Un piéton est une personne se déplaçant à pied, en marchant ou en courant, par opposition à celui qui utilise un véhicule : il s'agit donc d'un mode de transport dit « doux ». Sa vitesse est de l'ordre du mètre par seconde (soit 3,6 km/h : de 2,5 à 4 km/h pour un randonneur en condition moyenne[1] et de 4 à 5 km/h en milieu urbain dense[2],[3]). Sur terrain plat, en dessous de 4 km/h, on parlera de marche normale de piéton, de 4 à 5 km/h de marche dynamique, entre 5 et 6 km/h de marche rapide et au-dessus de 6 km/h, de marche sportive. En 2012, le record de la marche athlétique sur 50 km de route est de 3 h 42 soit 13,5 km/h de moyenne[4].

Piéton en déplacement.

Un minimum d'activité physique, et en particulier marcher chaque jour est réputé nécessaire à la santé publique et individuelle et mentale[5]. (En apesanteur longue, les astronautes doivent pratiquer la marche sur tapis roulant pour entretenir leur squelette et leur musculature). Le bénéfice de la marche pour la santé n'est pas contesté (notamment contre les maladies cardio-vasculaires, le diabète, l'obésité ou certains cancers), mais il est plus ou moins élevé selon l'âge, la vitesse de marche, le contexte (de pollution notamment) et le caractère volontaire ou subi de cette activité. Des études utilisant notamment l'imagerie cérébrale, le GPS[6], les accéléromètres[7] et des mesures d'effort devraient permettre de préciser ce bénéfice[8] et mieux comprendre les motivations de choix d'itinéraires pédestres en ville [9].

Oops something went wrong: