Mirwais Stass - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Mirwais Stass.

Mirwais Stass

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cet article biographique nécessite des références supplémentaires pour vérification (février 2012). Améliorez cet article en ajoutant des sources sûres. Toute information controversée sans source ou d'une source de mauvaise qualité à propos d'une personne vivante doit être supprimée immédiatement, en particulier si celle-ci est potentiellement diffamatoire. Pour une aide complémentaire consultez également Wikipédia:Notoriété des personnes.
Mirwais Stass
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Instrument
Genre artistique
Site web

Mirwais ou encore Mirwais Stass (né Mirwais Ahmadzaï le à Lausanne, Suisse, d'une mère italienne et d'un père afghan) est un musicien, compositeur, chanteur et producteur. Il fut notamment le guitariste et compositeur du groupe parisien Taxi Girl de 1978 à 1986.Il fut aussi membre du groupe Juliette et les Indépendants entre 1986 et 1993.

Biographie

En 1978, il fonde Taxi Girl avec Daniel Darc, Laurent Sinclair, Stéphane Erard, Pierre Wolfsohn[1],[2]. À la séparation du groupe, il poursuit à Paris une carrière d'artiste solo et de producteur. Avec le succès de l’album Production ainsi que du single Naive Song (2000). Cet album est l’aboutissement du son « Mirwais » et de sa vision musicale alliant culture rock, new-wave, disco et expérimentation synthétique.

Il a notamment produit plusieurs groupes et chanteurs(ses) dans les années 1980 pour Mankin Record, un label créé par Taxi Girl et Alexis Quinlin leur manager. En 1987 il forme le groupe Juliette et les Indépendants , le premier disque La Vie en Noir est produit par Alexis Quinlin. Plus récemment, il a produit en partie l'album Music, American Life et une partie de l'album Confessions on a Dance Floor de Madonna (qui découvrit ses maquettes par l’intermédiaire de Stéphane Sednaoui), ce qui lui a valu une rapide croissance de notoriété dans le monde.

« I truly believe that this man is a genius… I listen to his stuff and I think, this is the future of sound. » - Madonna[3]

La chanson Naive Song est le générique de la série Clara Sheller. En 2006, Mirwaïs a travaillé sur différentes bandes originales de films parmi lesquelles No Body is Perfect de Raphaël Sibilla[4],[5] et Pardonnez-moi de Maïwenn.

L'album Arabology, qu'il produit pour la chanteuse Yasmine Hamdan[6] (sous le nom de Y.A.S.), marque en 2009 son retour discographique après des années d'absence. Le projet, rencontre du monde arabe et de la pop occidentale, connaît un engouement critique sans atteindre de véritable succès public. Deux singles en ont été extraits, Get it Right, où la route de Mirwais a de nouveau croisé celle de Stéphane Sednaoui qui en a réalisé le clip, et Yaspop, dont la vidéo a quant à elle été réalisée par Danakil.

En 2019 Mirwais produit la plupart des titres de l'album Madame X de Madonna.

Discographie

Albums avec Taxi Girl

  • Mannequin (1980) Maxi vinyle 3 Titres
  • Cherchez le garçon (1980)
  • Seppuku (1981)
  • Quelqu'un comme toi (mini album) (1983)
  • Suite & fin ? (1990)

Albums avec Juliette et les Indépendants

  • S/T (1989)
  • 14 juillet (1994)

Albums Solo

Albums avec Madonna

Autres collaborations

Samples

Utilisation dans l'audiovisuel

Voir aussi

Références

  1. Francis Dordor, « "Seppuku" de Taxi Girl, un des grands manifestes romantiques du rock français », Les inrockuptibles,‎ (lire en ligne).
  2. François Xavier Gomez, « Ne cherchez plus le garçon », Libération,‎ (lire en ligne).
  3. Billboard -- 5 août 2000
  4. « Age et biographie de Mirwais », sur eclipstv.fr.
  5. « No Body Is Perfect », sur swissfilms.ch (consulté le 23 juin 2019).
  6. Stéphanie Binet, « Mirwais et Yasmine, notes arabiques », next libération,‎ (lire en ligne).
  7. « Ann'So releases », sur discogs.com (consulté le 19 janvier 2014)

Liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Mirwais Stass
Listen to this article