Portail:Hélicoptères

portail Wikimédia / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Un hélicoptère est un aéronef dont la sustentation et la propulsion sont assurées par des voilures tournantes, couramment appelées rotors, et entraînées par un ou plusieurs moteurs.

Portail des
Hélicoptères

La majorité des hélicoptères utilisent un seul rotor de sustentation et un rotor anticouple, mais d'autres configurations existent tels que les bi-rotors contrarotatifs placés sur le même axe, sur deux axes convergents, en tandem ou sur les côtés, ou des systèmes de propulsion (NOTAR).

L'histoire de l'hélicoptère commence au début du XXe siècle mais les progrès sont nettement plus lents que ceux de l'avion. L'utilisation massive des hélicoptères pendant la guerre du Viêt Nam et le développement des turbomoteurs permettent d'accroître sensiblement ses capacités opérationnelles civiles ou militaires.

621 articles sont actuellement liés au portail.

Modèles
Liste d'hélicoptères civils et militaires
Principaux constructeurs
Aérospatiale AS 350 - AS 365 - AS 332
Agusta A.106 - A.109 - A.119
AgustaWestland AW139 - EH101 - WAH-64
Airbus Helicopters EC120 - EC135 - AS532 - EC-665 - EC725
Bell Aircraft Corporation 206 - 429 - 412 - UH-1 - AH-1 - OH-58
Boeing CH-46 - CH-47 - V-22
Denel Aerospace Systems AH-2
Focke-Achgelis Fa 223 - Fa 330
Hindustan Aeronautics HAL Dhruv - HAL LCH - HAL LOH
Hughes Aircraft AH-64 - MD 500 - OH-6
Kaman K-Max - SH-2 - H-43
Kamov Ka-26 - Ka-50 - Ka-60
Messerschmitt-Bölkow-Blohm Bo 105 - BK 117
Mil Mi-10 - Mi-26 - Mi-24 - Mi-26 - Mi-28
NHIndustries NH90
Piasecki Helicopter H-25 - H-21 - X-49
PZL-Świdnik W-3 - SW-4
Robinson Helicopter R22 - R44 - R66
Sikorsky Aircraft Corporation MH-53 - CH-53K - S-64 - S-76- S-92 - UH-60
Société nationale industrielle aérospatiale SA 318 - SA 315 - SA 319
Sud-Aviation SA 321 - SA 330 - SA 340
Westland Helicopters Lynx


Configuration
Hélicoptère :
Hélicoptère mono-rotor et rotor anticouple : Sustentation et propulsion par un seul rotor. Petit rotor anticouple à la queue. Les deux rotors sont entraînés à vitesse constante par le groupe motopropulseur.
Hélicoptère bi-rotors en tandem : Sustentation et propulsion par deux rotors contrarotatifs à l'avant et à l'arrière du fuselage. Synchronisation nécessaire si les rotors sont partiellement superposés.
Hélicoptère bi-rotors latéraux : Sustentation et propulsion par deux rotors contrarotatifs placés aux deux extrémités d'une poutre de part et d'autre du fuselage. La poutre peut participer à la sustentation. Rotors synchronisés.
Hélicoptère bi-rotors engrenants : Sustentation et propulsion par deux rotors contrarotatifs dont les axes forment un V. Configuration intermédiaire entre rotors côte à côte et rotors coaxiaux. Rotors synchronisés avec précision.
Hélicoptère bi-rotors coaxiaux : Sustentation et propulsion par deux rotors contrarotatifs. Commande en lacet par différentiation du pas collectif et cyclique entre les deux rotors.
Hélicoptère mono-rotor à éjection de gaz : L'absence de couple permet de supprimer le rotor de queue
Combiné hélicoptère : Sustentation par rotor. Propulsion par hélice ou réacteur. Plan de rotation du rotor sensiblement horizontal en vol de croisière pour diminuer la traînée
Autogire : Sustentation par rotor libre. Propulsion par hélice. L'axe rotor est incliné vers l'arrière par rapport au plan de vol. Absence de couple rotor. Vol stationnaire impossible
Planeur autogire (en) : Sustentation par rotor libre. Décollage assisté par treuil
Convertiplane : Groupe motopropulseur basculant. Les hélices tournent dans le plan horizontal pendant les phases de décollage et d'atterrissage et assurent la sustentation. Elles tournent dans le plan vertical en croisière et assurent la propulsion.
Quadrirotor : Sustentation et propulsion assurée par quatre rotors disposés en croix, le plus souvent sur un même plan. Afin d'éviter à l'appareil de tourner sur lui-même sur son axe de lacet, deux hélices tournent dans un sens et les deux autres dans l'autre sens.


