Musée juif de Suisse - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Musée juif de Suisse.

Musée juif de Suisse

Musée juif de Suisse
Informations générales
Type
Musée du judaïsme (d), institution patrimoniale (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Ouverture
Site web
Bâtiment
Protection
Bien culturel suisse d'importance nationale (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Adresse
Coordonnées

Le musée juif de Suisse est un musée suisse situé à Bâle ouvert en 1966 présentant l'histoire religieuse et quotidienne de la communauté juive de Bâle et de Suisse.

Il s'agit du premier musée juif de l'espace germanophone à être fondé après la Seconde Guerre mondiale[1].

Histoire

Le musée juif de Suisse à Bâle a ouvert ses portes en 1966.

L'initiative est venue de membres de l'Espérance (une hevra kaddisha) qui se sont rendus à Cologne pour voir l'exposition « Monumenta Judaica » en 1963/64. Ils ont découvert qu'un grand nombre des objets rituels exposés provenaient de la collection judaica de Bâle et ont décidé de présenter ces objets de façon permanente dans un musée juif à Bâle.

Lors de son ouverture, le musée occupait deux salles à la Kornhausgasse 8. L'architecte d'intérieur Christoph Bernoulli a meublé l'espace dans un style « objectif ». La directrice fondatrice, la Dr Katia Guth-Dreyfus, a dirigé le musée pendant quatre décennies. En 2010, elle a été remplacée par la Dr Gaby Knoch-Mund, et en 2015, la Dr Naomi Lubrich a pris la direction du musée[2].

Collection

Les premiers objets présentés dans l'exposition du musée juif étaient des judaica collectés par le musée suisse du Folklore (aujourd'hui Museum der Kulturen à Bâle)[3]. Après 1966, la collection du musée s'est élargie pour inclure des objets de Bâle et du Rhin supérieur, des deux villages d'Argovie (plus précisément du Surbtal), Endingen et Lengnau, ainsi que du reste de la Suisse et de l'Europe[4]. Une découverte remarquable, quand il s'agit de la vallée du Surbtal sont les « Mappot de Lengnau » une collection de 218 langes de Tora qui couvrent près de trois siecles, ce qui en fait la plus grande collection cohérente d'une communauté connue[5].

Parmi les points forts de la collection du musée figurent des objets de cérémonie en argent, des textiles richement brodés du xviie au xxe siècle et des documents de l'histoire culturelle des Juifs de Suisse. Les pierres tombales médiévales monumentales et les gravures hébraïques de Bâle sont des témoignages historiques importants. Des documents sur les congrès sionistes de Bâle et des lettres originales de Theodor Herzl, l'auteur de « Der Judenstaat », montrent que Bâle est une ville qui a su influencer la politique mondiale[6]. Le musée collectionne également des objets contemporains : Judaica, art et objets de la vie quotidienne[7].

« Aron ha kodesh » de Soleure
Ce "aron ha kodesh", ou "sanctuaire sacré", a été réalisé pour l'ancienne salle de prière de la communauté juive de Soleure (SO), inaugurée en 1893. L'inscription se lit : "Sachez devant qui vous vous tenez !"

La petite communauté juive dut renoncer à sa salle de prière en 1986, et le mobilier et les objets furent divisés entre la communauté juive de Berne (BE) et le musée juif de Suisse[8].

Banc de circoncision
Ce banc de circoncision (pour la cérémonie de brit milah) a été sculpté en 1791 et entra dans la collection du musée en 1973[8]. Il est gravé des mots du premier livre de Moïse :

"Vous vous circoncirez; et ce sera un signe d'alliance entre moi et vous. À l'âge de huit jours, tout mâle parmi vous sera circoncis, selon vos générations (genèse 17:11)"[9].

Manteau de Torah
Ce manteau de Torah a été trouvé en 1967 dans la réserve de la synagogue d'Endingen (AG) en Suisse. Il s'agit d'une soie française du XVIIIe siècle, utilisée à l'origine comme robe de femme, peut-être même comme robe de mariée. Le matériel a été converti en manteau de Torah, une pratique controversée, mais assez courante avant le XXe siècle[8].
Mappa de Lengnau
Une mappa est faite à partir du tissu utilisé pour envelopper un nouveau-né sur son Brit Milah, reliant ainsi le monde communal de la synagogue à la vie de l'individu.

Cette mappa brodée en lin grossier date de 1744 et appartient à la collection « Mappot de Lengnau ». L'inscription se lit : « Samuel, fils de Meir, qui est né sous une bonne étoile le vendredi, soir de Shabbat, 2ième Kislew 5505, qu'il grandisse sous la Torah à la houppa et aux bonnes actions, Amen Selah »[10].

Brodée de fils colorés, cette mappa représente un vase de fleurs. Symboliquement, le vase représente la Torah, qui peut aussi être considérée comme l’arbre de vie[11].

