cover image

Le Panama, en forme longue la république du Panama[1] (en espagnol : Panamá et República de Panamá), est un pays de 75 420 km2 appartenant géographiquement à l'Amérique centrale.

République du Panama[1]

(es) República de Panamá


Drapeau du Panama

Armoiries du Panama
Devise en latin : Pro Mundi Beneficio  Pour le bénéfice du monde »)
Hymne en espagnol : Himno Istmeño  Hymne de l'isthme »)
Fête nationale
· Événement commémoré
Indépendance vis-à-vis de la Colombie ()
Administration
Forme de l'État République
Président Laurentino Cortizo
Vice-président José Gabriel Carrizo
Parlement Assemblée nationale
Langues officielles Espagnol
Capitale Panama

8° 58′ N, 79° 32′ O

Géographie
Plus grande ville Panama
Superficie totale 75 420 km2
(classé 118e)
Superficie en eau 1,4 %[2]
Fuseau horaire UTC - 5
Histoire
Indépendance Colombie
Déclarée
Démographie
Gentilé Panaméen
Population totale (2020[2]) 4 285 850 hab.
(classé 130e)
Densité 57 hab./km2
Économie
PIB nominal (2022) 70,492 milliards de $
+ 10,82 %[3]
PIB (PPA) (2022) 158,608 milliards de $
+ 14,26 %[3] (83e)
PIB nominal par hab. (2022) 16 037,641 $
+ 9,36 %[3]
PIB (PPA) par hab. (2022) 36 084,791 $
+ 12,75 %[3]
Taux de chômage (2022) 9,6 % de la pop. active
- 14,53 %[3]
Dette publique brute (2022) Nominale
39,502 milliards de ฿
+ 6,28 %
Relative
56,037 % du PIB
- 4,10 %
IDH (2021) 0,805[4] (très élevé ; 61e)
Monnaie Balboa (PAB)
Dollar américain (USD)
Bitcoin (BTC)
Divers
Code ISO 3166-1 PAN, PA​
Domaine Internet .pa
Indicatif téléphonique +507
Organisations internationales
OEI
INBAR
CIR
G33

Par sa situation particulière sur l'isthme de Panama, il occupe une position transcontinentale effectuant la jonction avec l'Amérique du Sud. À l'ouest, le Panama est limitrophe du Costa Rica tandis qu'à l'est, il partage la frontière avec la Colombie, dont il faisait autrefois partie dans l'ancienne Grande Colombie. Le pays compte 4 285 850 habitants en 2020, ce qui en fait le deuxième pays le moins peuplé de l'Amérique centrale devançant seulement le petit pays du Belize. Le canal du même nom, canal de Panama, appartenant autrefois aux États-Unis d'Amérique, est aujourd'hui une source majeure de financement pour l'État panaméen. Une des spécificités du pays sur le plan politique est qu'il ait renoncé à avoir une armée puissante[5] au profit de la protection de son environnement ; c'est aussi le pays dont la plus grande proportion est couverte par des parcs naturels nationaux.