Utilisation
Grue volante‎
Hélicoptère d'attaque‎
Hélicoptère de recherche et de sauvetage
Hélicoptère de reconnaissance‎
Hélicoptère de transport (Dropship)
Hélicoptère d’appui (Gunship)
Hélicoptère médical (Medevac)
Hélicoptère bombardier d'eau
Lumière sur
L'Hélicoptère 66 récupérant Apollo 11 le 24 juillet 1969.

L'Helicopter 66 Hélicoptère 66 ») désigne un Sikorsky SH-3 Sea King de la marine américaine utilisé de la fin des années 1960 et au début des années 1970 pour la récupération en mer des astronautes du programme Apollo. Il est à ce titre considéré comme « l'un des hélicoptères les plus célèbres ou au moins les plus emblématiques de l'histoire ».

L'Hélicoptère 66 est livré à la marine américaine en 1967 et est versé dans l'escadron d'hélicoptères de lutte anti-sous-marine HSC-4 en 1968. Pourtant sa principale mission consiste à récupérer en mer les astronautes des vols spatiaux habités de la National Aeronautics and Space Administration (Nasa). Dans ce cadre, il effectue cinq missions et notamment celle pour récupérer les astronautes de la mission Apollo 11 ; il est alors piloté par Donald S. Jones, futur commandant de la Troisième flotte des États-Unis. L'appareil réalise sa dernière mission de récupération en 1970 pour Apollo 13.

Renuméroté officiellement hélicoptère 740 dès 1969, l'Hélicoptère 66 transporte également le Shah d'Iran Mohammad Reza Pahlavi lors de sa visite en sur le porte-avions USS Kitty Hawk. En 1975, lors d'un exercice d'entraînement nocturne, il s'écrase dans l'océan Pacifique après plus de 3 200 heures de vol depuis sa mise en service sept ans plus tôt. Emblématique de la conquête spatiale américaine, l'appareil est l'objet de plusieurs œuvres artistiques dans les domaines de la musique, de la peinture ou du cinéma.

Une image au hasard
Videos sélectionnées
NH90 en démonstration.
Le saviez-vous ?

Le V-22 Osprey de Boeing est le premier tiltrotor produit en série pour l'armée américaine, c'est un appareil de transport hybride entre un avion de transport militaire et un hélicoptère.

Le pas cyclique permet de pouvoir changer l'inclinaison des pales du rotor principal afin de diriger l'appareil sans propulseurs additionnels et le pas collectif de le faire se mouvoir verticalement.

L'EC665 Tigre produit par Airbus Helicopters est un hélicoptère d'attaque de conception franco-allemande, les pilotes européens sont spécialement formés à le piloter au sein de l’école EFA Tigre.

Le système NOTAR (No Tail Rotor) permet d'éliminer le rotor anticouple et de réutiliser le souffle des turbomoteurs.

Le Mil Mi-12 Homer est le plus gros hélicoptère de transport jamais construit au monde, à l'origine, sa taille conséquente devait lui permettre de transporter des missiles de 20 tonnes.

Une grue volante est un type d'hélicoptère de grande taille spécialement conçu pour pouvoir emporter des charges lourdes et volumineuses.

Les chinois utilisaient déjà le principe de l'autorotation dans l'Antiquité avec un jouet appelé la libellule en bambou.

Les hélicoptères radiocommandés sont des modèles réduits équipés de servomoteurs afin de les contrôler à distance.

Certains drones tels que le Camcopter S-100 ou l'Eagle Eye sont conçus sur la base d'hélicoptères ou d'ADAVs.

Le X2 conçu par Sikorsky est l'hélicoptère expérimental le plus rapide du monde avec un record établi à 460 km/h en vol horizontal. Il a été battu en 2013 par l'X3 conçu par Eurocopter qui établit un record non-officiel à 472 km/h.

Voir aussi

Projets connexes sur Wikimédia

Portails connexes sur Wikipédia

Aéronautique Astronautique Génie mécanique Technologies Transports