Miguel Herrera - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Miguel Herrera.

Miguel Herrera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Miguel Herrera

Miguel Herrera en 2014
Situation actuelle
Équipe
Club América
Biographie
Nom Miguel Ernesto Herrera Aguirre
Nationalité
Mexicain
Naissance (52 ans)
Lieu Cuautepec (Mexique)
Taille 1,68 m (5 6)
Période pro. 19862000
Poste Défenseur puis entraîneur
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1986-1987
Atlante
036 0(4)
1988-1989
Santos Laguna
030 0(4)
1989-1990
Atlante
017 0(0)
1990-1991
Querétaro
030 0(2)
1991-1995
Atlante
125 0(9)
1995-1999
Toros Neza
109 0(2)
1999-2000
Atlante
033 0(0)
Total 380 (21)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1993-1994
Mexique
014 0(0)[1]
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2002-2004
Atlante
2004-2007
Monterrey
14v 14n 15d
2008
Veracruz
4v 5n 6d
2008-2010
Estudiantes Tecos
25v 21n 34d
2010-2011
Atlante
13v 8n 15d
2011-2013
Club América
53v 21n 21d
2013-2015
Mexique
18v 11n 7d
2016-2017
Club Tijuana
28v 16n 20d
2017-
Club América
71v 35n 35d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 31 décembre 2019

Miguel Ernesto Herrera Aguirre (né le à Cuautepec de Hinojosa dans l'État d'Hidalgo au Mexique) est un joueur de football international mexicain, qui évoluait au poste de défenseur, avant de devenir entraîneur. Il a notamment été sélectionneur du Mexique d' à .

Biographie

Joueur

Surnommé « Piojo » (le pou en français), Herrera dispute la plupart de sa carrière avec le CF Atlante (jouant pour le club à quatre reprises), ainsi que pour le Toros Neza (avec qui il dispute plus de 100 matchs). Il joue également avec les clubs du Santos Laguna et de Querétaro.

Avec l'équipe du Mexique, Herrera participe notamment à la Copa América 1993, lors de laquelle la sélection termine à la seconde place.

Entraîneur

En tant qu'entraîneur, il commence par prendre les rênes de son club de toujours – Atlante – à deux occasions, d'abord en 2002, puis en 2010.

Il entraîne également le CF Monterrey avec qui il dispute la finale du championnat mexicain d'ouverture 2004, perdue contre la UNAM. Il entraîne ensuite le CD Veracruz en 2008, puis les Estudiantes Tecos de 2008 à 2010. Il prend ensuite en main le Club América en novembre 2011. En mai 2013, Herrera quitte América par la grande porte après avoir remporté le tournoi de clôture 2013.

Arrivé comme « pompier » de l'équipe du Mexique, Herrera y est nommé nouveau sélectionneur par intérim, en , avant le match décisif contre la Nouvelle-Zélande comptant pour les qualifications pour la Coupe du monde de football 2014. Après la victoire mexicaine, Herrera garde finalement le poste de façon permanente[2]. Durant la Coupe du monde 2014, le Mexique atteint les 8e de finale (élimination face aux Pays-Bas dans un match marqué par la polémique[3]) en obtenant des résultats intéressants, comme le nul face au Brésil, pays organisateur, ou la victoire 3-1 contre la Croatie. La popularité d'Herrera au Mexique est alors au sommet[4].

L'année 2015 est plus difficile car le Mexique est éliminé dès le 1er tour de la Copa América 2015 au Chili. Quelques jours plus tard le Mexique aborde la Gold Cup 2015 sous de bons auspices en atomisant Cuba 6-0. Mais la suite est plus compliquée, en effet El Tri ne peut faire que match nul face au Guatemala puis contre Trinité-et-Tobago. Même si par la suite le Mexique finira par remporter la compétition, son parcours sera entaché par de grossières erreurs arbitrales qui l'ont bénéficié durant le tournoi[5].

Le , Herrera est limogé de son poste de sélectionneur en raison d'une agression sur le journaliste Christian Martinoli, de la chaîne TV Azteca, à l'aéroport de Philadelphie aux États-Unis[6].

Palmarès

Palmarès de joueur

CF Atlante
Mexique

Palmarès d'entraîneur

Club América
Mexique

Notes et références

  1. (en) « Fiche de Miguel Herrera », sur national-football-teams.com.
  2. « Miguel Herrera reste à la tête de l'équipe mexicaine », sur rtbf.be, (consulté le 28 juillet 2015).
  3. « Herrera: «L'arbitre nous a éliminés» », sur L'Équipe.fr, (consulté le 28 juillet 2015).
  4. (es) « El "Piojo" Herrera y las claves de su popularidad », sur publimetro.com.mx, (consulté le 28 juillet 2015).
  5. Thomas Goubin, « Gold Cup: le Panama accuse la CONCACAF », sur sofoot.com, (consulté le 28 juillet 2015).
  6. « Miguel Herrera limogé de son poste de sélectionneur du Mexique suite à une agression », sur L'Équipe.fr, (consulté le 28 juillet 2015).
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Miguel Herrera
Listen to this article