For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Samara Weaving.

Samara Weaving

Samara Weaving
Description de cette image, également commentée ci-après
Naissance (30 ans)
Adélaïde, Australie
Nationalité
Drapeau de l
Australienne
Profession Actrice
Mannequin
Films notables The Babysitter
Wedding Nightmare
Séries notables Summer Bay
SMILF
Hollywood

Samara Weaving est une actrice et mannequin australienne, née le à Adélaïde en Australie-Méridionale.

Elle commence sa carrière à la télévision australienne et se fait remarquer grâce à ses participations aux séries télévisées Out of the blue (2008) et Summer Bay (2009-2013). Elle s'exporte à Hollywood et joue dans les films Mystery Road (2013), Monster Cars (2017), Three Billboards : Les Panneaux de la vengeance (2017), The Babysitter (2017) et Wedding Nightmare (2019). Parallèlement, elle ne délaisse pas sa carrière sur le petit écran et joue quelques rôles réguliers dans des séries telles que Summer Bay (2009-2013), SMILF (2017-2019) et Hollywood (2020).

Biographie

Jeunesse et formation

Elle est née à Adélaïde mais grandit à Singapour aux Fidji, en Indonésie. Son père, Simon Weaving, est cinéaste et directeur artistique du Festival international du film de Canberra[1]. Sa mère, Héléna Bezzina est maltaise. Elle est la nièce de l'acteur Hugo Weaving. Elle va à l'école à Jakarta[2].

La famille finit par se réinstaller en Australie et elle s'inscrit alors à la Pittwater House School avant de suivre ses études secondaires à la Canberra Girls Grammar School[2],[3].

Durant son temps libre, elle passe beaucoup de temps à jouer dans quelques courts métrages, des spectacles de danse et de théâtre. Elle se produit avec la Singapore Dance Company et le Canberra Youth Theatre[2].

Carrière

Débuts en Australie

En aout 2011, lors de la présentation du film Comment tuer son boss ?.
En aout 2011, lors de la présentation du film Comment tuer son boss ?.

En 2008, elle est choisie pour interpréter Kirsten Mulroney dans la série télévisée australienne Out of the blue. Bien qu'elle n'ait techniquement duré qu'une saison, la saison comportait 129 épisodes, Samara apparaissant au total dans 48 d'entre eux[2],[4].

Cette exposition à la télévision australienne lui permet d'obtenir le rôle d'Indi Walker dans le soap-opera Summer Bay[5]. Ce feuilleton télévisé met en scène les joies, les ruptures, les espoirs et les mésaventures des locataires d'une petite résidence de Summer Bay, une ville côtière et fictive de la Nouvelle-Galles du Sud en Australie. Samara Weaving fait ses armes en tant qu'actrice avec ce feuilleton[1], jouant parallèlement dans quelques courts métrages.

Grâce à ce rôle, elle reçoit une nomination pour le prix du public de la meilleure actrice dans une série télévisée dramatique à l'occasion de la 1re cérémonie des AACTA Awards, en 2012[6]. Elle reste fidèle à ce personnage pendant plus de trois cents épisodes avant de quitter la série.

Lors d'une soirée mondaine organisée par le magazine GQ, en 2012.
Lors d'une soirée mondaine organisée par le magazine GQ, en 2012.

En 2012, elle devient l'égérie de la marque Bonds et participe ensuite à une importante campagne publicitaire, aux côtés d'Owen Wright, en 2014[7].

En 2013, dès qu'elle quitte le soap, elle tourne son premier long métrage Mystery Road[8], un thriller porté par Aaron Pedersen, Hugo Weaving, Jack Thompson et Ryan Kwanten. Cette production, dans laquelle elle joue un rôle secondaire, est saluée par les critiques[9],[10].

Puis, elle quitte son pays natal afin de tenter sa chance à Hollywood[1].

Progression à Hollywood

Lors de la cérémonie des InStyle Awards, en 2015.
Lors de la cérémonie des InStyle Awards, en 2015.

En 2015, elle participe à quelques épisodes de la série télévisée Un écureuil chez moi[11] puis décroche son premier rôle important dans Monster Cars, une comédie d'action réalisée par Chris Wedge avec Lucas Till, Jane Levy et Thomas Lennon dans les premiers rôles ainsi que Danny Glover et Rob Lowe. Mais cette production est un échec au box-office[12].

Elle est ensuite guest-star de la série créée par Sam Raimi, Ash vs. Evil Dead[13], jouant dans une poignée d'épisodes de la première saison.

En 2017, elle apparaît dans le clip vidéo Attention de Charlie Puth[14]. Mais cette année-là, elle poursuit surtout son ascension hollywoodienne en enchaînant les projets.

