For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Peine de mort en Oregon.

Peine de mort en Oregon

En Oregon, la peine de mort est légale bien que sous moratoire actuellement.

La première exécution organisée par le territoire eut lieu en 1850[réf. nécessaire]. Elle est brièvement abolie de 1914 à 1920[1], après un référendum d'initiative populaire[2].

La pendaison est en usage jusqu'en 1931. La première exécution par chambre à gaz eut lieu en 1939 et cette méthode fut employée jusqu'en 1962[3]. La peine capitale fut supprimée de la législation de l'État en 1964 et rétablie en 1984. Depuis, l'Oregon a procédé deux exécutions par injection létale, en 1996 et 1997, l'injection létale reste à ce jour la seule méthode applicable dans l'Oregon[4].

L'Oregon est le seul espace au monde où cohabitent les deux formes de mort légale que sont la peine de mort et le suicide assisté. La peine de mort y a été abolie puis rétablie à deux reprises par référendum. Les analystes estiment que l'Oregon n'exécutera pas de non-volontaire avant longtemps bien que des accusés continuent de plaider coupable sous menace d’une condamnation à mort et d’être ainsi en échange, condamnés à la perpétuité réelle.

L'ordre d'exécution est signé par le juge au moins quarante-cinq jours à l'avance, les exécutions ont lieu à minuit. Le droit de grâce appartient au gouverneur de l'Oregon. Les exécuteurs requièrent l'anonymat et les témoins doivent accepter de ne pas faire leur description physique aux médias.

En 2011, le gouverneur démocrate John Kitzhaber a imposé un moratoire qui était encore en vigueur en 2018[5].

Exécutions depuis 1978

Les exécutions ont lieu à Salem, à l'Oregon State Penitentiary (en).

Exécutions depuis 1978
# Criminel Date Méthode(s) Crime(s) Gouverneur
1 Douglas Wright Injection létale Meurtre entre 1969 et 1991 de sept personnes, dont celui d'un enfant après l'avoir violé. John Kitzhaber
2 Harry Moore Meurtre en 1992 de sa demi-sœur et de son ex-mari en leur tirant dessus.

En le couloir de la mort de l'Oregon compte 33 condamnés dont une femme[6]. Depuis 1978, aucun condamné n'a été gracié dans l'Oregon.

Sources

Références

  1. Paolo Passaglia, L'abolition de la peine de mort : une étude comparée, Mnemosyne, , 192 p. (lire en ligne), p. 55-56.
  2. Raul Magni-Berton, « Débat : Le référendum d’initiative populaire, la solution ? », sur The Conversation.com, (consulté le ).
  3. (en) « DOC Office of Communications Capital Punishment in Oregon -Statistics », sur www.oregon.gov (consulté le )
  4. (en) « Methods of Execution », sur deathpenaltyinfo.org (consulté le )
  5. https://www.ktvz.com/news/oregon-murderer-acremant-dies-on-death-row/827232596
  6. (en) « State by State Database », sur deathpenaltyinfo.org (consulté le )
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Peine de mort en Oregon
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.