Projet:WikiMOOC/2017/Contenu/2.2 - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Projet:WikiMOOC/2017/Contenu/2.2.

Projet:WikiMOOC/2017/Contenu/2.2

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Plan du module

Plan détaillé général

Parties

A) Concept de sourçage

Script vidéo

Fait Relu.

La notion de source

[Face Camera]

Pourquoi fait-on confiance à une information, dans la vie de tous les jours ? En général, car on a confiance en l'auteur de l'information. Ainsi, si on lit par exemple une encyclopédie papier classique, on sait que chaque entrée de l'encyclopédie a été rédigée par un expert dans le domaine en question. Sauf que sur Wikipédia, les articles ne sont pas rédigés par des experts, mais par une multitude d'internautes anonymes. Le lecteur ou la lectrice peut donc légitimement se demander : d'où viennent ces informations ?

Puisque l'on ne peut pas demander au lecteur de faire confiance à des rédacteurs anonymes dont il ne connaît pas l'éventuelle expertise sur le sujet, il faut que le lecteur puisse vérifier et identifier quelles sont les sources utilisées pour rédiger l'article. Au lecteur, ensuite, de décider s'il fait confiance à ces sources, s'il les estime fiables ou non. Il est donc indispensable de citer vos sources lorsque vous contribuez à Wikipédia, pour que les lecteurs puissent vérifier la source des informations ; en espérant qu'ils fassent preuve d'esprit critique, évidemment ! ;-)

Mais au fait, c'est quoi, une source ?

Une source est un document, un livre, un journal, un site web ou tout autre matériel de « qualité », c'est-à-dire *raisonnablement* fiable, dans lequel nous pouvons obtenir des informations sur un sujet. Sur Wikipédia, on utilise souvent indistinctement les termes source et référence, même s'il y a théoriquement une différence : la *référence* contient « les indications précises permettant de retrouver la *source* (auteur, titre, numéro de page d'un document, etc.) que l'on cite ou dont on s'inspire. La référence sert donc de chemin entre la source et votre texte ». Pour résumer, votre source est par exemple un livre ou un article de presse ; la référence, c'est la petite note de bas de page sur Wikipédia qui décrit ce livre ou cet article de presse.

Incrustation à droite du présentateur.

Au moment où le professeur pose la question « d'où viennent ces informations ? », afficher cette question.

Puis remplacer le texte ci-dessus par « Sur Wikipédia, le sourçage est indispensable ! » de « Il est donc indispensable de citer vos sources » jusqu'à la fin du paragraphe (« fassent preuve d'esprit critique, évidemment. »)

À partir de « Mais au fait, c'est quoi, une source ? » Afficher la question posée en gros plan, puis apparaît en dessous :
a) Un document à partir de « Une source est un document, etc »
b) Contenant des informations à partir de « dans lequel nous pouvons obtenir des informations, etc »
c) Différence avec une référence... à partir de « Sur Wikipédia, on utilise souvent indistinctement, etc »
d) compléter texte c) par qui permet de retrouver la source à partir de « les indications précises permettant, etc »

Tout supprimer avant «  Pour résumer, votre source, etc » et ajouter en gros plan « La source : le livre, l'article de presse, etc — La ref : l'indication en bas de page ».

Pourquoi cet impératif ?

[Face Camera]

Pourquoi cet impératif ?

Wikipédia n'est pas supervisée par des experts mais par des volontaires bénévoles. Elle n'a, d'autre part, aucun comité de lecture ou comité éditorial et n'importe qui peut la modifier. C'est donc à nous, de simples contributeurs ou lecteurs anonymes, de veiller à la fiabilité de Wikipédia.

En citant des sources pour le contenu de Wikipédia, vous permettez aux utilisateurs de vérifier que l'information donnée est fiable : on fait davantage confiance aux informations reposant sur des sources reconnues, étudiées et analysées par des autorités indépendantes, elles-mêmes reconnues, alors que celles dont on ne connaît pas la provenance sont sujettes à caution. De plus, vous aidez aussi les utilisateurs à trouver des informations supplémentaires sur le sujet en leur indiquant des sources supplémentaires à consulter. En particulier, les sources sont indispensables lorsqu'une information est contestée ou susceptible d'être contestée, par exemple parce que l'information est polémique.

« Sourcer », c'est aussi un impératif qui fait partie du respect indispensable des principes fondateurs, que nous avons déjà vu dans une précédente vidéo. La neutralité de point de vue implique en effet qu'il faut présenter les différentes thèses sur un même sujet de manière proportionnelle, c'est-à-dire en fonction du poids relatif que lui donnent les sources fiables.

Une autre règle indispensable est l'interdiction stricte de tout travail original ou observation personnelle, que l'on appelle des « travaux inédits ». Puisque tous les rédacteurs sont anonymes sur Wikipédia, de tels travaux originaux, jamais publiés, ne sont tout simplement pas vérifiables ! Imaginons que vous ayez envie de faire vous-même une expérience de chimie, ou bien une analyse littéraire d'un roman. Eh bien, vous ne pourrez pas les publier sur Wikipédia, ce serait du travail inédit. En revanche, vous pouvez tout à fait faire état sur Wikipédia des résultats d'une expérience de chimie qui ont été publiés dans un journal scientifique. À condition de citer en référence l'article de ce journal scientifique, évidemment ;-). De même, vous pouvez indiquer dans l'article sur le roman que tel critique littéraire, par exemple dans le journal Le Monde, a eu une analyse X ou Y d'un roman. Dans ces deux cas, les sources sont citées, l'information est vérifiable par chaque lecteur. Et elle est attribuée à la source : pour reprendre nos exemples, on n'affirme pas que les résultats de l'expérience sont *exacts*, ni que l'analyse du roman est *juste*, on indique qu'il s'agit respectivement de résultats publiés par telle revue, et de l'analyse de tel journaliste du Monde.

Pour toutes ces raisons, une information sujette à caution et sans source est susceptible d'être directement retirée de l'article. Elle peut aussi être soulignée avec la présence d'un message « [référence nécessaire] », comme ici. Cela signifie qu'un contributeur a signalé ce passage. Si aucune source n'est ajoutée, le passage sera sans doute supprimé à terme même si l'information est vraie.

Basculement Slide dynamique [face caméra en vignette dans un coin de l'image].

Le professeur exprime le titre de ce chapitre. Au milieu apparaît une grande bordure avec écrit : « Pourquoi faut-il citer ces sources ? ». 5 secondes après, la bordure rétrécit et apparaît en haut, centrée en largeur. Le prof peut commencer le cours ;).

