Romanisation révisée du coréen

système de transcription du coréen en caractères latins / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Cher Wikiwand IA, Faisons court en répondant simplement à ces questions clés :

Pouvez-vous énumérer les principaux faits et statistiques sur Romanisation révisée du coréen?

Résumez cet article pour un enfant de 10 ans

AFFICHER TOUTES LES QUESTIONS

La romanisation révisée du coréen (hangeul : 국어의 로마자 표기법 ; RR : Gug-eoui Romaja Pyogibeop) est la romanisation officielle du coréen en Corée du Sud.

Ce système a été promulgué par les autorités de Corée du Sud en 2000, pour remplacer la romanisation précédente, officielle depuis 1984, fondée sur le système McCune-Reischauer. Cette romanisation révisée est similaire à celle utilisée avant 1984, sauf que l'ancien système ne représentait pas correctement les consonnes dont la prononciation change selon la position dans un mot. L'utilisation de ce procédé n'est pas exigée pour le nom des personnes et des entreprises et celles-ci continuent de préférer un système de transcription adapté aux règles de prononciation de l'anglais.

La romanisation révisée n'utilise que les vingt-six lettres de l'alphabet latin sans signes diacritiques, sauf un usage modéré et souvent optionnel du tiret. Elle a été développée par l'Académie nationale de la langue coréenne à partir de 1995 et a été rendue publique le par le ministère sud-coréen de la Culture et du Tourisme. Les raisons données par le ministère pour la réduction de l'utilisation des caractères spéciaux furent d'éliminer la difficulté de saisie, ou le risque d'oubli, des signes diacritiques sur un ordinateur et — surtout — d'adapter la saisie du coréen aux caractères du jeu de base ASCII utilisé pour les noms de domaine sur Internet.

Oops something went wrong: