Patrick Dell'Isola - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Patrick Dell'Isola.

Patrick Dell'Isola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Patrick Dell'Isola
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Nationalité
Activités

Patrick Dell'Isola est un acteur, scénariste et réalisateur français. Il commence véritablement sa carrière avec le film État des lieux, sorti en 1995, qu'il coproduit et où il tient également le rôle principal.

Carrière

En 1989, il entre à l'école du Théâtre national de Chaillot, dans laquelle il restera deux années. En 1992, il crée, avec trois associés, la société Actes et octobre Production, qui produira État des lieux[1]. La rencontre déterminante avec la productrice Nella Banfi[2] permettra au film de se faire connaitre. En 1996, ce film sera nommé aux Césars dans la catégorie « Meilleure première œuvre originale », et obtiendra le prix Cyril Collard. Banfilm développera un projet, Kilomètre 57, que Patrick Dell'Isola a coécrit à l'origine avec Jean-François Richet. Ann Nocenti (auteur de comics), puis Joël Houssin (qui écrira le film Dobermann), adapteront ce scénario mais ce film ne sera jamais réalisé.

En 1999, une belle aventure se dessine, celle de Ligne 208. Le réalisateur Bernard Dumont le contacte et lui confie le personnage de Bruno Doisnot[3].

En 2000, Cédric Kahn lui propose d'endosser le costume de gendarme pour incarner le Major Thomas dans Roberto Succo. Le film participera à la sélection officielle du Festival de Cannes 2001. Cette année-là, il interprètera deux personnages très différents : un malfrat repenti dans Requiem d'hervé Renoh et un flic désabusé dans Marie et le loup, d'Ève Heinrich.

Puis l'acteur replace la réalisation au centre de ses préoccupations et mène à bien deux films : État de grâce, un court métrage qui réunit Audrey Tautou et Clémentine Célarié, et qui aborde le thème du remords, et Concordia, une réflexion sur la création et les dangers d'internet. En 2006, il incarne pour la première fois un personnage pour la télévision, le commissaire Rocca, dans la première saison de la série Mafiosa, le clan. Il dit lui-même que la rencontre avec Louis Choquette fut « un vrai moment de création » et que la série doit beaucoup à Hugues Pagan, grand maître de l'intrigue policière. Ensuite, Ariel Zeitoun lui confie le rôle du « Landais » dans Le Dernier Gang. En 2007, il tourne à Buenos Aires, pour donner vie à ce personnage fragile et sensible qu'est Jean-Baptiste Rollet dans La Cámara oscura de Maria Victoria Menis.

Filmographie

Notes et références

  1. (en) État des lieux sur l’Internet Movie Database
  2. (en) Nella Banfi sur l’Internet Movie Database
  3. Ligne 208 - Jean-Pierre Thorn, L'acid

Lien externe

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Patrick Dell'Isola
Listen to this article