Pierre Fréret - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Pierre Fréret.

Pierre Fréret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pierre Fréret
Naissance
Décès
Activités
Enfants

Pierre Fréret, né à Cherbourg le et mort en la même ville en 1782, est un sculpteur et peintre français.

Artiste, qualifié de « mécaniste et artiste de Cherbourg » lors de la création de la Société royale académique de Cherbourg dont il est l'un des cofondateurs en 1755, il a notamment réalisé la statue de la Vierge de l'église de Maupertus-sur-Mer (1746), le tombeau de Thomas Hélye, à Biville (1778), la chaire en bois de l'église de la Trinité (1763) et la fontaine en pierre sculptée dite « des Caveliers », à Cherbourg.

Passionné de mécanique, il invente un « demi cercle nautique propre à observer la hauteur du soleil par-devant et par-derrière, en mer et à terre » en 1768. Il conçoit un anémomètre, un horizon artificiel et un podo-sillomètre (instrument mesurant la vitesse et la distance parcourue par un navire, grâce à son sillage).

Il est le père de cinq enfants : François-Armand (1758-1816), auteur du maître-autel à retable de la Trinité, Louis-Barthélémy (1755-1831), nommé « peintre des fleurs » par la Reine Marie-Antoinette en 1785, Pierre, peintre de marine, [Hervé, sculpteur, mort jeune, et Célina, harpiste, morte à 88 ans[1].

La vocation artistique de la famille Fréret s'est poursuivie avec Louis-Victor, fils de François-Armand, maître sculpteur de la marine au port de Cherbourg, auteur de l’Éducation de la Vierge en bois de la basilique Sainte-Trinité, et deux des enfants de ce dernier : Armand-Auguste (1830-1919), peintre de marines, et Louis-Léon, chanteur d'opéra.

Notes et références

  1. P. Hubert, « L'Évolution artistique à Cherbourg au XIXe siècle », in Cherbourg et le Cotentin, impr. Le Maout, 1905.

Sources

  • « Catalogue des hommes remarquables, savants, écrivains, militaires, marins, etc., de l'arrondissement de Cherbourg », Annuaire de la Manche, Saint-Lô, 1848.
  • Robert Lerouvillois, « Les membres fondateurs de la Société académique de Cherbourg », La Gazette de l’Académie des sciences, arts et Belles-Lettres de Caen, no 18, hiver 2007.
  • Pierre Fréret (1714-1782), site de la ville de Cherbourg-Octeville.
  • « Fréret, Louis-Barthélémy », dans Édouard Frère, Manuel du bibliographie normand, Rouen, 1858.
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Pierre Fréret
Listen to this article