Numismatique

science ayant pour objet l'étude des pièces et médailles / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

La numismatique (du latin numisma, « pièce de monnaie »[1],[N 1]) a pour objet l'étude des monnaies et médailles. Le terme monnaie est issu du verbe « monere » [2],[3]en latin qui signifie, avertir. Il se lie aux origines de la déesse Moneta, responsable de souvenirs. Par ses symboles et ses signes, la pièce de monnaie avise la valeur de la transaction.

Joseph Pellerin, numismate français, (1684-1782).

Considérée comme une science auxiliaire de l'histoire, elle est particulièrement utile dans les recherches en histoire antique (notamment romaine ou grecque). Elle sert aussi en archéologie, en particulier comme critère de datation.

Hormis sa finalité scientifique, la numismatique est une aide précieuse pour les collectionneurs numismates. La collection de monnaies a en effet été pratiquée depuis l'Antiquité[N 2]. Pour la majorité des collectionneurs, l'intérêt historique au sens strict est secondaire. Les collections sont entreprises à des fins de thésaurisation ou par intérêts artistique, technique ou culturel, voire au titre de simple loisir, etc. C'est principalement en répondant aux besoins de ce marché d'amateurs  parfois extrêmement spécialisés  que la numismatique a forgé ses principaux concepts.

Dans le cadre de la gestion alternative, investisseurs et grands instituts financiers internationaux se sont aussi intéressés au monde de la numismatique[N 3].