Apparaît chronologiquement, au début de chaque paragraphe :
1. Cela permet de veiller à la fiabilité de Wikipédia.
2. Cela permet aux lecteurs de remonter à la source de l'information.
3. C'est indispensable lorsqu'une information est contestée ou susceptible d'être contestée.
4. C'est indispensable pour éviter les travaux inédits.

Effacer le texte à « l'information est vérifiable par chaque lecteur. »

Quand « est susceptible d'être directement retirée de l'article » : ajouter : « Une information = une source »

Version textuelle

Partie déjà intégrée sur FUN. Si vous repérez des erreurs, les corriger ici puis les signaler à Goombiis ou Jules pour que la correction soit reportée sur FUN.

Pourquoi fait-on confiance à une information, dans la vie de tous les jours ? En général, car on a confiance en l'auteur de l'information. Ainsi, si on lit par exemple une encyclopédie papier classique, on sait que chaque entrée de l'encyclopédie a été rédigée par un expert dans le domaine en question. Sauf que sur Wikipédia, les articles ne sont pas rédigés par des experts, mais par une multitude d'internautes anonymes. Le lecteur ou la lectrice peut donc légitimement se demander d'où viennent les informations en question.

Puisque l'on ne peut pas demander au lecteur de faire confiance à des rédacteurs anonymes dont il ne connaît pas l'éventuelle expertise sur le sujet, il faut qu'il puisse vérifier et identifier par lui-même quelles sont les sources utilisées pour rédiger l'article. Afin, ensuite, de décider s'il fait confiance aux sources, s'il les estime fiables, ou non. Il est donc indispensable de citer vos sources lorsque vous contribuez à Wikipédia : c'est le seul moyen pour les lecteurs de savoir d'où sont issues les informations des articles et d'en juger la fiabilité — en espérant qu'ils fassent preuve d'esprit critique, évidemment !

Qu'est-ce qu'une source ?

Une source est un document, un livre, un journal, un site web ou tout autre matériel de « qualité », c'est-à-dire *raisonnablement* fiable, dans lequel il est possible d'obtenir des informations sur un sujet. Sur Wikipédia, on utilise parfois indistinctement les termes source et référence, alors qu'il y a une différence : la référence contient « les indications précises permettant de retrouver la source (auteur, titre, numéro de page d'un document, etc.) que l'on cite ou dont on s'inspire. La référence sert donc de chemin entre la source et votre texte ». Pour résumer, votre source est par exemple un livre ou un article de presse ; la référence, c'est la petite note de bas de page sur Wikipédia qui décrit ce livre ou cet article de presse.

Fig. 1. Schéma illustrant la différence entre référence et source.
Fig. 1. Schéma illustrant la différence entre référence et source.
Fig. 1. Schéma illustrant la différence entre référence et source (Format horizontal).
Fig. 1. Schéma illustrant la différence entre référence et source (Format horizontal).

[Fig. 1 = Schéma très simple illustrant la différence entre référence et source ? Proposition (simple idée/piste parmi d'autres) :

  • Côté gauche : un mot avec un numéro bleu en exposant (une ref.), à la ligne des points de suspension indiquant qu'on ellipse un bon bout de l'article, et encore à la ligne, la référence de bas de page (par ex. celle d'un article de presse du Temps, journal suisse.
  • Au milieu, séparant les deux côtés, un filet oblique, presque vertical, avec en son milieu dans le sens de la hauteur un cercle contenant le symbole ≠.
  • Côté droit : des dessins (sous CC-BY-SA ^^) représentant un journal, un livre et un documentaire télé.
  • En-dessous de chaque côté, respectivement : « Référence [à la ligne] indications textuelles permettant de retrouver la source » (gauche) ; « Source [à la ligne] Document de toute nature qui contient les informations étayant le contenu de l'article ».]

Pourquoi citer ses sources ?

Wikipédia n'est pas supervisée par des experts mais par des volontaires bénévoles. Elle n'a, d'autre part, aucun comité de lecture ou comité éditorial et n'importe qui peut la modifier. C'est donc à nous, de simples contributeurs ou lecteurs anonymes, de veiller à la fiabilité de l'encyclopédie.

En citant des sources pour le contenu de Wikipédia, vous permettez aux utilisateurs de vérifier que l'information donnée est fiable : on fait davantage confiance aux informations reposant sur des sources reconnues, étudiées et analysées par des autorités indépendantes, elles-mêmes reconnues, alors que celles dont on ne connaît pas la provenance sont sujettes à caution. De plus, vous aidez aussi les lecteurs les plus curieux à approfondir leurs connaissances sur le sujet en leur indiquant des sources supplémentaires à consulter. Enfin, les sources sont indispensables lorsqu'une information est contestée ou susceptible d'être contestée, par exemple parce qu'elle est polémique.

« Sourcer », c'est aussi un impératif qui fait partie du respect indispensable des principes fondateurs, que nous avons déjà passés en revue dans la première unité du MOOC. La neutralité de point de vue implique en effet qu'il faut présenter les différentes thèses sur un même sujet de manière proportionnelle, c'est-à-dire en fonction du poids relatif que lui donnent les sources fiables (cf. l'exemple des théories du complot relatives aux attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis).

Les travaux inédits

Une autre règle primordiale est l'interdiction stricte de tout travail original ou observation personnelle, que l'on appelle sur Wikipédia des « travaux inédits » (TI). Puisque tous les rédacteurs sont anonymes sur Wikipédia, de tels travaux originaux, jamais publiés, ne sont tout simplement pas vérifiables ! Imaginons que vous ayez envie de faire vous-même une expérience de chimie, ou bien une analyse littéraire d'un roman : vous ne pourrez pas les publier sur Wikipédia, c'est du travail inédit ; les lecteurs ne peuvent pas faire confiance a priori à vos compétences en chimie ou en littérature.

En revanche, vous pouvez tout à fait faire état sur Wikipédia des résultats d'une expérience de chimie qui ont été publiés dans un journal scientifique, à condition de citer en référence l'article de ce journal scientifique, évidemment

. De même, vous pouvez faire part, dans l'article sur le roman, de la critique littéraire d'X ou Y publiée dans le journal Le Monde. Dans ces deux cas, les sources sont citées, l'information est vérifiable par chaque lecteur. Et, très important, elle est attribuée à la source : pour reprendre nos exemples, il ne sera pas question d'affirmer que les résultats de l'expérience sont exacts, ni que l'analyse du roman est juste, il faudra simplement indiquer qu'il s'agit respectivement de résultats publiés par telle revue, et de l'analyse de tel journaliste du Monde. Ces deux illustrations sont de bons exemples d'application du principe fondateur de la neutralité de point de vue.

Fig. 2. Le message « [référence nécessaire] ».
Fig. 2. Le message « [référence nécessaire] ».

