Praemium Imperiale - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Praemium Imperiale.

Praemium Imperiale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Praemium Imperiale
Description Récompense artistique
Organisateur Association japonaise des beaux-arts
Pays
Japon
Date de création 1988
Site officiel www.praemiumimperiale.org

Le Praemium Imperiale (litt. « Prix impérial ») est un prix attribué depuis 1989 par la famille impériale du Japon au nom de l'Association japonaise des beaux-arts (日本美術協会, Nihon bijutsu kyōkai?). Il récompense chaque année des artistes pour une œuvre accomplie dans l'un des six domaines suivants : peinture, sculpture, architecture, musique, théâtre ou cinéma. Sa devise -latine- est Pulchrum, Creatio, Inspiratio.

Le prix récompense des contributions remarquables pour le développement, la promotion et le progrès des arts, et a pu parfois être considéré comme l'équivalent du prix Nobel dans ces domaines[1].

Histoire

Le Praemium Imperial est remis en mémoire de son altesse impériale le prince Takamatsu (1905-1987), jeune frère de l'empereur Hirohito qui régna de 1926 à 1989. Le prince Takamatsu était connu pour son soutien aux arts. Il fut le président de l’Association japonaise des beaux-arts de 1929 jusqu’à sa mort en 1987. On sait par son journal qu’il avait très tôt milité pour la fin des hostilités contre les États-Unis. Après la guerre, quand le Japon a commencé à se développer économiquement, le prince Takamatsu voyait dans les arts un moyen de parvenir à l’entente et à la paix[2]. Ce sont ces principes qui gouvernent à la création du prix.

Organisation

Les lauréats sont annoncés en septembre. La cérémonie de remise de prix se tient à Tokyo, au Japon, en octobre ou novembre. Cette cérémonie a lieu en présence de son altesse impériale le prince Masahito de Hitachi, oncle de l'actuel empereur Naruhito, président de l’Association japonaise des beaux-arts, au Meiji Kinennkann (mémorial Meiji[3]). Le prix consiste en une médaille et 15 millions de yens japonais, soit l'équivalent d'environ 125 000 €.

Les lauréats sont recommandés par des conseillers internationaux puis choisis par un comité anonyme de l’Association japonaise des beaux-Arts. Jacques Chirac, David Rockefeller, David Rockefeller Jr., Helmut Schmidt et François Pinault sont conseillers honorifiques.

Lauréats

Peinture

Sculpture

Architecture

Musique

Théâtre et cinéma

Notes et références

  1. Béatrice de Rochebouët, « Nobel, Arts », Le Figaro, (consulté le 17 septembre 2011) : « À 59 ans, cette Anglo-Irakienne, longtemps controversée, est la lauréate du Nobel des arts, le Praemium Imperiale, tandis qu'une monumentale monographie sur son œuvre vient de paraître. »
  2. « Praemium Imperiale », sur www.praemiumimperiale.org (consulté le 8 septembre 2015)
  3. « Meiji Jingu-Meiji Kinenkan (Meiji Memorial Hall)- », sur www.meijijingu.or.jp (consulté le 8 septembre 2015)

Lien externe

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Praemium Imperiale
Listen to this article