état d'ébauche, puis en Metamorphosis. Cette dernière réunit neuf prises prévues originalement pour Necrophilia, accompagnés de sept chansons plus récentes, de 1966 à 1970[1].

Caractéristiques artistiques

Analyse du contenu

La compilation n'appartient pas au meilleur de la discographie du groupe. Toutefois, c'est une pièce de collection qui permet d'apprécier la progression dans l'écriture des chansons du duo Jagger/Richards à partir des premiers pas. Le disque se divise en deux faces : la première reprend les chansons prévues pour Necrophilia. Il s'agit des chansons enregistrées principalement avec Mick Jagger seul au chant accompagné de musiciens de studios, dont faisaient partie deux futurs membres de Led Zeppelin (John Paul Jones et Jimmy Page), Graham Nash, Ry Cooder, Al Kooper (qui jouait avec Bob Dylan), Phil Spector... Ces chansons étaient destinées à être interprétés par d'autres artistes qu'Oldham produisait à ce moment-là et dont la voix de Mick devait servir de guide vocal pour leur interprétation (la version Out of Time présent ici en est un bon exemple pour devenir un tube via l'interprétation de Chris Farlowe). Seule Don't Lie to Me a été enregistrée par le groupe au complet lors de la session du au Regent Sound Studio en même temps que Congratulation (face B de Little Red Rooster). La seconde face comprend des chansons enregistrées par le groupe de 1966 à 1969, mais non retenus pour les albums durant cette période. Seul I'm Going Down fut enregistrée en durant la session du 14 et . La chanson Memo From Turner fut déjà publiée en single en 1970 avec Mick Jagger seul avec d'autres musiciens. Cependant, c'est une version alternative enregistrée avec d'autres membres du groupe qui est présent sur le disque. La reprise I Don't Know Why connut un destin tragique dans l'histoire du groupe car il était en train de mixer la chanson quand ils apprirent la mort de leur ancien compère Brian Jones le [1].

Pochettes et disque

Le titre fait référence à la nouvelle de Franz Kafka, La Métamorphose (1915) dans laquelle un vendeur se réveille transformé en insecte monstrueux. Ainsi la pochette reprend cette référence où les têtes des six membres des Stones (Brian Jones et Mick Taylor compris) sont reliées à des corps de six insectes. Le concept est de Glenn Ross, la direction artistique confiée à Al Steckler et le graphisme à Linda Guymon. Au dos on retrouve un texte de remerciement d'Andrew Loog Oldham[1].

Parution et réception

L'album sort le et est n°8 et n°45 respectivement aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Cependant, Atlantic Records publie le même jour une autre compilation des Rolling Stones, Made in the Shade, reprenant dix chansons enregistrées entre 1971 et 1974, réalisée à la demande du groupe pour lancer sa tournée d'été nord-américaine car il n'avait par fini l'album Black and Blue (qui sort l'année suivante). et est mieux classée que Metamorphosis[1].

Liste des chansons

Face A
No TitreAuteur Durée
1. Out of TimeMick Jagger, Keith Richards 3:20
2. Don't Lie to MeJagger, Richards 2:00
3. Somethings Just Stick in Your MindJagger, Richards 2:25
4. Each and Everyday of the YearJagger, Richards 2:48
5. Heart of StoneJagger, Richards 3:46
6. I'd Much Rather Be with the BoysOldham, Richards 2:09
7. (Walkin' Thru the) Sleepy CityJagger, Richards 2:50
8. We're Wasting TimeJagger, Richards 2:41
9. Try a Little HarderJagger, Richards 2:16
Face B
No TitreAuteur Durée
10. I Don't Know WhyWonder, Riser, Hunter, Hardaway 3:00
11. If You Let MeJagger, Richards 3:18
12. Jiving Sister FannyJagger, Richards 2:45
13. Downtown SuzieBill Wyman 3:51
14. FamilyJagger, Richards 3:30
15. Memo from TurnerJagger, Richards 2:42
16. I'm Going DownJagger, Richards 2:50

Personnel

The Rolling Stones

The Andrew Oldham Orchestra

  • Mike Leander : arrangements et direction d'orchestre (3, 4, 6, 7)
  • Jimmy Page : guitare (1, 3, 4, 7, 8)
  • Big Jim Sullivan : guitare (3, 7, 8)
  • John McLaughlin : guitare (3, 4, 6, 7, 8)
  • Joe Moretti : basse (3, 4, 6, 7, 8)
  • Andy White : batterie (1, 3 à 9)
  • John Paul Jones : arrangements (4)
  • Christine Olhman : chœurs (6, 7, 8)
  • Doug Schlink : guitare (7, 8)
  • Reg Guest : piano (7, 8)

Musiciens additionnels

  • Bobby Keys : saxophone (16)
  • Stephen Stills : guitare sur I'm Going Down
  • Rocky Dijon : congas (16)
  • Nicky Hopkins : piano (14), piano électrique (12)
  • Jimmy Miller : percussion (13), tambourin (14), chœurs (13)
  • Ry Cooder : guitare slide (13)

Détail des enregistrements

  • Don't Lie to Me : enregistré au Regent Sound Studio le par le groupe avec Congratulation (face B de Time Is On My Side).
  • Something Is Just Stick In Your Mind : enregistré aux studios Decca du 29 juin au par le Andrew Oldham Orchestra avec Mick Jagger au chant
  • Each and Every Day of the Year : enregistré aux studios Decca le 3 et par le Andrew Oldham Orchestra avec Mick Jagger au chant
  • I'd Much Rather Be With The Boys : enregistré aux studios Decca le par le Andrew Oldham Orchestra avec Mick Jagger au chant
  • : enregistrés aux studios Decca du 31 août au puis le 3 et par le Andrew Oldham Orchestra avec Mick Jagger au chant
  • Jiving Sister Fanny : enregistré au studio Oympic en juin et juillet 1969
  • Downtown Suzie : enregistré au studio Oympic en avril 1969
  • Family : enregistré au studio Oympic le
  • I'm Going Down : enregistré au studio Oympic le 14 et avec Stephen Stills à la guitare

Notes et références

  1. a b c d et e Philippe Margotin et Jean-Michel Guesdon, Les Rolling Stones, la totale, Chêne E/P/A,

Liens externes et sources

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Metamorphosis (album des Rolling Stones)
Listen to this article