Pont Raymond-Poincaré - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Pont Raymond-Poincaré.

Pont Raymond-Poincaré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pont Raymond-Poincaré

Le pont Raymond Poincaré, en 2008
Géographie
Pays France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Métropole Métropole de Lyon
Commune de Villeurbanne à Caluire-et-Cuire
Coordonnées géographiques 45° 47′ 13″ N, 4° 51′ 37″ E
Fonction
Franchit Rhône
Fonction pont routier et piétonnier
Caractéristiques techniques
Matériau(x) acier et béton
Géolocalisation sur la carte : Europe
Pont Raymond-Poincaré
Géolocalisation sur la carte : métropole de Lyon
Pont Raymond-Poincaré
Géolocalisation sur la carte : Lyon
Pont Raymond-Poincaré
Géolocalisation sur la carte : France
Pont Raymond-Poincaré

Le pont Raymond-Poincaré franchit le Rhône entre Villeurbanne au sud et Caluire-et-Cuire au nord.

Le pont Raymond-Poincaré ne fut construit que tardivement, en liaison avec la mise en place du boulevard périphérique initié par le président du Conseil général Laurent Bonnevay, dont il porte aujourd'hui le nom.

Description

En 1937, on commença l'édification d'un ouvrage classique en béton reposant sur 4 piles. Dès le début, on le dédia à Raymond Poincaré, président de la République de 1913 à 1921, président du Conseil de 1926 à 1929, période pendant laquelle il doit dévaluer le franc, qui devient le franc Poincaré.

Le 6 février 1939, il est baptisé pont Raymond Poincaré. En 1940, les travaux du pont reprennent, mais le pont est détruit par l'offensive des forces allemandes. La guerre ralentit les travaux mais ceux-ci recommencent immédiatement jusqu'à la destruction totale des arches dynamitées par les Allemands avant leur retraite.

Le pont est reconstruit en 1950. À la suite d'une inspection de contrôle, on découvre des fissures dans le béton du pont qui est fermé à la circulation. Les travaux reprennent et le pont est ouvert en 1954, mais 10 ans plus tard, des fissures apparaissent au-dessus des voies de chemin de fer. Il est remplacé par un pont provisoire en fer qui reste en place jusqu'à la réouverture du pont dans son état actuel en 1989. Plus récemment encore, on l'a élargi et modifié à ses deux extrémités pour le raccorder à l'échangeur du périphérique Nord et par un gigantesque giratoire au boulevard Laurent Bonnevay.

Il est encore aujourd'hui très fréquenté, mais le périphérique Nord, qui est gratuit dans le franchissement du Rhône, l'a soulagé d'une partie de son trafic.

Ce pont est considéré comme un lieu dangereux pour les cyclistes en raison de l'absence d'infrastructures cyclables. Un cycliste meurt, le 3 décembre 2019, tué par un conducteur de poids lourd à proximité immédiate de l'ouvrage [1].

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Pont Raymond-Poincaré
Listen to this article