Pour toutes les raisons évoquées plus haut, une information sujette à caution et sans source dans un article est susceptible d'en être directement retirée. Elle peut aussi être soulignée avec la présence d'un message « [référence nécessaire] », comme ici. Cela signifie qu'un contributeur a signalé ce passage ; si aucune source n'est ajoutée, ce dernier sera sans doute supprimé à terme (par n'importe quel contributeur ou contributrice) même si l'information est peut-être véridique.

Notes pour les images (A)

Figure 2.2.1H : Schéma illustrant la différence entre référence et source. Format horizontal. Lien de l'image.
Figure 2.2.1V : Schéma illustrant la différence entre référence et source. Format vertical. Lien de l'image.
Figure 2.2.2 : Le message « [référence nécessaire] ». Lien de l'image - Lien Ver.2016.

B) Différents types de sources

Script vidéo

Fait Relu.

[Face Camera]

Maintenant que vous savez pourquoi il faut des sources, voyons comment en trouver. Rechercher des sources nécessite d'arriver à discerner leur qualité, et de savoir distinguer les différents types de sources. Sur Wikipédia, on distingue essentiellement deux catégories de sources : les sources primaires [Incrustation à gauche du prof dans une première puce] et les sources secondaires [On l'ajoute dans une seconde puce]. Vous avez du mal à suivre ? Ne vous inquiétez pas, nous allons voir en détail ces deux types de sources. [Fin de l'incrustation]

Sources primaires

[Face Camera]

Une source primaire est un document brut, de première main, n'ayant pas été analysé ou commenté par des spécialistes.

Une source primaire, peut être un courrier postal, un journal intime, une tribune de presse, un extrait d'état civil, un document des archives publiquesetc. On trouve aussi des sources primaires spécifiques à certains domaines. Par exemple, dans les Sciences humaines et sociales, en sociologie ou en histoire, les enregistrements d'entretiens et de témoignages collectés sur le terrain sont des sources primaires. Ces entretiens serviront ensuite à produire des travaux de recherche, publiés dans des revues académiques – qui, pour le coup, seront considérées comme des sources secondaires.
Dans une incrustation à gauche du présentateur apparaît, au fur et a fur de leur citation par le professeur, les différentes types de sources primaires
Sources secondaires

[Face Camera]

Abordons à présent les sources secondaires. Ce sont des documents créés après les sources primaires. Ils consistent en une analyse, une synthèse, une explication ou une évaluation de ces sources primaires. Les sources secondaires sont des travaux publiés et sont l'œuvre de spécialistes ou éditions reconnus. Autrement dit, toute source est dite secondaire dans la mesure où elle consiste en un travail d'analyse ou de synthèse de sources primaires.

Les types de documents que vous allez voir à l'écran peuvent constituer des sources secondaires :
  • Des ouvrages écrits par des spécialistes du sujet de l'article, ou des conférences écrites ou données par des spécialistes du sujet ;
  • Des dictionnaires et encyclopédies ;
  • Des articles de journaux, revues ou magazines, ou sites internet de qualité (qui ne se contentent pas de donner de nouvelles informations, sans quoi cela serait une source primaire, mais de faire un résumé de recherches établies) ;
  • Des manuels, notamment d'histoire.
Dans une incrustation à gauche du présentateur apparaît, au fur et a fur de leur citation par le professeur, les différentes types de sources seconadaires
Pratique dans Wikipédia

[Face Camera]

Pourquoi cette distinction entre sources primaires et secondaires est-elle importante ? Les articles de Wikipédia se fondent habituellement sur des sources secondaires fiables et de qualité. Celles-ci fournissent les analyses, synthèses, interprétations ou explications indispensables à la rédaction.

En effet, une source primaire peut être imprécise, voire inexacte : par exemple, le témoignage d'une personne peut être erroné ou approximatif, ou orienté selon les opinions ou les souvenirs de la personne. Alors qu'un travail de recherche publié dans une revue d'histoire reconnue, par exemple, analysera ce témoignage parmi d'autres, de manière critique, et tentera de reconstituer le déroulement historique des faits, donc sera davantage fiable a priori. On peut citer comme autre exemple de source primaire un acte de décès, cet acte d'état civil qui est déclaré par un membre de la famille ou un voisin de la personne décédée peut très bien contenir des informations approximatives sur l'âge ou le nom des parents du décédé.

Les interprétations et synthèses doivent donc être fondées sur des sources secondaires fiables. Le fait — par exemple — qu'il n'existe pas de source secondaire concernant une information tend à montrer que celle-ci n'a pas été jugée suffisamment importante ou pertinente pour être reprise et analysée. Ainsi, dans les articles controversés ou polémiques, évitez à tout prix les sources primaires, elles seront immédiatement supprimées ou prises avec précaution. De même, il est important, sur un sujet controversé, de recouper plusieurs sources secondaires de qualité de manière à s'assurer de la vérifiabilité de l'information, et afin de faire état des éventuelles analyses divergentes qui existent sur le sujet.

Néanmoins, les sources primaires ne sont pas forcément à bannir de Wikipédia. Elles peuvent être utilisées, mais seulement avec précaution, et si l'auteur est digne de confiance, afin d'exposer des faits simples et descriptifs qui peuvent être vérifiés par n'importe quelle personne. Un article Wikipédia sur un roman peut ainsi se baser sur l'ouvrage lui-même (source primaire) pour le résumé de l'intrigue. Cela ne pose pas de problème, car la source primaire étaye uniquement des éléments factuels (le résumé de l'intrigue). Attention, en revanche, il ne faut pas procéder à une analyse personnelle dans le résumé. En effet cela constituerait un travail inédit, ce qui, pour rappel, est interdit.

Cependant, il est important de savoir que la sélection des sources se fait donc d'abord sur leur fiabilité, puis sur leur qualité. En effet, il n'est pas rare de voir des sites, blogs, ou des personnes insuffisamment qualifiées reprendre le contenu de ces sources primaires pour en faire une analyse personnelle. Autrement dit, toutes les sources secondaires ne se valent pas, il faut donc toujours privilégier les sources de la meilleure qualité possible. Comment ? C'est ce que nous allons voir grâce à quelques exemples de critères de qualité :

  1. Le première critère est le type de la source : par exemple une encyclopédie ou un article scientifique paru dans une revue réputée a plus de poids qu'un article de presse quotidienne ;
  2. Le second critère est la réputation de l'auteur et de l'éditeur. On évite notamment les publications à compte d'auteur et les blogs, puisqu'il n'y a pas d'éditeur ou de comité de lecture indépendant ;
  3. Enfin, la date de la source est aussi à prendre en compte. En effet, une source trop vieille peut être considérée comme obsolète.

