Miguel Rafael Dávila - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Miguel Rafael Dávila.

Miguel Rafael Dávila

Miguel Rafael Dávila
Fonctions
Président de la République du Honduras

(3 ans, 11 mois et 10 jours)
Prédécesseur Miguel Oquelí Bustillo
Successeur Francisco Bertrand Barahona
Biographie
Nom de naissance Miguel Rafael Dávila Cuéllar
Date de naissance
Lieu de naissance Tegucigalpa (Honduras)
Date de décès (à 71 ans)
Nationalité Hondurien
Parti politique Libéral
Conjoint Narcisa Romero Portillo

Présidents du Honduras

Miguel Rafael Dávila, né le à Tegucigalpa et mort le , est un homme politique hondurien. Il est président du Honduras du au .

Libéral, il est un proche allié de José Santos Zelaya, le président du Nicaragua. Il proclame avec celui-ci la Grande république d'Amérique centrale, censée aboutir à une union des États de la région et repousser les projets expansionnistes des États-Unis. Ces derniers réagissent en soutenant financièrement les conservateurs de Manuel Bonilla[1].

Dans un contexte de détérioration des relations commerciales, des mercenaires américains organisent un raid contre le port d'Acajutla ; Davila les repousse et traite les prisonniers en « flibustiers ». Les États-Unis suscitent alors de nouveau Manuel Bonilla contre lui. Le vaisseau de guerre USS Tacoma, dans les eaux du Honduras, prête un appui opportun à Bonilla pour renverser le gouvernement[1].

Notes et références

  1. a et b Leslie Manigat, L'Amérique latine au XXe siècle : 1889-1929, Éditions du Seuil, , p. 168-171
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Miguel Rafael Dávila
Listen to this article