cover image

Or

élément chimique de numéro atomique 79 et de symbole Au / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

L'or est l'élément chimique de numéro atomique 79, de symbole Au. Ce symbole, choisi par Berzelius, est formé des deux premières lettres du mot latin aurum (de même sens).

Table info: Position dans le tableau périodique, Symbole ...
Or

Pépite d'or issue d'un gisement détritique.
PlatineOrMercure
Ag
 
 
79
Au
 
               
               
                                   
                                   
                                                               
                                                               
   
                                           
Au
Rg
Tableau completTableau étendu
Position dans le tableau périodique
Symbole Au
Nom Or
Numéro atomique 79
Groupe 11
Période 6e période
Bloc Bloc d
Famille d'éléments Métal de transition
Configuration électronique [Xe] 4f14 5d10 6s1
Électrons par niveau d’énergie 2, 8, 18, 32, 18, 1
Propriétés atomiques de l'élément
Masse atomique 196,966 569 ± 4 × 10−6 u[1]
Rayon atomique (calc) 135 pm (174 pm)
Rayon de covalence 136 ± 6 pm[2]
Rayon de van der Waals 166 pm
État d’oxydation 3, 1
Électronégativité (Pauling) 2,54
Oxyde Amphotère
Énergies d’ionisation[3]
1re : 9,225 53 eV 2e : 20,20 eV
Isotopes les plus stables
Iso AN Période MD Ed PD
MeV
195Au{syn.}186,1 jε0,227195Pt
196Au{syn.}6,183 j94 % ε
6 % β-
1,506
0,686
196Pt
196Hg
197Au100 %stable avec 118 neutrons
198Au{syn.}2,695 17 jβ-1,372198Hg
199Au{syn.}3,169 jβ-0,453199Hg
Propriétés physiques du corps simple
État ordinaire solide
Masse volumique ~19,3 g·cm-3 (20 °C)[1]
Système cristallin Cubique à faces centrées
Dureté (Mohs) 2,5
Couleur - jaune métallique par réflexion sur une surface d'or ;
- bleu-vert par transparence à travers une feuille d'or.
Point de fusion 1 064,18 °C (congélation)[4]
Point d’ébullition 2 856 °C[1]
Énergie de fusion 12,55 kJ·mol-1
Énergie de vaporisation 324 kJ·mol-1 (1 atm, 2 856 °C)[1]
Volume molaire 10,21×10-6 m3·mol-1
Pression de vapeur 0,237 mPa
Vitesse du son 1 740 m·s-1 à 20 °C
Chaleur massique 128 J·kg-1·K-1
Conductivité électrique 45,2×106 S·m-1
Conductivité thermique 317 W·m-1·K-1
Solubilité sol. dans eau régale[5]
Divers
No CAS 7440-57-5[6]
No ECHA 100.028.332
No CE 231-165-9

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.
Or
Or natif - Venezuela
Identification
No ECHA 100.028.332
PubChem 23985
No E E175
Propriétés chimiques
Masse molaire 197g/mol

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.
Close
Or
Caractéristiques générales
Formule chimique
Au
Couleur
Date de découverte
Vers VIe millénaire av. J.-C.
Découvreur
Inconnu
prix
Inconnu
Caractéristiques physiques
Système cristallin
Masse atomique
196,97 unité de masse atomique unifiée
Masse volumique
19,32 gramme par centimètre cube
Caractéristiques mécaniques
Module de Young
79 gigapascals, 78 gigapascals
Dureté de Mohs
3
Résistance à la rupture
120 mégapascal
Coefficient de Poisson
0,4
Caractéristiques thermique
Point de fusion
1 064,18 degré Celsius
Point d'ébullition
2 940 degré Celsius
Conductivité thermique
318 watt par mètre-kelvin
Capacité thermique
129,1 joule par kilogramme-kelvin
Caractéristiques électriques
Conductivité électrique
45 200 000 ampère par volt-mètre
Caractéristiques economique
Prix
47 784,69 €

Le corps simple or est un métal noble, un métal précieux coloré précisément en jaune d'or, matière pure dense, très ductile et molle, facile à travailler, parfois simplement à la main et au bâton, connue de toute antiquité, appréciée pour son fort éclat de « petit soleil », en particulier sous forme de diverses parures depuis la fin du néolithique (début du chalcolithique) ou de pièces de monnaie depuis l'Antiquité, et très recherchée, avec l'argent, depuis les temps historiques pour sa fonction monétaire déterminante[alpha 1]. L’art du travail de l'or est l'orfèvrerie.

L'or est le troisième élément du premier groupe secondaire p. Sa structure électronique atomique correspond à [Xe] (4f)14 (5d)10 (6s)1. Du point de vue chimique, l'or est un métal de transition susceptible de former des cations mono- et trivalents en solution. Il est moins réactif que la plupart des autres métaux de transition, mais est attaqué par l'eau régale en donnant de l'acide chloraurique HAuCl4, ainsi que par les solutions alcalines de cyanure, mais pas par les acides chlorhydrique HCl, nitrique HNO3 ni sulfurique H2SO4 mais bien par l'acide sélénique H2SeO4. Comme le plomb, il se dissout dans le mercure en formant un amalgame, mais ne réagit pas avec ce métal. L'or étant insoluble dans l'acide nitrique, qui dissout pourtant l'argent et les métaux communs, cette propriété permet de le séparer et de le purifier.

L'or trouve des applications industrielles en odontologie et en électronique, en raison de sa très bonne tenue face à la corrosion et de son excellente conductivité électrique, mais sa principale utilisation demeure la thésaurisation. Les banques centrales du monde cumulaient ainsi 27 113 tonnes d'or en [7], dont près de 40 % détenus dans la zone euro et 30 % par les États-Unis (la Chine ayant exprimé son intention de porter ses réserves à 5 000 t[8]), tandis qu'environ 15 000 tonnes d'or seraient détenues au titre de l'épargne privée en Inde[9].