Néanmoins, la langue n'est pas un critère : les sources de toutes langues sont acceptées, seul compte leur qualité. »

Début d'une incrustation à gauche du présentateur à partir de « En effet, une source primaire peut être imprécise » :
  1. Texte « La source primaire peut être imprécise, voire inexacte, quand la source secondaire analysera les propos, les contextualisera » à partir de « En effet, une source primaire peut être imprécise... » ;
  2. Texte « Une source secondaire est nécessaire pour apprécier la pertinence et l'importance d'une information » à partir de « Les interprétations et synthèses doivent donc être fondées... » ;
  3. Texte « Les sources primaires sont à utiliser avec précaution, si l'auteur est digne de confiance, afin d'exposer des faits triviaux » à partir de « Néanmoins, les sources primaires ne sont pas forcément à bannir de Wikipédia » ;
  4. Suppression des trois textes incrustés après « En effet cela constituerait un travail inédit, ce qui, pour rappel, est interdit ».
  5. Texte « La sélection des sources se fait : » à partir de « la sélection des sources se fait donc d'abord sur leur fiabilité… » :
    1. Sous-texte « 'selon le type de la source » lors du premier point du dernier paragraphe ;
    2. Sous-texte « 'selon la réputation de l'auteur et de l'éditeur » lors du second point du dernier paragraphe ;
    3. Sous-texte « 'selon la date de la source » lors du troisième point du dernier paragraphe ;

[PETITE PAUSE] Il ne vous reste plus qu'à apprendre comment ajouter ces fameuses sources dans les articles de l'encyclopédie. C'est ce que vous allez voir dans la troisième et dernière partie de ce cours !

Version textuelle

Partie déjà intégrée sur FUN. Si vous repérez des erreurs, les corriger ici puis les signaler à Goombiis ou Jules pour que la correction soit reportée sur FUN.

Maintenant que vous savez pourquoi il faut des sources, voyons comment en trouver. Rechercher des sources nécessite d'arriver à discerner leur qualité, et de savoir distinguer les différents types de sources. Sur Wikipédia, on distingue essentiellement deux catégories de sources : les sources primaires et les sources secondaires. Ne vous inquiétez pas, nous allons voir en détail la définition de ces deux types de sources.

Les sources primaires

Une source primaire est un document brut, de première main, n'ayant pas été analysé ou commenté par des spécialistes. Une source primaire, peut être un courrier postal, un journal intime, une tribune de presse, un extrait d'état civil, un document des archives publiques, etc. On trouve aussi des sources primaires spécifiques à certains domaines. Par exemple, dans les sciences humaines et sociales, en sociologie ou en histoire, les enregistrements d'entretiens et de témoignages collectés sur le terrain sont des sources primaires. Ces entretiens serviront ensuite à produire des travaux de recherche, publiés dans des revues académiques – qui, pour le coup, seront considérées comme des sources secondaires.

Les sources secondaires

Abordons à présent les sources secondaires. Ce sont des documents créés après les sources primaires. Ils consistent en une analyse, une synthèse, une explication ou une évaluation de ces sources primaires. Les sources secondaires sont des travaux publiés et sont l'œuvre de spécialistes ou éditions reconnus. Autrement dit, toute source est dite secondaire dans la mesure où elle consiste en un travail d'analyse ou de synthèse de sources primaires.

Voici quelques exemples de sources secondaires :

  • Des ouvrages écrits par des spécialistes du sujet de l'article, ou des conférences écrites ou données par des spécialistes du sujet ;
  • Des dictionnaires et encyclopédies ;
  • Des articles de journaux, revues ou magazines, ou sites internet de qualité (qui ne se contentent pas de donner de nouvelles informations, sans quoi cela serait une source primaire, mais de faire un résumé de recherches établies) ;
  • Des manuels, notamment d'histoire.
  • Des articles des presse. Ici, en juillet 1969, après la mission Apollo 11
    Des articles des presse. Ici, en juillet 1969, après la mission Apollo 11
  • Des dictionnaires et encyclopédies, comme Britannica
    Des dictionnaires et encyclopédies, comme Britannica

Pratique dans Wikipédia

Pourquoi cette distinction entre sources primaires et secondaires est-elle importante ? Les articles de Wikipédia se fondent habituellement sur des sources secondaires fiables et de qualité. Celles-ci fournissent les analyses, synthèses, interprétations ou explications indispensables à la rédaction.

En effet, une source primaire peut être imprécise, voire inexacte : par exemple en histoire, le témoignage d'une personne peut être erroné ou approximatif, ou orienté selon les opinions ou les souvenirs de la personne. Alors qu'un travail de recherche publié dans une revue d'histoire reconnue, par exemple, analysera ce témoignage parmi d'autres, de manière critique, et tentera de reconstituer le déroulement historique des faits, et sera donc a priori davantage fiable. On peut citer comme autre exemple de source primaire un acte de décès : cet acte d'état civil qui est déclaré par un membre de la famille ou un voisin de la personne décédée peut très bien contenir des informations approximatives sur l'âge ou le nom des parents du décédé. Alors qu'un article de presse sur la mort de la personnalité est supposé davantage fiable (le journaliste doit recouper ses informations).

Les interprétations et synthèses doivent donc être fondées sur des sources secondaires fiables. Le fait — par exemple — qu'il n'existe pas de source secondaire concernant une information tend à montrer que celle-ci n'a pas été jugée suffisamment importante ou pertinente pour être reprise et analysée. Ainsi, dans les articles controversés ou polémiques, évitez à tout prix les sources primaires, elles seront immédiatement supprimées ou prises avec précaution. De même, il est important, sur un sujet controversé, de recouper plusieurs sources secondaires de qualité de manière à s'assurer de la vérifiabilité de l'information, et afin de faire état des éventuelles analyses divergentes qui existent sur le sujet.

Néanmoins, les sources primaires ne sont pas forcément à bannir de Wikipédia. Elles peuvent être utilisées, mais seulement avec précaution, et si l'auteur est digne de confiance, afin d'exposer des faits simples et descriptifs qui peuvent être vérifiés par n'importe quelle personne. Un article Wikipédia sur un roman peut ainsi se baser sur l'ouvrage lui-même (source primaire) pour le résumé de l'intrigue. Cela ne pose pas de problème, car la source primaire étaye uniquement des éléments factuels (le résumé de l'intrigue). Attention, en revanche, il ne faut pas procéder à une analyse personnelle dans le résumé ; cela constituerait un travail inédit, ce qui, pour rappel, est interdit.

Il est également important de savoir que la sélection des sources se fait d'abord sur leur fiabilité, puis sur leur qualité. En effet, il n'est pas rare de voir des sites, blogs, ou des personnes insuffisamment qualifiées reprendre le contenu des sources primaires pour en faire une analyse personnelle. Autrement dit, toutes les sources secondaires ne se valent pas, il faut donc toujours privilégier les sources de la meilleure qualité possible. Comment ? C'est ce que nous allons voir grâce à quelques exemples de critères de qualité :

  1. Le première critère est le type de la source : par exemple une encyclopédie ou un article scientifique paru dans une revue réputée a généralement plus de poids qu'un article de presse quotidienne ;
  2. Le second critère est la réputation de l'auteur et de l'éditeur. On évite notamment les publications à compte d'auteur et les blogs, puisqu'il n'y a pas d'éditeur ou de comité de lecture indépendant ;
  3. Enfin, la date de la source est aussi à prendre en compte. En effet, une source trop vieille peut être considérée comme obsolète (en sciences notamment).

A contrario, la langue n'est pas un critère : les sources de toutes langues sont acceptées, seule compte leur qualité.

[dans un bandeau] Si la distinction entre sources primaires et sources secondaires reste encore un peu nébuleuse pour vous, prenez cinq minutes pour parcourir l'article de Wikipédia dédié à cette question, qui prend plusieurs exemples : Source (information).

Il ne vous reste désormais plus qu'à apprendre comment ajouter ces fameuses sources dans les articles de l'encyclopédie. C'est ce que vous allez voir dans la troisième et dernière partie de ce cours !

C) Présenter ses sources

Tutoriel interactif : consultez les références

MediaWiki:Guidedtour-tour-wikimooc22c.js
# Texte de la box Condition pour continuer
1 Bienvenue dans ce nouveau tutoriel interactif du WikiMOOC !

Nous avons vu précédemment que citer ses sources est essentiel sur Wikipédia et fait partie intégrante de la rédaction d'un article. Grâce à ce tutoriel, nous allons d'abord voir comment sont présentées les sources dans les articles de l'encyclopédie.

Pour cela, nous allons utiliser l'article « Taxi ». Je vous y amène directement !

2 Observez la section « Histoire » de cet article : vous remarquerez qu'elle est parsemée de numéros en exposants. Il y en a 10, au total, dans l'article.

Ces numéros sont des appels de références, ils relient le contenu de l’article aux références correspondantes. Autrement dit, l'article « Taxi » possède sept sources, et chacune d'entre elles est située après la phrase qu'elle étaye.

3 Cliquer sur le numéro d'une référence permet de descendre directement en fin d'article pour afficher le contenu de la note, c'est-à-dire la source. Essayez par vous-même
.

Cliquez sur un des numéros de référence.

Cliquer sur un renvoi à une référence
4 Nous voici dans la section intitulée « Notes et références ».

C'est ici que sont affichées, à l'aide d'un modèle spécifique, l'ensemble des sources qui sont utilisées. Par convention, cette section se trouve toujours en bas des articles.

5 Pour finir, sachez que sur la Wikipédia francophone, une source se place avant la ponctuation, donc avant le point de fin de phrase ou les virgules.

Vous êtes désormais l’as de la consultation des références 

. Mais le cours est loin d'être achevé ! Dans le tutoriel suivant, vous allez apprendre à insérer des références dans des articles.

Car après tout, sans sources, pas d'encyclopédie !

FIN

Notification 0x010C : : Pour bien terminer la bête, faudrait pas oublier celle-là : Wikipédia:WikiMOOC/2017/Présenter ses sources et après c'est tout bon \o/ — GrandCelinien • Discuter - Aide • 1 février 2017 à 06:00 (CET)

Deuxième tutoriel : Créer une référence avec l’éditeur visuel

MediaWiki:Guidedtour-tour-wikimooc22d.js
# Texte de la box Condition pour continuer
1 Nous allons maintenant voir comment ajouter des sources à un article de Wikipédia.

Pour cela, vous allez vous rendre sur votre brouillon, comme d'habitude.

Je vous y envoie directement

.

Cliquer sur le brouillon
2
...Chargement de l'éditeur visuel...
Cliquez sur « Modifier »
3 Pour ajouter des références à un article, il faut utiliser l'onglet « Source ».

C'est ce que nous allons faire ! Placez votre curseur là où vous souhaitez insérer votre référence dans le texte (habituellement, à la fin d'une phrase), mais avant le point final ou le signe de ponctuation. Puis cliquez sur l'onglet « Source ».

Placez votre curseur à l'endroit désiré puis cliquez sur l'onglet « Source ».

Cliquer sur un renvoi à une référence
4

Voici l'interface d'ajout de références.

Vous êtes par défaut sur l'onglet « Automatique », à gauche dans la fenêtre (si ce n'est pas le cas, cliquez dessus).

C'est grâce à cet outil que vous allez pouvoir ajouter des références trouvées sur Internet, dans des articles de presse en ligne par exemple

.

5 Il est désormais temps d'essayer cet outil !

Pour ajouter la source, il va falloir copier-coller un lien issu d'un média en ligne. Essayez avec ce lien :

http://www.francemusique.fr/actu-musicale/la-paleomusique-la-musique-des-premiers-hommes-sur-les-ondes-de-france-musique-25885

Copiez puis collez (sous Windows : ctrl+c puis ctrl+v) cette URL dans le champ prévu à cet effet, puis cliquez sur le bouton « Générer ».

→ Dans l'onglet « Automatique », copiez l’adresse URL ci-dessus, puis collez-la dans le champ nommé « URL, ISBN, DOI ou PMID », et cliquez sur le bouton « Générer ».

Générez une source
6 Miracle, la source est mise en forme par l'Éditeur visuel ! Attention, n'oubliez pas de cliquer sur le bouton bleu « Insérer » pour finaliser l’ajout de la référence !

→ Cliquez sur « Insérer ».

Valider la source
7 Et voilà, la source a été ajoutée à l’article !

Vous allez maintenant apprendre à ajouter des sources en mode manuel. C'est ce qu'on utilise pour les livres par exemple : ils n'ont pas d'URL, donc le mode « automatique » ne fonctionne logiquement pas.

8 Placez à nouveau votre curseur à l'endroit où vous voulez ajouter une source, puis cliquez sur l'onglet « Source ».

Placez à nouveau votre curseur dans votre brouillon et cliquez une nouvelle fois sur « Source ».

Cliquer sur « Source »
9 Dans la fenêtre d'ajout de source, cliquez sur l’onglet « Manuel », à droite de l’onglet automatique. Cliquer sur l'onglet Manuel
9b Vous avez le choix entre quatre types de références ; l'onglet « Ouvrage » sert à insérer une référence issue d'un livre.

Cliquez sur l'onglet « Ouvrage ».

Cliquer sur l'onglet Ouvrage
10

Voici la fenêtre d'ajout manuel d'une source.

