Paul de Choudens - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Paul de Choudens.

Paul de Choudens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Paul de Choudens né le à Paris et mort le à Versailles[1], est un musicien, éditeur de musique, poète et librettiste français d'origine suisse.

Biographie

En 1888, il reprend, avec son frère Antony, la maison d'édition fondée par son père, Antoine de Choudens, en 1845 et fait fortune en publiant notamment les partitions du Faust de Gounod et Carmen de Bizet. Il a défendu plus particulièrement Alfred Bruneau, Paul Vidal ou André Messager.

Connu aussi sous le pseudonyme de Paul Bérel[2], il a traduit et adapté Le Directeur de théâtre de Mozart en collaboration avec Arthur Bernède avec lequel il écrira cinq livrets pour le compositeur Félix Fourdrain.

Livrets

  • 1913 : Madame Roland, drame lyrique en 3 actes et 5 tableaux, en collaboration avec Arthur Bernède, musique de Félix Fourdrain, au théâtre des Arts de Rouen ()
  • 1913 : Myriane, drame lyrique en 3 actes, en collaboration avec Paul Ferrier, musique de Charles Silver[6], à l'Opéra de Nice ()
  • 1913 : Les Contes de Perrault, féerie lyrique en 4 actes et 20 tableaux, en collaboration avec Arthur Bernède, musique de Félix Fourdrain, au théâtre de la Gaîté-Lyrique ()
  • 1922 : La Passion, drame lyrique en 4 actes et 10 tableaux, en collaboration avec Jules Méry, musique d'Albert Dupuis
  • 1923 : Iriam, conte persan en 3 actes et 4 tableaux, musique de Marc Delmas, au Grand-Théâtre de Bordeaux ()
  • 1924 : La Plus forte, drame lyrique en 4 actes, en collaboration avec Jean Richepin, musique de Xavier Leroux, à l'Opéra-Comique ()
  • 1926 : La Vanina, drame lyrique en 3 actes, musique de Paul Bastide, au théâtre des Arts de Rouen ()
  • 1926 : Le Masque, roman vénitien en 4 actes, musique de Marc Delmas, au Casino municipal de Nice ()
  • 1927 : Oletta, la fille du Corse, drame musical en 3 actes et 4 tableaux, en collaboration avec André Leroy, musique d'Henry Février, au Grand-Théâtre de Bordeaux ()
  • 1927 : Les Borgia, drame lyrique en 4 actes, en collaboration avec Jean Richepin, musique de Fernand Le Borne

Distinctions

Bibliographie

  • Agnès Chauvin "L'Hôtel Choudens", Livraisons d'histoire de l'architecture, no 18, 2e semestre 2009.

Notes et références

  1. Extrait de l'acte de décès délivré par le Maire de Versailles figurant dans le dossier de la Chancellerie de la Légion d'Honneur.
  2. Du nom de sa mère née Almaîs Bérel.
  3. André Lénéka, journaliste et auteur dramatique (1859-1937).
  4. Le compositeur Charles Pons (1870-1957) était un éléve de Charles-Marie Widor et d'Alexandre Guilmant.
  5. Eugène Morand (1854-1930) est le père de Paul Morand de l'Académie française.
  6. Charles Silver (1868-1949), premier Grand prix de Rome en 1891, chevalier de la Légion d'Honneur en 1926.
  7. Dossier L0534052. Ministère de la Culture, base Léonore.
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Paul de Choudens
Listen to this article