Ronald Reagan

président des États-Unis de 1981 à 1989 / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Ronald Wilson Reagan /ˈɹɑnəld ˈɹeɪɡən/[alpha 1], né le à Tampico (Illinois) et mort le à Los Angeles (Californie), est un acteur et homme d'État américain. Il est le 40e président des États-Unis, en fonction du au .

Quick facts: Fonctions, 40e président des États-Unis, Élec...
Ronald Reagan

Portrait officiel de Ronald Reagan comme président des États-Unis en 1985.
Fonctions
40e président des États-Unis

(8 ans)
Élection 4 novembre 1980
Réélection 6 novembre 1984
Vice-président George H. W. Bush
Gouvernement Administration Reagan
Prédécesseur Jimmy Carter
Successeur George H. W. Bush
33e gouverneur de Californie

(8 ans et 4 jours)
Élection
Réélection
Lieutenant-gouverneur Robert Finch
Edwin Reinecke (en)
John L. Harmer (en)
Prédécesseur Pat Brown
Successeur Jerry Brown
Biographie
Nom de naissance Ronald Wilson Reagan
Date de naissance
Lieu de naissance Tampico, Illinois (États-Unis)
Date de décès (à 93 ans)
Lieu de décès Los Angeles, Californie (États-Unis)
Nature du décès Pneumonie
Sépulture Simi Valley (Californie)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
(avant 1962)
Parti républicain
(1962-2004)
Conjoint Jane Wyman
(1940-1948)
Nancy Davis
(1952-2004)
Enfants Maureen Reagan
Michael Reagan
Christine Reagan
Patti Davis
Ron Reagan
Diplômé de Eureka College
Profession Acteur
Homme d'État
Religion Presbytérianisme


Présidents des États-Unis
Gouverneurs de Californie
Close

Élevé à Dixon dans l'Illinois, Ronald Reagan effectue ses études à l'Eureka College, dont il sort avec une licence en économie et en sociologie. Il déménage ensuite dans l'Iowa pour travailler en tant qu'animateur de radio, puis à Los Angeles, où il commence une carrière d'acteur au cinéma puis à la télévision. Knute Rockne, All American (1940), Crimes sans châtiment (1942) et Bedtime for Bonzo (1951) figurent parmi ses films les plus notables.

Président de la Screen Actors Guild avant de devenir porte-parole pour General Electric, il entre en politique. Initialement membre du Parti démocrate, il s'oriente vers la droite à la fin des années 1950 et rallie le Parti républicain en 1962. Après un discours enthousiaste en faveur de Barry Goldwater en vue de l'élection présidentielle de 1964, il se présente comme gouverneur de Californie, étant élu en 1966 et réélu en 1970. Il tente en vain d'obtenir la nomination républicaine pour les élections présidentielles de 1968 contre Richard Nixon, puis de 1976 contre Gerald Ford. Il est finalement désigné en 1980 et remporte l'élection face au président sortant, le démocrate Jimmy Carter.

En tant que chef de l'État, Ronald Reagan met en place une politique de l'offre (surnommée Reaganomics), qui repose essentiellement sur un contrôle de la monnaie, visant à réduire l'inflation, ainsi que sur une réduction des dépenses fédérales non liées à la défense. Au début de son mandat, il est blessé lors d'une tentative d'assassinat, subit la crise américaine de 1982, adopte une ligne dure face aux syndicats, ordonne l'invasion de la Grenade, fait face aux attentats de Beyrouth du 23 octobre 1983 et doit répondre à l'abattage du vol Korean Air Lines 007 par un chasseur soviétique. Il est réélu à une écrasante majorité en 1984, remportant 49 des 50 États.

Son second mandat est principalement marqué par les affaires étrangères, avec notamment la fin de la guerre froide, le bombardement de la Libye en 1986 et la révélation de l'affaire Iran-Contra. Décrivant l'Union soviétique comme un « Empire du mal », il soutient les mouvements anticommunistes dans le monde et renonce à la politique de détente en augmentant massivement les dépenses militaires et en relançant une course aux armements avec l'URSS. Il négocie néanmoins avec le dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev pour réduire les arsenaux nucléaires par l'intermédiaire du traité INF. Sur le plan intérieur, en 1986, il offre une amnistie à près de trois millions d'immigrés clandestins et rend obligatoire la prise en charge d'urgence de tous les patients par les hôpitaux percevant des aides au titre de Medicare.

Après l'élection présidentielle de 1988, qui est remportée par son vice-président, George H. W. Bush, Ronald Reagan se retire de la vie publique. Il révèle en 1994 qu'il est atteint de la maladie d'Alzheimer et meurt, en 2004, à l'âge de 93 ans. Crédité de la renaissance idéologique de la droite américaine, il donne notamment son nom à l'aéroport national Ronald-Reagan, près de Washington, D.C., et au porte-avions USS Ronald Reagan.