Montre de poche de La Chaux-de-Fonds
Cette montre de poche en argent et en laiton a été fabriquée en 1901 par Jules Levy à La Chaux-de-Fonds, comme en témoigne l'inscription : "Jules Levy. Chaux-de-Fonds. Tishri 5662. Mon cher oncle". Le "cher oncle" de Levy était Aron Rhein. Tishri est le premier mois de l'année civile juive, qui se situe entre septembre et octobre. Les chiffres des heures sont représentés par des caractères hébreux.

La communauté juive de La Chaux-de-Fonds, fondée en 1833, connut une croissance rapide et comptait environ 900 membres en 1900 quand l’industrie horlogère locale était à son apogée[8].

Passeport marqué d'un tampon J
Le , le passeport allemand d'Agatha Süss fut marqué d'un tampon "J" pour indiquer qu'elle est de religion juive. Comme sa fille avait épousé un  Suisse, Süss réussit à obtenir un visa pour la Suisse. Elle s'installa à Bâle avec son beau-fils et sa fille, échappant ainsi à la Shoah[8].
Phototypie du premier congrès Sioniste
Avec le procédé de la phototypie datant du  milieu du XIXe siècle, c’était assez facile de produire des centaines de photographies à la fois. Ce phototype  montre les 162 participants du premier congrès sioniste, qui eut lieu à Bâle en 1897. La plupart des participants étaient des hommes, mais il y avait aussi quelques femmes. Leurs photographies se trouvent dans la rangée inférieure. Les femmes étaient autorisées à participer, mais n’osaient pas voter[8].

Expositions

  • 1976 : 10 ans musée juif de Suisse (10 Jahre Jüdisches Museum der Schweiz)
  • 1999 : Tefillin
  • 1999-2000 : Signe du zodiaque (Tierkreiszeichen )
  • 2000 : Rabbin Ris. Une famille dans la région (Die Rabbiner Ris. Eine Familie in der Region)
  • 2002 : Mesusot
  • 2002-2003 : Dîner de Chabbat (Speisen am Schabbat)
  • 2003-2004 : Contrats de mariage juifs de la collection Braginsky, Zurich (Jüdische Hochzeitsverträge aus der Braginsky Collection, Zürich)
  • 2004-2005 : Anne Frank. Une histoire de famille au-delà des frontières (Anne Frank. Eine Familiengeschichte über Grenzen)
  • 2005-2006 : Le coffre en mouvement. Une histoire de famille juive de Francfort et de Bâle (Truhe auf Wanderschaft. Eine jüdische Familiengeschichte aus Frankfurt und Basel)
  • 2006-2007 : Mis en lumière. Ajouts aux collections des dix dernières années (Ins Licht gerückt. Sammlungszugänge der letzten 10 Jahre)
  • 2007-2008 : Endingen-Lengnau. Sur les traces des communautés rurales juives en Argovie (Endingen-Lengnau. Auf den Spuren der jüdischen Landgemeinden im Aargau)
  • 2009-2009 : Étrange. Les objets qui ne sont pas conformes (Merkwürdig. Objekte, die aus der Reihe tanzen)
  • 2010-2016 : Félicitations. Exposition spéciale à l'occasion du 150e anniversaire de Theodor Herzl (HERZLichen Glückwunsch. Sonderausstellung zum 150. Geburtstag von Theodor Herzl)
  • 2010-2014 : "...et Hanna et Sarah" installation dans la cour de Renée Levy („…und Hanna und Sarah“ Installation im Hof von Renée Levy)
  • 2011 : De la nouvelle lune à la pleine lune (Von Neumond zu Vollmond)
  • 2011-2012 : En transition. Bar et Bat Mitzvah (Am Übergang. Bar und Bat Mitzwa)
  • 2012 : 1001 amulette. Protection et magie - foi ou superstition ? (1001 Amulett. Schutz und Magie – Glaube oder Aberglaube?)
  • 2014-2016 : Recherché. Trouvé. Partenariat et amour dans le judaïsme (Gesucht. Gefunden. Partnerschaft und Liebe im Judentum)
  • 2016 : Juifs suisses. 150 ans d'égalité des droits / Voix pour l'émancipation (Schweizer Juden. 150 Jahre Gleichberechtigung / Stimmen zur Emanzipation)
  • 2016 : Jubilé! Le Musée juif de Suisse a 50 ans (Jubiläum! Das Jüdische Museum der Schweiz wird 50)
  • 2017 : Altland. L'héritage européen de Theodor Herzl (Altland. Theodor Herzls europäisches Erbe)
  • 2017 : L'art après Chagall. Le siècle après la découverte (en coopération avec le Kunstmuseum Basel)
  • 2018-2019 : L'agenda. Comment Otto Frank apporta la voix d’Anne de Bâle au monde (Das Tagebuch. Wie Otto Frank Annes Stimme aus Basel in die Welt brachte)
  • 2019 : ISREALITES. Sept voyages photographiques (ISREALITIES. Sieben fotografische Reisen)
  • 2019-2020 : Passeports, profiteurs, police. Un secret de guerre suisse (Pässe, Profiteure, Polizei. Ein Schweizer Kriegsgeheimnis)
  • 2020 : Pandémie et poésie. Une encyclopédie juive (en ligne) (Pandemie und Poesie. Ein jüdisches Lexikon)