Elle est l'héroïne de la comédie horrifique The Babysitter réalisé par McG et elle porte la comédie d'action Mayhem aux côtés de Steven Yeun[15]. Elle est aussi un rôle secondaire dans l'acclamé Three Billboards : Les Panneaux de la vengeance et obtient l'un des premiers rôles de la série SMILF[16]. Cette série est basée sur le court métrage du même nom, également réalisé par Frankie Shaw. En dépit d'un succès d'audience[17] et d'un soutien critique[18], la série est arrêtée à l'issue de la seconde saison, à la suite de nombreuses allégations concernant un comportement non professionnel de Frankie Shaw[19], notamment envers Samara Weaving[1]. En cas de renouvellement, l'actrice n'avait donc pas l'intention de revenir pour une troisième saison, ayant préféré mettre fin à son contrat[20].

En 2018, elle rebondit en étant à l'affiche de la mini-série Picnic at Hanging Rock aux côtés de Natalie Dormer et Yael Stone[21].

En 2019, après avoir posé pour la nouvelle collection Louis Vuitton, aux côtés d'actrices confirmées comme Michelle Williams, Thandie Newton, Ruth Negga et d'autres[22], elle est l'héroïne de la comédie d'horreur Wedding Nightmare[1], un mélange d'American Nightmare et de Get Out, dans lequel elle incarne une jeune mariée qui devient la proie de sa belle-famille durant une nuit de noces sanglante. Elle est entourée d'Andie MacDowell, Adam Brody, Elyse Levesque et Henry Czerny[23].

Concernant ce premier rôle en tant que tête d'affiche, Samara Weaving déclare :

« Je ne voulais pas que ce rôle soit le cliché de la demoiselle en détresse. C'est la première héroïne que je joue, normalement je suis la méchante, mais la méchante qu'on aime et qui tue tout le monde[1]. »

Doté d'un budget de production de seulement 6 millions de dollars, le film est rapidement rentabilisé lors de sa sortie en salles[24], en plus d'une réception critique globalement favorable[25].

Puis, elle tourne pour Dean Parisot aux côtés de Keanu Reeves, la suite de L'Excellente Aventure de Bill et Ted (1989) et des Folles Aventures de Bill et Ted (1991), intitulée Bill et Ted sauvent l'univers[26],[27],[28]. Dans le même temps, elle seconde aussi Daniel Radcliffe dans la comédie loufoque Guns Akimbo[29]. Pour ce rôle, l'actrice doit alors se grimer avec un visage tatoué, les sourcils décolorés et les cheveux gris, elle considère ce personnage comme le plus violent qu'elle ait jamais interprété[1].

Elle rejoint aussi le spin-off de G.I. Joe : Le Réveil du Cobra (2009) et G.I. Joe : Conspiration (2013) en tant que premier rôle féminin. Son personnage, Scarlett, est un officier de contre espionnage incarné par Rachel Nichols dans le film de 2009[30].

Durant cette période, il est annoncé que Samara Weaving intégrait la distribution principale d'une série télévisée distribuée par Netflix, Hollywood, aux côtés de Jim Parsons, Dylan McDermott mais aussi Laura Harrier et Maude Apatow. Une création de Ryan Murphy dont l'intrigue se déroule dans les années 1940, l'âge d'or d'Hollywood[31].

Le 14 juillet 2022, elle est annoncée au casting de Scream 6, marquant la seconde collaboration entre l'actrice et les réalisateurs Matt Bettinelli-Olpin et Tyler Gillett après Wedding Nightmare. Les deux réalisateurs souhaitaient déjà qu'elle apparaisse dans leur film précédent Scream, mais elle dut refuser à la suite d'un conflit de planning.

Vie privée

À la suite de sa participation à la série télévisée Ash vs. Evil Dead, elle poste une photo sur son compte Instagram, ensanglantée et devient, malgré elle, un hoax. En effet, le cliché est détourné et partagé sur les réseaux sociaux, par des partisans de la droite américaine prétextant qu'il s'agit d'une supportrice de Donald Trump agressée après avoir affirmé son soutien au Président des Etats-Unis. Soutenue par Bruce Campbell, l'actrice rétablit rapidement la vérité[1].

En mars 2019, elle annonce sur Instagram s'être fiancée avec le producteur Jimmy Warden. Le couple s'est rencontré pendant le tournage du film La Baby-Sitter, en 2016[32],[33],[34].

Filmographie

Longs métrages

Années 2010

Années 2020

Courts métrages

  • 2009 : Sprung de Adam Lynch : Fran
  • 2009 : Steps de Gabriel Colomb, Holly Greenwood et elle-même (également scénariste et assistante réalisatrice)
  • 2014 : Growing Young de Hayley MacFarlane : Minks
  • 2015 : He Who Has It All de Danny Chan : Serena

Séries télévisées

Clip musicaux

Distinctions

Lors de la cérémonie des Kids' Choice Awards, en 2011.
Lors de la cérémonie des Kids' Choice Awards, en 2011.

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[36].

Récompenses

Nominations

Voix francophones

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (août 2022). Pour l'améliorer, ajoutez des références de qualité et vérifiables (comment faire ?) ou le modèle ((Référence nécessaire)) sur les passages nécessitant une source.

En version française, Samara Weaving est principalement doublée par Élisabeth Ventura. Elle la double dans Hollywood, The Babysitter: Killer Queen et The Valet. Elle remplace également Helena Coppejans pour le second doublage du film The Babysitter.

