Rue de Saintonge - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Rue de Saintonge.

Rue de Saintonge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

3e arrt
Rue de Saintonge

Vue vers le sud depuis le boulevard du Temple.
Situation
Arrondissement 3e
Quartier Enfants-Rouges
Archives
Début Rue du Perche
Fin Boulevard du Temple
Morphologie
Longueur 500 m
Largeur 10 m
Historique
Création 1626
Dénomination de Saintonge
Géocodification
Ville de Paris 8425
DGI 8716
Géolocalisation sur la carte : 3e arrondissement de Paris
Rue de Saintonge
Géolocalisation sur la carte : Paris
Rue de Saintonge

Située en plein cœur du quartier du Marais à Paris, la rue de Saintonge est une voie du 3e arrondissement.

Situation et accès

Ce site est desservi par les stations de métro Arts et Métiers, Temple et Filles du Calvaire.

Origine du nom

Henri IV avait formé le projet de faire bâtir dans le quartier du Marais une grand place qui serait nommée « place de France », sur laquelle devaient aboutir plusieurs rues portant chacune le nom d'une province. C'est ainsi que cette rue porte le nom de la province de Saintonge.

Historique

La rue fut ouverte en 1626. Elle portait alors les noms de « rue de Touraine-au-Marais » entre la rue du Perche et la rue de Poitou, de « rue la Marche », entre la rue de Poitou et la rue de Bretagne et déjà « de Saintonge », entre cette dernière rue et le boulevard du Temple. Cet ultime nom fut étendu aux autres sections en 1851.

Dans la rue de Touraine-au-Marais demeura en 1634 Thomas de Comans d'Astry († 1661), conseiller et maître d'hôtel ordinaire du Roi, qui fit ultérieurement bâtir, dans l'île Notre-Dame, quai Dauphin, l'hôtel de Comans d'Astry (1644-1647)[1].

Les différentes parties sont citées sous les noms de « rue de Xaintonge » et « rue de la Marche » dans un manuscrit de 1636.

Bâtiments remarquables, et lieux de mémoire

Cinéma

Dans le film Elle s'appelait Sarah de Gilles Paquet-Brenner (2010), adapté du roman éponyme de Tatiana de Rosnay (2006), la famille de la petite Sarah, arrêtée lors de la rafle du Vel d'hiv' le , habite au 36 de la rue de Saintonge.

Annexes

Sources et références

Références

  1. Alexandre Cojannot, L'hôtel d'Astry sur l'Île Saint-Louis : Le Vau et les paradoxes de la lecture de Palladio à Paris au XVIIe siècle. In: Bulletin Monumental, tome 69, n° 3, année 2011, pp. 209-232 » (en ligne)
  2. Journal des artistes, 1832.
{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Rue de Saintonge
Listen to this article