For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Peine de mort en Illinois.

Peine de mort en Illinois

Localisation de l'Illinois sur la carte des États-Unis.
Localisation de l'Illinois sur la carte des États-Unis.

La peine de mort dans l'Illinois est officiellement abolie depuis le , les condamnations étant commuée en prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle. Le dernier exécuté est Andrew Kokoraleis, membre du « Ripper Crew (en) » (« clique des assassins ») le .

Historique

L'Illinois utilisa la pendaison comme mode de mise à mort jusqu'en 1928 (la dernière exécution, celle de Charles Birger (en), fut publique), date à laquelle la chaise électrique se substitua à elle[1]. L'injection létale fut adoptée dans l'État en 1990[2], mais la chaise électrique resta opérationnelle en Illinois pour remplacer l'injection létale, lorsque celle-ci n'aurait pu être pratiquée, ce qui n'est jamais arrivé.

L'Illinois fut jusqu'en 2003 un État comme les autres où la peine de mort avait été rétablie, plus de 170 personnes y avaient été condamnées et peu (12) avaient été exécutées dans les années 1990 (5 en 1995), dont le tueur en série John Wayne Gacy en 1994.

En 1998, Anthony Porter (en) échappa à son exécution à 50 heures près sur la base de son incapacité à comprendre le sens de sa peine dû à son Q.I. puis, peu de temps après, libéré sur la base de preuves rassemblées par une équipe d'étudiants en journalisme ; cette commutation, précédée et suivie d'autres (20 au total), fit naitre des doutes sur le système judiciaire de l’État. Le , le gouverneur républicain George Ryan commua les peines des 167 condamnés à mort en peines perpétuelles ou, pour 3 d'entre eux, en 40 ans[3],[4], geste que ses adversaires attribuent au fait qu'il ait été rendu inéligible par son impopularité et accusé de conspiration, de racket et de fraude[5],[6].

Depuis, plus de 14 personnes ont été condamnées à mort et de nombreuses réformes ont été entreprises, notamment sous l'impulsion du sénateur Barack Obama qui a fait voter une loi qui oblige les policiers à filmer les interrogatoires dans les affaires de peine capitale.

Le , la peine de mort y a été abolie et le gouverneur décida de commuer les peines des 15 personnes encore condamnées à la peine capitale[7].

Exécutions entre 1977 et 2011

Les exécutions avait lieu à Tamms, au Tamms Correctional Center.

Exécutions entre 1977 et 2011
# Criminel Date Méthode(s) Crime(s) Gouverneur
1 Charles Walker Injection Létale Meurtre en 1983 d'un jeune couple en leur tirant dessus pour les voler. James R. Thompson
2 John Gacy Meurtre entre 1972 et 1978 de trente-trois garçons après les avoir violés. Jim Edgar
3 Hernando Williams Meurtre en 1978 d'une femme après l'avoir kidnappé et violée.
4 James Free Meurtre en 1978 d'une femme en lui tirant dessus après l'avoir violée.
5 Girvies Davis Meurtre en 1980 d'une retraité de quatre-vingt ans, aveugle, pour la voler.
6 Charles Albanese Meurtre en 1980 de trois personnes en les empoissonnant à l'arsenic.
7 George Del Vecchio Meurtre en 1977 d'un enfant de six ans lors d'un cambriolage.
8 Raymond Stewart Meurtre en 1981 de six personnes dans des braquages différents.
9 Walter Stewart Meurtre en 1980 de deux personnes dans un braquage.
10 Durlyn Edmonds Meurtre en 1977 d'un enfant de neuf ans après l'avoir violé.
11 Lloyd Hampton Meurtre en 1990 d'un retraité pour le voler après l'avoir torturé dans un motel.
12 Andrew Kokoraleis Meurtre en 1982 d'une femme en la mutilant après l'avoir violée. George Ryan


Avant l'abolition en 2011 le couloir de la mort de l'Illinois comptait 15 condamnés[8]. Entre 1977 et 2011, 200 condamnés ont été graciés dans l'Illinois[9],[10]

Crimes capitaux


Notes et références

  1. First man to die in Illinois' electric chair
  2. (en) « Lethal injection », sur Capital punishment UK
  3. (en) « Illinois Death Row Inmates Granted Commutation by Governor George Ryan on January 12, 2003 », sur Death Penalty Information Center
  4. (en) Jodi Wilgoren, « Citing Issue of Fairness, Governor Clears Out Death Row in Illinois », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  5. (en) « Illinois commutations », sur Pro-death penalty, (consulté le )
  6. « Peine de mort: la décision du gouverneur Ryan ne fait pas l'unanimité aux Etats-Unis », Associated Press,‎ (lire en ligne)
  7. (en) John Schwartz et Emma G. Fitzsimmons, « Illinois Bans Capital Punishment », The New-York Times,‎ (lire en ligne)
  8. (en-US) John Schwartz et Emma G. Fitzsimmons, « Illinois Bans Capital Punishment », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  9. « Clemency | Death Penalty Information Center », sur deathpenaltyinfo.org (consulté le )
  10. « Innocence Database | Death Penalty Information Center », sur deathpenaltyinfo.org (consulté le )

Sources

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Peine de mort en Illinois
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.