Michel Corvin - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Michel Corvin.

Michel Corvin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Michel Corvin est un universitaire français né le à Montmorillon et mort le [1] à Saint-Étienne, spécialiste du théâtre du XXe siècle, qui a enseigné à l'université de la Sorbonne nouvelle.

Il est l'auteur et le coordonnateur de nombreux ouvrages, principalement sur le thème du théâtre.

Œuvres

  • Le Théâtre nouveau en France. PUF, col. Que sais-je N°1072, 1963.
  • Le Théâtre nouveau à l’étranger. PUF, col. Que sais-je N°1136, 1969.
  • Petite folie collective. Illustrations de Copi, Tchou, 1966.
  • Torma l’imposteur, essai d’interprétation d’une mystification littéraire. Nizet, 1972.
  • Le Théâtre de recherche entre les deux guerres : Le Laboratoire Art et action. L’âge d’homme, 1976.
  • Molière et ses metteurs en scène d’aujourd’hui. Pour une analyse de la représentation.  PUL, 1985.
  • Le Théâtre en France (3 articles). Armand Colin, 1988.
  • Le Théâtre de boulevard. PUF, Col. Que sais-je N°2442, 1989.
  • Dictionnaire encyclopédique du théâtre. Bordas, 1991 (1ère édition); Bordas, 1995 (2ème édition);  Larousse, 1998 (3ème édition); Bordas, 2008 (4ème édition).
  • Lire la comédie, Dunod, 1994.
  • Préface au Prince de Hombourg de Heinrich von Kleist. Folio-théâtre, 1994.
  • Polieri, une passion visionnaire. Adam Biro, 1998.
  • Philippe Minyana ou la parole visible. Théâtrales, 2000.
  • Théâtre complet de Jean Genet. Coéditeur avec Albert Dichy, Gallimard, bibliothèque de la Pléiade, 2002.
  • Direction scientifique de volumes de la collection folio-théâtre consacrés à : Jean Genet : Haute surveillance, Les Bonnes, Le Balcon, Les Nègres, Les Paravents, Le Bagne, Splendid’s/ Elle; Roland Dubillard : Naïves hirondelles ; Antonin Artaud : Les Cenci; Georges Feydeau : La Dame de chez Maxim, On Purge bébé; Harold Pinter : Le Gardien ; Valère Novarina : L’acte Inconnu, l’Opérette imaginaire.
  • Festivals d’avant-garde de 1956-1960. Somogy éditions d’art, 2004.
  • Autour de Jacques Polieri : scénographie et technologie. En collaboration avec Franck Ancel, BNF Editions, 2004.
  • De Godot à Zucco : Anthologie des auteurs dramatiques de langue française (1950-2000). Volume 2, Récits de vie : Le moi et l'intime. Collectif sous la direction de Michel Azama, Théâtrales, 2004.
  • Ecrire, un processus. La fiction pour se dire. Collectif avec Jean-Pierre Klein, Régine Detambel, Nicolas Brémaud, Art & Thérapie N° 86/87, 2004.
  • Michel Vinaver. Collectif avec Jean-Marie Thomasseau, Jean-Pierre Ryngaert, David Bradby, Europe N° 924, 2006.
  • Genet. Collectif avec Philippe Le Leyzour, Denis Baronnet, Maxime Ketoff, Editions Verdier, 2006.
  • Du comique dans le théâtre contemporain. Collectif avec Bernadette Bost, Mireille Losco-Lena, Joseph Danan, Recherches & Travaux N° 69, Ellug, 2007.
  • Au sud de l'Est N° 5 - Le théâtre contemporain. Collectif avec Dominique Dolmieu, Dragica Mugosa, Joëlle Dalègre, Non-Lieu éditions, 2009.
  • Anthologie critique des auteurs dramatiques européens (1945-2000). Théâtrales, 2007.
  • Noëlle Renaude, Atlas alphabétique d’un nouveau monde. Théâtrales, 2010.
  • Valère Novarina. L'acte inconnu ; Devant la parole. Collectif avec Marion Ferry, Olivier Dublouclez, Canopé CNDP, 2011.
  • Marchons ensemble, Novarina !. Vade mecum. Les Solitaires intempestifs, 2012.
  • L'homme en trop. L'abhumanisme dans le théâtre contemporain. Les Solitaire intempestifs, 2013.
  • La lecture innombrable des textes du théâtre contemporain. Théâtrales, 2015.
  • L’affaire Koltès, retour sur les enjeux d’une controverse. Préface, Théâtre d’or, col. Théâtres&Trac, 2015.
  • Le Motif dans le tapis. Ambiguïté et suspension du sens dans le théâtre contemporain. Théâtrales, col. Sur le théâtre, 2016.
  • Faire théâtre sous le signe de la recherche de Mireille Losco-Lena. Postface, PUR, col. Le Spectaculaire Arts de la scène, 2017.
  • Maïdan Inferno de Neda Nejdana. Préface, L’Espace d’un instant, 2016.
  • Instants de théâtre. Photographies de Laurencine Lot, Tohu-Bohu, 2016.

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Michel Corvin
Listen to this article