Seul un champ est obligatoire, le titre, mais il est souhaitable de toujours donner le maximum d'informations sur la source.

Par exemple, pour l'ouvrage Les Tsiganes, une destinée européenne d'Henriette Asséo, il est souhaitable d'ajouter en information complémentaire le nom de l'écrivaine, l'éditeur (Gallimard), l'année (1994), et le numéro de la page où se trouve l'information sourcée.

11 Complétez les paramètres avec les informations suivantes :

Henriette Asséo, Les Tsiganes, une destinée européenne, Gallimard, 1994, page 113.

Quand vous avez terminé, cliquez sur « Insérer ».

Renseignez les informations sur l'ouvrage, puis cliquez sur « Insérer ».

Cliquer sur « Insérer »
12 Si vous souhaitez utiliser plusieurs fois dans l'article une même source, inutile de l'ajouter à plusieurs reprises. Après avoir placé votre curseur à l'endroit souhaité, cliquez sur l'onglet « Source », puis sur le troisième onglet, « Réutiliser ». Une liste de toutes les références présentes dans l'article s'affiche ; sélectionnez simplement celle que vous souhaitez réutiliser. Et le tour est joué !
13 Enfin, pour supprimer une référence, il vous suffit de placer votre curseur après celle-ci, et d'appuyer sur la touche « retour arrière » de votre clavier, de la même manière que vous supprimeriez du texte.
14a Avant de conclure, il est indispensable que vous sachiez à quoi ressemble une référence en wikicode. En effet, dans les diffs, accessibles depuis les historiques, c'est du wikicode qui s'affiche.

Une référence est écrite entre deux éléments appelés balises : <ref> au début et </ref> à la fin. En Wikicode, ces deux balises signifient que le texte écrit au milieu est une référence, et qu'elle doit être affichée par Wikipédia dans la liste des références en bas de la page. Les informations sur la référence (l'auteur, son titre, etc.) sont donc écrites entre ces balises.

Retenez juste cela pour le moment :

Les balises <ref>...</ref> indiquent la présence d'une référence.

14 Vous pouvez maintenant tester la réutilisation ou la suppression d'une référence, si vous le souhaitez.

Puis n'oubliez pas d'enregistrer vos modifications.

Cliquez sur « Publier les modifications ».

Cliquer sur « Publier les modifications »
15 Félicitation ! Vous savez ajouter, réutiliser et supprimer une source grâce à l'Éditeur visuel ! Et vous savez désormais reconnaître une référence en wikicode, si vous en croisez une dans un diff, par exemple.

Vous pouvez retourner sur FUN, une activité pratique (facultative) vous y attend

.

FIN

Version textuelle

Partie déjà intégrée sur FUN. Si vous repérez des erreurs, les corriger ici puis les signaler à Goombiis ou Jules pour que la correction soit reportée sur FUN.

Nous avons vu que citer ses sources est essentiel sur Wikipédia et doit faire partie intégrante de la rédaction d'un article. Il vous reste à apprendre comment ajouter ces fameuses sources. C'est l'objet de ce cours, structuré en trois parties :

  1. L'affichage des sources pour les lecteurs et lectrices ;
  2. Ajouter des références avec l'éditeur visuel ;
  3. Modifier, réutiliser ou supprimer des références préexistantes.

L'éditeur visuel est assez intuitif, mais nous allons vous présenter ces manipulations pas à pas ; l'unité est donc un peu longue, mais sa difficulté est toute relative.

[bandeau gris] Important : ce cours va principalement prendre la forme d'un tutoriel, nous vous recommandons donc fortement de reproduire sur votre propre brouillon les manipulations présentées ici !

Affichage des sources
Fig. 1. Les sources, identifiées par des numéros dans le texte, s'affichent généralement en bas de page.
Fig. 1. Les sources, identifiées par des numéros dans le texte, s'affichent généralement en bas de page.

Nous allons tout d'abord regarder comment les sources sont affichées. Ouvrons un article, ici « Taxi » : les sources sont affichées comme des notes de bas de page à la fin de l'article [A]. Vous voyez ici qu'il y a sept sources numérotées de 1 à 7. Dans le texte, les sources sont affichées par des petits chiffres en exposant, après l'information qu'elles étayent [B]. Cliquer sur le numéro permet de descendre directement en fin d'article pour afficher le contenu de la note. Pour finir, sachez que sur la Wikipédia francophone, une source se place avant la ponctuation, donc avant le point de fin de phrase ou les virgules.

Après avoir identifié les sources à utiliser, la tâche du rédacteur est double :

  1. insérer les sources une à une au fil de la rédaction de l'article,
  2. puis afficher la liste des sources en bas de page.

Dans la section suivante, nous allons vous montrer comment réaliser ces deux tâches avec l'éditeur visuel.


Onglet automatique

Commençons par ouvrir notre brouillon en mode Éditeur Visuel, et écrivons « La musique a existé sous diverses formes dans toutes les sociétés humaines depuis la Préhistoire. ». Cette affirmation doit être sourcée, nous allons donc ajouter une source en cliquant sur l'onglet Source dans la barre d'outil [C]. Dans la petite fenêtre qui s'ouvre [D], trois onglets sont disponibles : « automatique », « manuel » et « réutiliser ». Nous allons apprendre à utiliser les trois dans ce cours, en commençant par le premier onglet, « automatique ».

Dans l'onglet automatique, l'outil nous demande de fournir l'adresse Web d'une source [E]. Pour notre exemple, nous disposons en guise de source du site de France Musique (http://www.francemusique.fr/actu-musicale/la-paleomusique-la-musique-des-premiers-hommes-sur-les-ondes-de-france-musique-25885) qui peut étayer notre phrase.

Nous allons copier-coller l'URL de cette source puis cliquer sur générer [F] afin que l'éditeur visuel mette automatiquement en forme la présente source. Nous avons à présent une mise en forme avec le lien, le nom du site et la date de consultation [G]. Il ne reste plus qu'à cliquer sur « Insérer » [H] pour valider l'ajout . La source doit s'afficher dans le texte en exposant avec le numéro 1.

  • Fig. 2. Placer une référence avec l'Éditeur Visuel. [C], [D], [E], [F]
    Fig. 2. Placer une référence avec l'Éditeur Visuel. [C], [D], [E], [F]
  • Fig. 3. Valider l'insertion d'une référence avec l'Éditeur Visuel. [G], [H]
    Fig. 3. Valider l'insertion d'une référence avec l'Éditeur Visuel. [G], [H]

Il faut maintenant afficher la source en bas de l'article, à l'aide d'une liste de références. Cette dernière est affichée par un modèle spécifique. Par convention, il se trouve en bas de chaque article, dans une section à part intitulée « Notes et références » ou tout simplement « Références ». Une fois la section créée de manière traditionnelle, il faut placer votre curseur dans la section, puis cliquer sur l'onglet insérer, dérouler le menu entièrement en cliquant sur plus, et choisir Liste des références [I], tout en bas du menu. La liste doit s'afficher automatiquement [J].