Samara Weaving est également doublée par Ludivine Maffren dans SMILF[38], Margaux Laplace dans Picnic at Hanging Rock, Nastassja Girard dans Three Billboards, Caroline Mozzone dans Wedding Nightmare et Marie Perret dans Snake Eyes.

Notes et références

  1. a b c d e f g et h Emilie Schneider, « Wedding Nightmare : qui est Samara Weaving, la proie de ce cache-cache mortel ? », sur allocine.fr,
  2. a b c et d (en) « Samara Weaving Biography », sur IMDb
  3. (en) « Weaving fame from a passionate past », sur City News,
  4. (en) Richard Clune, « Huge Weaving's as neice Samara takes up acting », sur News,
  5. (en) Colin Vickery, « Samara Weaving gets acting tips from uncle Hugo Weaving », sur news.com.au,
  6. a et b (en) « Vote for the AACTA award winners », sur The Advertiser,
  7. (en) « Samara Weaving sparkles in new Bonds ad », sur Now To Love,
  8. (en) Prue Lewington, « Samara Weaving scores first role in Hollywood blockbuster », sur The Daily Telegraph,
  9. (en) « Mystery Road (2013) Critic Reviews », sur IMDb
  10. (en) « Mystery Road (2013) Awards », sur IMDb
  11. (en) Alicia Vrajlal, « From Summer Bay school girl to sultry siren! Former Home And Away star Samara Weaving performs raunchy dance routine in new web series », sur Daily Mail,
  12. (en) « Monster Trucks (2017) - Box Office Mojo », sur Box Office Mojo
  13. (en) Brett Williamson, « Home and Away star Samara Weaving unintended centre of US Election social media scam », sur ABC,
  14. (en) « Samara Weaving’s dramatic role in Charlie Puth’s video emerges after naked photo scandal », sur The Daily Telegraph,
  15. (en) Borys Kit, « 'Walking Dead' Star Steven Yeun Tackles Action Movie 'Mayhem' », sur The Hollywood Reporter,
  16. (en) Alexandra Pechman, « Samara Weaving, Star of SMILF and Three Billboards Outside Ebbing, Missouri, Relishes Being the Girl You Love to Hate », sur W Magazine,
  17. « Une saison 2 pour SMILF, Bridgette reviendra en 2018 », sur Critctoo,
  18. Anaïs Bordages, « «SMILF» a la pire mère du monde et c'est pour ça qu'on l'aime », sur 20 minutes,
  19. (en) Kim Masters, « 'SMILF' Canceled at Showtime Amid Probe Into Creator Frankie Shaw's Alleged Misconduct », sur The Hollywood Reporter,
  20. (en) Daniel Holloway, « Frankie Shaw Investigated by ABC Studios Following Misconduct Claim on Showtime’s ‘SMILF’ », sur Variety,
  21. (en) Erik Perdersen, « Natalie Dormer Leads ‘Picnic At Hanging Rock’ As Foxtel Sets Aussie Event Series Cast », sur Deadline,
  22. « 17 femmes posent pour la nouvelle collection Louis Vuitton », sur Elle,
  23. « Bande-annonce Wedding Nightmare : Samara Weaving devient la proie de sa belle-famille », sur AlloCiné,
  24. (en) « Ready or Not (2019) - Box Office Mojo », sur boxofficemojo.com
  25. (en) « Wedding Nightmare (I) (2019) Critic Reviews », sur imdb.com
  26. (en) « Samara Weaving & Alex Winter Join 'Bill & Ted' Cast on Set », sur Just Jared,
  27. (en) Clark Collis, « Bill & Ted Face the Music begins production », sur Entertainment Weekly,
  28. (en) Aaron Couch, « 'Bill & Ted 3' Finds Daughters for 'Face the Music' », sur The Hollywood Reporter,
  29. (en) Jeremy Kay, « Samara Weaving joins Daniel Radcliffe on 'Guns Akimbo' », sur Screen Daily,
  30. Arno Kikoo, « Samara Weaving intègre le casting de Snake Eyes, le spin-off de G.I. Joe », sur comicsblog.fr, (consulté le )
  31. « Jim Parsons et Dylan McDermott au casting de "Hollywood", une nouvelle série Netflix », sur ladepeche.fr, (consulté le )
  32. (en) Chloe Lal, « Samara Weaving just got engaged », sur Who,
  33. (en) Alicia Vrajlal, « Home and Away's Samara Weaving announces engagement », sur Yahoo Lifestyle,
  34. (en) Andrew Court, « 'Let's party!' Samara Weaving, 27, announces her ENGAGEMENT to creative producer Jimmy Warden... as she shows off her very unusual ring », sur Daily Mail,
  35. AlloCine, « Last Moment Of Clarity » (consulté le )
  36. (en) « Samara Weaving Awards », sur IMDb
  37. a b c d e et f avec la distribution principale.
  38. « Comédiennes ayant doublées Samara Weaving en France », sur RS Doublage (consulté le ).

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Samara Weaving
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.