Pont de Rungis (métro de Paris) - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Pont de Rungis (métro de Paris).

Pont de Rungis (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pont de Rungis
Localisation
Pays France
Ville Thiais
Coordonnées
géographiques
48° 44′ 51″ nord, 2° 22′ 23″ est

Géolocalisation sur la carte : Paris et la petite couronne

Pont de Rungis
Caractéristiques
Historique
Mise en service Prévue pour 2024
Architecte(s) Denis Valode (Valode et Pistre Architecte)
Artiste(s) Lyes Hammadouche
Gestion et exploitation
Propriétaire SGP
Ligne(s) (M)(14)
Correspondances
RER (RER)(C)
Bus
RATP 183 319 396
Noctilien (N) N22 NOCTILIEN.png N31 NOCTILIEN.png
(14)

Pont de Rungis est une future station du métro de Paris.

Dans le cadre du Grand Paris Express, cette station souterraine de la ligne 14 doit être implantée selon un axe nord-sud, au sud des voies du RER C et au nord de l’avenue du Docteur-Marie[1],[2]. Sa mise en service est prévue en 2024 avec une correspondance avec la gare du Pont de Rungis.

Elle sera implantée sur l’actuel parking Air France. Le volume souterrain de la station sera surmonté d’un bâtiment voyageurs d’accès, qui émergera en surface et accueillera le hall d’entrée, le bureau de vente, les péages, une consigne à vélo et des services de proximité. Ce bâtiment voyageurs comprendra deux accès : un accès Nord, qui permet d’aller vers le RER C, et un accès Est, qui débouchera sur un large parvis, pour l'intermodalité avec les bus et les modes doux. Les quais de la ligne 14 seront à environ 26 mètres de profondeur. Tous les espaces seront entièrement accessibles aux personnes à mobilité réduite.

La conception de la station est confiée au groupement conduit par les ingénieries SETEC TPI et SYSTRA ainsi qu'à l'agence d'architecture Valode et Pistre Architecte[3],[4].

L'artiste Lyes Hammadouche conçoit une œuvre artistique pour cette station en coordination avec l'architecte Denis Valode[5].

En mars 2018, sa construction a été confiée à Razel-Bec (mandataire), la filiale du Groupe Fayat, en groupement avec Eiffage Génie Civil, Sefi-Intrafor, Eiffage Fondations et I.CO.P[6].

La station a servi de point d'entrée au tunnelier Claire qui creuse vers le puits Jean-Prouvé et servira de point de sortie au tunnelier Koumba venant du puits Morangis.

Notes et références

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Pont de Rungis (métro de Paris)
Listen to this article