Fig. 4. Accès à la liste des références avec l'éditeur visuel. [I], [J], [K]
Fig. 4. Accès à la liste des références avec l'éditeur visuel. [I], [J], [K]

Il est aussi possible de mettre en forme un article de revue ou un ouvrage bibliographique. Par exemple, nous disposons aussi d'une publication trouvée sur une revue scientifique en ligne (http://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=AFCUL_062_0087&DocId=218877&hits=1288+1279+1272+). Réitérez les étapes précédentes avec cette nouvelle source. Elle s'affiche [K] à la suite de la première source, dans la liste en bas de page, et prend automatiquement le numéro « 2 ».

[bandeau gris] N'oubliez pas d'enregistrer vos modifications, l'éditeur visuel ne les sauvegarde pas automatiquement !

Onglet manuel

Nous avons donc vu comment ajouter une source de type site web, article et ouvrage via l'onglet automatique de l'éditeur. Néanmoins, cet onglet automatique n'est pas toujours adapté, notamment dans les deux cas suivants :

  1. l'ajout automatique peut parfois échouer ; dans ce cas, vous obtiendrez un message d'avertissement en rouge.
  2. les sources n'existent pas toutes sur internet ; c'est notamment le cas de vieilles coupures de presse, de documentaires télévisés ou de certains ouvrages. Il n'y a donc logiquement pas d'URL à indiquer dans l'onglet « automatique »
    .
Fig. 5. Onglet manuel pour intégrer des références avec l'éditeur visuel. [L]
Fig. 5. Onglet manuel pour intégrer des références avec l'éditeur visuel. [L]

Pour pallier ces cas spécifiques, il est nécessaire d'utiliser le mode « manuel », qui permet d'ajouter des sources manuellement, c'est-à-dire en indiquant, via un formulaire, toutes les informations nécessaires : le titre, l'auteur, etc.

Revenons à notre brouillon pour ajouter une troisième référence. Cette fois-ci, après avoir cliqué sur « Source », il faut sélectionner l'onglet « manuel » [L], qui vous permet ensuite de sélectionner le type de source : un site web, un livre ou un article (et « Autre référence » que nous allons étudier plus bas). Il suffit de sélectionner le bon et de se laisser guider.

Fig. 6. Fenêtre popup pour ajouter des références. [M], [N]
Fig. 6. Fenêtre popup pour ajouter des références. [M], [N]

Dans cet exemple, nous allons citer un livre : il faut donc cliquer sur « Ouvrage ». Une nouvelle fenêtre apparaît, avec différents champs à compléter, à partir des informations sur le livre à citer (fig. 6). Certains paramètres comportent une étoile grise tout à la droite du champ de saisie [M] : cela signifie que cette information est requise, les autres étant donc facultatives. Cependant, il est généralement nécessaire de citer au moins la langue (si autre que le français), le nom de l'auteur, le titre, l'éditeur, l'année de parution et le passage qui contient les informations qui étayent le contenu de l'article. De façon générale, il est convenable de compléter le plus de champs possible, afin que le lecteur puisse vérifier le plus efficacement possible la source. Par exemple, dans le cas d'un ouvrage comptant plusieurs dizaines ou centaines de pages, il est impératif de préciser le passage (chapitre, numéro de page...) où l'information peut être vérifiée.

Voici la référence de notre exemple : Gérard Pernon, Histoire de la musique, Gisserot, 1998, ISBN : 9782877473491, p. 5. Pour terminer l'ajout de la référence, cliquez sur le bouton Insérer, en haut à droite [N].

Vous savez désormais utiliser la quasi-totalité de l'onglet manuel. Dernier cas : celui des sources qui ne sont ni un livre, ni un article, ni un ouvrage. Par exemple un documentaire télévisé. Dans pareil cas, après avoir cliqué sur « Source », puis sur l'onglet « Manuel », cliquez sur le bouton « Autre référence ». Il n'affiche qu'un seul champ texte, totalement libre, où il faut donner le maximum d'informations sur la source.


Modifier, réutiliser, supprimer

Maintenant que nous avons vu comment ajouter des références, nous allons apprendre à :

  1. modifier une référence déjà insérée ;
  2. réutiliser une référence déjà insérée pour sourcer plusieurs informations différentes dans un article ;
  3. supprimer une référence.

Commençons par modifier une référence. Pour cela, il faut, toujours dans l'éditeur visuel, cliquer sur le numéro de la source, dans le texte, par exemple la première référence que nous avons ajoutée dans cette unité [O]. Puis cliquez sur le bouton « modifier » [P] dans la fenêtre popup qui s'affiche. La fenêtre d'édition manuelle, que vous connaissez déjà, s'ouvre [Q] : vous êtes désormais libre de modifier les informations existantes, ou d'en ajouter de nouvelles dans les champs vides. Une fois les modifications terminées, cliquez sur le bouton « Appliquer les modifications » et le tour est joué (Fig. 8).

  • Fig. 7. Modifier une référence avec l'éditeur visuel. [O], [P]
    Fig. 7. Modifier une référence avec l'éditeur visuel. [O], [P]
  • Fig. 8. Fenêtre popup pour modifier une référence avec l'éditeur visuel. [Q]
    Fig. 8. Fenêtre popup pour modifier une référence avec l'éditeur visuel. [Q]

Nous allons maintenant voir comment réutiliser une référence. En effet, il vous arrivera sans doute, en tant que rédacteur, de vouloir sourcer plusieurs informations dans un article avec la même page web, le même article de presse ou le même passage de livre. Dans ce cas, il est inutile d'insérer plusieurs fois la même référence, ce qui alourdirait considérablement la liste des références.

Partons du principe que vous voulez réutiliser la source numéro 3 pour étayer une nouvelle information : positionnez votre curseur après l'information à sourcer, puis cliquez (comme d'habitude) sur « Source » [R]. Cette fois, choisissez l'onglet « Réutiliser » [S]. Sélectionnez la source que vous souhaitez utiliser de nouveau, ici la source numéro 3 [T]. Voyez le résultat [U] : la référence no 3 est citée deux fois dans le texte, mais n'est présente qu'une seule fois dans la liste des références.

