Monique van Vooren - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Monique van Vooren.

Monique van Vooren

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2020). Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » En pratique : Quelles sources sont attendues ? Comment ajouter mes sources ?
Monique van Vooren
Monique van Vooren dans Dix mille chambres à coucher (1957).
Naissance
Bruxelles (Belgique)
Nationalité
Belge (d'origine)
Américaine (naturalisée)
Décès (à 92 ans)
New York (États-Unis)
Profession Actrice et danseuse
Films notables Série noire
Joyeux anniversaire
Le Décaméron
Les Noces de cendre
Séries notables The Trials of O'Brien
Batman

Monique van Vooren, née le à Bruxelles et morte le à New York[1], est une actrice et danseuse américaine d'origine belge (parfois créditée Monique Van Vooren ou Monique van Voren).

Biographie

Au cinéma, Monique van Vooren (nom de naissance de sa mère) commence sa carrière en Europe puis s'installe aux États-Unis (dont elle obtient la citoyenneté). Elle contribue à quatorze films, le premier italien étant Demain il sera trop tard de Léonide Moguy (1950, avec Pier Angeli et Vittorio De Sica).

Ultérieurement, mentionnons le film français Série noire de Pierre Foucaud (1955, avec Henri Vidal et Erich von Stroheim), le film américain Joyeux anniversaire de David Miller (1959, avec David Niven et Mitzi Gaynor), la coproduction franco-italo-allemande Le Décaméron de Pier Paolo Pasolini (1971, avec Franco Citti et Ninetto Davoli), ou encore le film américain Les Noces de cendre de Larry Peerce (1973, avec Elizabeth Taylor et Henry Fonda).

Son avant-dernier film, où elle tient un petit rôle, est Wall Street d'Oliver Stone (1987, avec Michael Douglas et Charlie Sheen) ; le dernier est Greystone Park (en) de Sean Stone (2012, avec Sean et Oliver Stone).

À la télévision américaine, outre des prestations comme elle-même, Monique van Vooren apparaît dans six séries entre 1957 et 1970, dont The Trials of O'Brien (un épisode, 1965) et Batman (deux épisodes, 1968).

Au théâtre, elle contribue à des comédies musicales et revues représentées aux États-Unis, dont deux prestations à Broadway (New York), dans la revue John Murray Anderson's Almanac (en) (1953-1954, avec Harry Belafonte et Polly Bergen), puis dans la comédie musicale Man on the Moon (en) (1975, avec Denny Doherty et Geneviève Waïte).

Filmographie

Cinéma

Télévision

Théâtre à Broadway (intégral)

  • 1953-1954 : John Murray Anderson's Almanac, revue, musique et lyrics de Richard Adler et Jerry Ross, sketches de divers auteurs, décors de Raoul Pène Du Bois : une membre de la troupe / une invitée du bal / la fiancée de l'hiver / la reine / une dame / la danseuse du numéro Hold 'Em Joe / la présentatrice du numéro La Pistachio
  • 1975 : Man on the Moon, comédie musicale produite par Andy Warhol, musique, lyrics et livret de John Phillips, mise en scène de Paul Morrissey : Vénus

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Monique van Vooren
Listen to this article