Najas marina subsp. arsenariensis - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Najas marina subsp. arsenariensis.

Najas marina subsp. arsenariensis

Najas marina subsp. arsenariensis est une sous-espèce de Najas marina.

Description

L'holotype est hébergé à l'herbier de Montpellier et consultable en ligne.

  • Appareil végétatif : plante annuelle, totalement submergée. Tiges grêles (0,50 mm de diam.).
  • Appareil végétatif : feuilles opposées ou verticillées, filiformes (1-2 mm de large), de 1 cm de long tout au plus.
  • Appareil reproducteur : fleurs solitaires, unisexuées, à une étamine ou un carpelle. Périanthe représenté par 1-2 enveloppes dentées au sommet. Fruit sec, indéhiscent et monosperme.

Répartition

Ce taxon est une endémique algérienne. Une seule station est connue, au Lac Melah.

Statut taxonomique

Maire, en 1941, tout en soulignant l'insuffisance du matériel, s'était résolu à proposer une espèce[2]. Mais Ludwig Triest, en 1988, dans sa révision du genre Najas, a considéré ce taxon comme une sous-espèce.

Statut de protection

Selon l'UICN, 2012, les populations sont rares, isolées et fragmentées. Elles sont menacées par diverses pressions anthropiques : urbanisation, eutrophisation de l'eau, pollution due à l'industrie pétrolière et à l'agriculture. Voila pourquoi l'UICN lui attribue la menace la plus forte.

C'est une plante protégée en Algérie.

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

  • Triest L. 1988 A revision of the genus Najas L. (Najadaceae) in the Old World. Brussells: Academie Royale des Sciences d'Outre-Mer 172p. xxix pl. - illus., maps.
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Najas marina subsp. arsenariensis
Listen to this article