Publications

  • 2003: Jüdische Hochzeitsverträge aus Italien
  • 2006:Truhe auf Wanderschaft. Eine jüdische Familiengeschichte aus Frankfurt und Basel
  • 2006: Ins Licht gerückt. Sammlungszugänge der letzten 10 Jahre
  • 2007: Endingen-Lengnau. Auf den Spuren der jüdischen Landgemeinden im Aargau
  • 2010: HERZLichen Glückwunsch! Sonderausstellung zum 150. Geburtstag von Theodor Herzl
  • 2011: Bodenheimer, Alfred 1965-, Knoch-Mund, Gaby, Guth, Andreas et Hofer, Dieter, Am Übergang - Bar und Bat Mizwa wie werden jüdische Kinder und Jugendliche erwachsen? ; [anlässlich der Ausstellung Am Übergang - Bar und Bat Mizwa. Wie Werden Jüdische Kinder und Jugendliche Erwachsen?, 4. September 2011 - 30. April 2012] (ISBN 978-3-033-03025-1 et 3-033-03025-4, OCLC 767881904, lire en ligne)
  • 2013: 1001 Amulett. Schutz und Magie – Glaube oder Aberglaube
  • 2014: Knoch-Mund, Gaby. et Jüdisches Museum der Schweiz (Basel), Gesucht Gefunden : Partnerschaft und Liebe im Judentum, Jüdisches Museum der Schweiz, (ISBN 978-3-033-04633-7 et 3-033-04633-9, OCLC 890183452, lire en ligne)
  • 2018: Battegay, Caspar, et Lubrich, Naomi, Jüdische Schweiz : 50 Objekte erzählen Geschichte = Jewish Switzerland : 50 objects tell their stories (ISBN 978-3-85616-847-6 et 3-85616-847-8, OCLC 1030337455, lire en ligne)
  • 2020: Fabio Luks, CHAI – חי. Oder wenn Grabsteine vom Leben erzählen/CHAI - חי. Or when Gravestones Speak of Life, Biel, edition clandestin. (ISBN 978-3-905297-99-7)
  • 2020: Pandemie und Poesie. Ein jüdisches Lexikon. Pandemics and Poetics. A Jewish Dictionary. Biel, edition clandestin. (ISBN 978-3907262085)
  • 2021: Naomi Lubrich: Passports, Profiteers, Police. A Swiss War Secret. Biel, edition clandestin (ISBN 978-3-907262-09-2)

Références

  1. (en) « Musée juif de Suisse », sur viamichelin.fr, (consulté le )
  2. (de-CH) mit Naomi Lubrich, Leiterin Jüdisches Museum der Schweiz, Schweizer Radio und Fernsehen SRF, (lire en ligne)
  3. « History », sur www.mkb.ch (consulté le )
  4. (en-US) « Jewish Museum of Switzerland », sur AEJM (consulté le )
  5. (de) Guggenheim-Grünberg, Florence, Die Torawickelbänder von Lengnau. Zeugnisse jüdischer Volkskunst. Beiträge zur Geschichte und Volkskunde der Juden in der Schweiz. Heft 9., Zürich,
  6. (en) « Jüdisches Museum der Schweiz | Museums - Museen Basel », sur www.museenbasel.ch (consulté le )
  7. (en) « Jüdisches Museum der Schweiz », sur Basel.com (consulté le )
  8. a b c d e et f Battegay, Caspar 1978-, Christoph Merian Verlag et Jüdisches Museum der Schweiz, Jüdische Schweiz 50 Objekte erzählen Geschichte = Jewish Switzerland : 50 objects tell their stories (ISBN 978-3-85616-847-6 et 3-85616-847-8, OCLC 1015350203, lire en ligne)
  9. « Genèse 17:11 Vous vous circoncirez; et ce sera un signe d'alliance entre moi et vous. », sur saintebible.com (consulté le )
  10. (de) Guggenheim-Grünberg, Florence, Die Torawickelbänder von Lengnau. Zeugnisse jüdischer Volkskunst. Beiträge zur Geschichte und Volkskunde der Juden in der Schweiz. Heft 9, Zürich,
  11. (en) Julie-Marthe Cohen, Felicitas Heimann-Jelinek, Ruth Jolanda Weinberger, « Judaica Handbook », (consulté le )

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Musée juif de Suisse
Listen to this article