  • Fig. 9. Réutilisation d'une référence avec l'éditeur visuel. [R], [S], [T]
    Fig. 9. Réutilisation d'une référence avec l'éditeur visuel. [R], [S], [T]
  • Fig. 10. Résultat de la réutilisation d'une référence avec l'éditeur visuel. [U]
    Fig. 10. Résultat de la réutilisation d'une référence avec l'éditeur visuel. [U]

Pour terminer, voyons comment supprimer une référence. C'est très simple : il suffit de l'effacer comme on efface du texte. Encore une fois, la numérotation se met à jour toute seule, inutile de s'en soucier.

Et en wikicode ?

Ce cours touche à sa fin (heureusement, êtes-vous probablement en train de vous dire !) : nous y avons appris comment insérer, mettre en forme et organiser des références dans les articles. Avant de finir, regardons comment les sources sont écrites en Wikicode. Il est important que vous puissiez reconnaître une référence en Wikicode, notamment pour pouvoir comprendre ce que vous lisez lorsque vous consultez un diff, depuis l'historique d'un article. Pas d'inquiétude, ça n'a vraiment rien de compliqué.

Sur notre brouillon d'exemple, nous allons cliquer sur l'onglet « modifier le code ». L'image ci-dessous met en exergue une des références ajoutées dans ce cours.

Fig. 11. Exemple d'une référence écrite en Wikicode.
Fig. 11. Exemple d'une référence écrite en Wikicode.

Nous reproduisons ici le Wikicode pour cette référence :

  • <ref>((Article|langue = fr|prénom1 = Gérald| nom1 = Arnaud| titre = Toute musique est « métisse » - bien sûr !| périodique = Africultures| volume = n° 62| date = 2013-12-22| issn = 1276-2458| lire en ligne = http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=AFCUL_062_0087| consulté le = 2017-02-15| pages = 87-93))</ref>

Vous pouvez constater que la référence est écrite entre deux éléments appelés balises : <ref> au début et </ref> à la fin. En Wikicode, ces deux balises signifient que le texte écrit au milieu est une référence, et qu'elle doit être affichée par Wikipédia dans la liste des références en bas de la page. Les informations sur la référence, l'auteur, son titre, etc. sont donc écrites entre ces balises. Retenez juste cela pour le moment : les balises <ref>...</ref> indiquent la présence d'une référence.

Notes pour les images (C)

Repères : (M) et (M). Figure 2.2.8 : Exemple de références avec l'article « Taxi ». Lien de l'image - Lien Ver.2016
Repères : (M), (M), (M) et (M). Figure 2.2.9 : Placer une référence avec l'Éditeur Visuel. Lien de l'image - Lien1 Ver.2016 - Lien2 Ver.2016
Repères : (M) et (M). Figure 2.2.10 : Valider l'insertion d'une référence avec l'Éditeur Visuel. Lien de l'image - Lien Ver.2016
Repères : (M), (M) et (M). Figure 2.2.11 : Accès à la liste des références avec l'éditeur visuel. Lien de l'image - Lien (I) Ver.2016 - Lien (J) Ver.2016 - Lien (K) Ver.2016
Repère : (M). Figure 2.2.12 : Onglet manuel pour intégrer des références avec l'éditeur visuel. Lien de l'image - Lien Ver.2016
Repères : (M) et (M). Figure 2.2.13 : Fenêtre popup pour ajouter des références avec l'éditeur visuel. Lien de l'image - Lien Ver.2016
Repères : (M) et (M). Figure 2.2.14 : Modifier une référence avec l'éditeur visuel. Lien de l'image - Lien Ver.2016
Repère : (M). Figure 2.2.15 : Fenêtre popup pour modifier une référence avec l'éditeur visuel. Lien de l'image - Lien Ver.2016
Repères : (M), (M) et (M). Figure 2.2.16 : Réutilisation d'une référence avec l'éditeur visuel. Lien de l'image - Lien Ver.2016
Repère : (M). Figure 2.2.17 : Résultat de la réutilisation d'une référence avec l'éditeur visuel. Lien de l'image - Lien Ver.2016
Figure 2.2.18 : Exemple d'une référence écrite en Wikicode. Lien de l'image - Lien Ver.2016

Activité non évaluée

Partie déjà intégrée sur FUN. Si vous repérez des erreurs, les corriger ici puis les signaler à Goombiis ou Jules pour que la correction soit reportée sur FUN.

Note : Ces deux activités sont facultatives et non évaluées. Elles visent à s'exercer à l'ajout de source dans Wikipédia sur des cas concrets.

Activité 1

Instructions :

1. Copiez-collez le texte ci-dessus dans votre brouillon:

« La casbah ou vieille ville d’Alger tire son nom de la citadelle qui la surplombe. Elle est un exemple important de ville historique au Maghreb. Le secteur de l'artisanat dans la Casbah, autrefois florissant, est de nos jours en déclin, concurrencés par les produits manufacturés. Le tourisme est en revanche stimulé par sa nomination au Patrimoine mondial de l'UNESCO. »

2. Sourcez les informations contenues dans ce paragraphe au moyen des sources listées ci-dessous, de sortes que ces informations puissent être vérifiées. Pour ajouter les sources, vous utiliserez la méthode de votre choix. Notez qu'une même source peut être réutilisée pour sourcer plusieurs informations.

Liste des sources proposées :

« Casbah (ou Kasbah) signifie ville ou forteresse. Mais, par extension, le mot désigne toute la partie ancienne d'Alger construite sous la forteresse située sur les hauteurs de la ville »

Activité 2

Instructions :

1. Copiez-collez le texte ci-dessus dans votre brouillon

« Le renard roux, qui tire son nom de la couleur de sa fourrure, est un animal présent dans de nombreux pays à travers le monde. Son régime alimentaire est carnivore. Il possède une bonne faculté d'adaptation à de nouveaux environnements, y compris urbains. »

2. Sourcez les informations contenues dans ce paragraphe au moyen des sources listées ci-dessous, de sortes que ces informations puissent être vérifiées. Pour ajouter les sources, vous utiliserez la méthode de votre choix. Notez qu'une même source peut être réutilisée pour sourcer plusieurs informations.

Liste des sources proposées :

« Le renard est un carnivore de taille moyenne, relativement bas sur pattes, de forme élancée. Sa longueur peut atteindre 1,20 m du museau au bout de la queue pour un poids d'environ 6 à 7 kg. II est facilement reconnaissable à son fin museau, ses grandes oreilles pointues aux extrémités noires et à sa longue queue touffue. Sa fourrure, généralement rousse, peut varier du jaune au marron foncé. Le renard est, de tous les carnivores du paléarctique, celui dont l'aire de répartition actuelle est la plus vaste. Il est présent dans tout l'hémisphère nord, excepté en Islande et en Crête. En France, il est présent dans tous les départements depuis le bord de mer jusqu'à des altitudes d'environ 2500 m. »

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Projet:WikiMOOC/2017/Contenu/2.2
Listen to this article