Rivière Allard - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Rivière Allard.

Rivière Allard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rivière Allard
Tracé du cours d'eau et de ses principaux affluents.[1]
Caractéristiques
Longueur 63,5 km
Bassin collecteur Baie d'Hudson
Régime Régime nival
Cours
Source Lac non identifié
· Localisation Eeyou Istchee Baie-James
· Altitude 253 m
· Coordonnées 49° 18′ 02″ N, 77° 59′ 19″ O
Embouchure Lac Matagami, rivière Nottaway
· Localisation Eeyou Istchee Baie-James
· Altitude 253 m
· Coordonnées 49° 49′ 58″ N, 77° 45′ 01″ O
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Rivière de l'Ourse (rivière Allard)
· Rive droite (à partir de la confluence) Décharge du lac Watson, ruisseau du Dôme, ruisseau François, ruisseau Nelson, ruisseau Dollard.
Pays traversés
Canada
Province
 Québec
Région Nord-du-Québec
MRC Eeyou Istchee Baie-James

La rivière Allard est un affluent de la rive ouest du lac Matagami lequel se déverse dans la rivière Nottaway. La rivière Allard coule dans la municipalité de Eeyou Istchee Baie-James, dans la région administrative du Nord-du-Québec, au Québec, au Canada.

La route 109 remonte vers le Nord en longeant le côté Ouest de la partie supérieure de la rivière Allard. Puis cette route bifurque vers l’Est, puis vers le Nord, pour aller rejoindre la ville de Matagami.

Le pont de la route R1027 enjambe la rivière Allard à environ 10 km au Sud de sa confluence avec le lac Matagami. À partir de ce pont, cette route remonte vers le Nord, coupe la rivière Gouault, longe la rive Ouest de la rivière Gouault et du lac Matagami; puis elle remonte plus au Nord jusqu’à rejoindre les territoires à l’Est de la Baie James.

La rivière Allard coule entièrement en zone forestière et de marais, au Sud-Ouest du lac Matagami. La surface de la rivière est habituellement gelée du début de décembre à la fin avril.

Géographie

Les versants hydrographiques voisins de la rivière Allard sont:

La source de la rivière Allard est située sur le versant Nord-Ouest de la ligne de partage des eaux avec la rivière des Indiens (rivière Bell).

La rivière Allard tire sa source d'un lac de tête (longueur: 0,6 km; altitude: 283 m) situé sur le territoire de la Eeyou Istchee Baie-James, un peu au nord de la limite de la région administrative Abitibi-Témiscamingue. Ce lac est situé au croissement des cantons de Sauvé, de Razilly, de Soissons et de Maizerets.

À partir de sa source, la rivière Allard coule sur 63,5 km selon les segments suivants :

Partie supérieure de la rivière Allard (segment de 37,3 km)

  • 13,7 km vers le Nord-Est en recueillant les eaux de quelques ruisseaux et en traversant quelques zones de marais, jusqu’à un coude de la rivière;
  • 10,3 km vers le Nord en formant une courbe vers le Sud-Est, jusqu’à un coude de rivière où se déverse un ruisseau (venant de l’Ouest);
  • 5,6 km vers l’Est, en formant quelques courbes dans une zone de marais jusqu’au ruisseau Nelson (venant du Sud-Est);
  • 4,8 km vers le Nord-Ouest, jusqu’à la route 109;
  • 2,9 km vers le Nord, jusqu’à un coude de la rivière où un ruisseau (venant de l’Est) s’y déverse.

Partie inférieure de la rivière Allard (segment de 26,2 km) Note: La rivière Allard est généralement plus large et navigable dans toute sa partie inférieure.

  • 5,9 km vers l’Ouest, jusqu’à un ruisseau (venant de l’Ouest et se déversant dans un coude de rivière);
  • 10,3 km vers le Nord, en recueillant les eaux de la décharge (venant de l’Est) du lac Watson et en traversant un lac formé par l’élargissement de la rivière, jusqu’au pont de la route R1027;
  • 10 km vers le Nord, puis le Nord-Est, jusqu’à sa confluence.[2]

La rivière Allard se déverse sur la rive Ouest du lac Matagami, en face de l’Île aux Brochets.

Le cours de la rivière Allard descend vers le nord sur une centaine de kilomètres, jusqu'à la rive ouest du lac Matagami. Son embouchure est situé du côté sud d'une grande zone de marais.

La confluence de la rivière Allard avec le lac Matagami est situé à:

Situé à l'extrême nord du canton de Maizerets, le "portage Allard", d'une longueur approximative de 4 km, relie les rivières Harricana et Allard.

Toponymie

Les Algonquins désignent ce cours d'eau "Sagackweia Sibi", signifiant "rivière de la grande vallée au foin".

Le term "Allard" évoque l'œuvre de vie de l'avocat et politicien Jules Allard, né à Saint-François-du-Lac en 1859 et décédé en 1945 à Montréal. En 1883, au terme de ses études à l'Université Laval, Allard est admis au Barreau du Québec. À partir de 1897, Allard est élu député libéral dans Yamaska à plusieurs reprises. Tour à tour, il dirige les ministères de la Colonisation et des Travaux publics en 1905, des Travaux publics et du Travail en 1905 et 1906, de l'Agriculture de 1906 à 1909 et finalement des Terres et Forêts, de 1909 à 1919.

À ce titre, il paraphe en 1911, une carte de la région de l'Abitibi, qui identifie la rivière portant son patronyme de famille. Outre ses fonctions de leader du gouvernement au Conseil législatif du Québec, il agit à titre de premier ministre intérimaire et de président du Conseil exécutif du Québec lors des absences du premier ministre Sir Lomer Gouin. Un canton mauricien a aussi été désigné en son nom[3].

Le toponyme "rivière Allard" a été officialisé le à la Commission de toponymie du Québec[4].

Notes et références

  1. Relation OpenStreetMap
  2. Segments de la rivière mesurés à partir de l'Atlas du Canada (publié sur Internet) du Ministère des ressources naturelles du Canada.
  3. Ouvrage: "Noms et lieux du Québec", ouvrage de la Commission de toponymie du Québec, paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.
  4. Commission de toponymie du Québec - Banque des noms de lieux - Toponyme: "Rivière Allard

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Rivière Allard
Listen to this article