Nigatsu-dō - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Nigatsu-dō.

Nigatsu-dō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nigatsu-dō

Façade ouest du Nigatsu-dō
Présentation
Nom local 二月堂
Culte Bouddhiste
Site web www.todaiji.or.jp/contents/guidance/guidance6.html et www.todaiji.or.jp/english/map05.htmlVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays Japon
Ville Nara
Coordonnées 34° 41′ 21″ nord, 135° 50′ 39″ est

Le Nigatsu-dō (二月堂?, « le bâtiment du deuxième mois ») est un des importants édifices du Tōdai-ji, un temple situé à Nara au Japon. Nigatsu-dō se trouve à l'est du grand hall du Buddha sur les pentes du mont Wakakusa. Il inclut plusieurs bâtiments en plus du bâtiment spécifique appelé Nigatsu-dō, et comprend ainsi son propre sous-complexe au sein de Tōdai-ji[1].

Histoire

Vue vers la ville de Nara
Vue vers la ville de Nara

Nigatsu-dō est fondé par un moine du nom de Sanetada en 752. Jitchū, un moine Bouddhiste disciple de Rōben, introduit en 760 une cérémonie de repentance dédiée à l'image du Bodhisattva à onze visages, Kannon. Ce rite annuel se reproduit sans interruption depuis l'an 760. La cérémonie a fini par prendre le nom de Shuni-e (修二会, lit. « cérémonie du deuxième mois ») parce qu'elle se déroule pendant le deuxième mois du calendrier luni-solaire traditionnel. À présent, elle commence le 1er mars et se termine le 15 du même mois[2]. Omizu-tori, qui signifie « prendre l'eau sacrée », est devenu le nom populaire de la cérémonie.

Alors que la première cérémonie Shuni-e aurait été célébrée par Jichu dans un autre temple en 752, on estime que la construction du bâtiment de Nigatsu-dō n'a été achevée qu'entre 756 et 772.

Bien que le bâtiment a été épargné lors des guerres civiles en 1180 et en 1567 à l'occasion desquelles le Grand Hall du Bouddha a été perdu, il est incendié pendant la cérémonie Shuni-e de 1667. La reconstruction de Nigatsu-do est terminée en 1669[3].

En 1944, il est choisi par le Japon comme l'un des aspects culturels les plus importants du pays.

L'actuel bâtiment principal du Nigatsu-dō est classé trésor national. Il abrite deux Kannons, un grand et un petit. Chacun est répertorié Hibutsu (秘仏) – «  Bouddhas secrets » – et par conséquent ils ne sont pas exposés au public.

Galerie d'images

  • Paniers avant l'allumage des torches
    Paniers avant l'allumage des torches

Voir aussi

Omizu-tori, point culminant de la cérémonie du Shuni-e qui a lieu le de chaque année.

Sources

Titsingh, Isaac. (1834). Annales des empereurs du Japon. Paris: Royal Asiatic Society/Oriental Translation Fund of Great Britain and Ireland. OCLC 251800045; see also Imprimerie Royale de France, OCLC 311322353

Notes et références

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. « Origin of Omizutori », Gyohomiso (consulté le 19 octobre 2008)
  2. « Shuni-e (Cérémonie du deuxième mois) » (consulté le 19 octobre 2008)
  3. Titsingh, Isaac. (1834). Annales des empereurs du japon, p. 414.

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Nigatsu-dō
Listen to this article