Sarim Fassi-Fihri - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Sarim Fassi-Fihri.

Sarim Fassi-Fihri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La mise en forme de cet article est à améliorer (janvier 2017). La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ». Comment faire ? Les points d'amélioration suivants sont les cas les plus fréquents. Le détail des points à revoir est peut-être précisé sur la page de discussion. Les titres sont pré-formatés par le logiciel. Ils ne sont ni en capitales, ni en gras. Le texte ne doit pas être écrit en capitales (les noms de famille non plus), ni en gras, ni en italique, ni en « petit »… Le gras n'est utilisé que pour surligner le titre de l'article dans l'introduction, une seule fois. L'italique est rarement utilisé : mots en langue étrangère, titres d'œuvres, noms de bateaux, etc. Les citations ne sont pas en italique mais en corps de texte normal. Elles sont entourées par des guillemets français : « et ». Les listes à puces sont à éviter, des paragraphes rédigés étant largement préférés. Les tableaux sont à réserver à la présentation de données structurées (résultats, etc.). Les appels de note de bas de page (petits chiffres en exposant, introduits par l'outil «  ⧼citoid-citefromidtool-title⧽ ») sont à placer entre la fin de phrase et le point final[comme ça]. Les liens internes (vers d'autres articles de Wikipédia) sont à choisir avec parcimonie. Créez des liens vers des articles approfondissant le sujet. Les termes génériques sans rapport avec le sujet sont à éviter, ainsi que les répétitions de liens vers un même terme. Les liens externes sont à placer uniquement dans une section « Liens externes », à la fin de l'article. Ces liens sont à choisir avec parcimonie suivant les règles définies. Si un lien sert de source à l'article, son insertion dans le texte est à faire par les notes de bas de page. Insérer une infobox (cadre d'informations à droite) n'est pas obligatoire pour parachever la mise en page. Pour une aide détaillée, merci de consulter Aide:Wikification. Si vous pensez que ces points ont été résolus, vous pouvez retirer ce bandeau et améliorer la mise en forme d'un autre article.
Sarim Fassi-Fihri
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Directeur du Centre Cinématographique Marocain (CCM)
Biographie
Naissance
Nationalité
Marocaine
Activité
Titres honorifiques
Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres de la République Française

Sarim El Hak Fassi-Fihri, producteur de cinéma, né le à Marrakech, est le directeur du Centre cinématographique marocain (CCM)[1].

Biographie

Sarim Fassi-Fihri est titulaire d'un Master II en Production de l'université de Toulouse - Jean Jaurès. Il y fait un mémoire de Master II intitulé Un projet de développement pour le Cinéma et la Télévision au Maroc[2].

Sarim Fassi-Fihri crée en 1987 sa société actuelle Moroccan Productions & Services (MPS) afin de produire des films Marocains et pour assurer la production exécutive de films étrangers au Maroc[3].

En tout Sarim Fassi-Fihri a produit, co-produit, ou assuré la production exécutive de plus de 40 longs métrages, films de télévision ou séries TV. Sarim Fassi Fihri participe à la production de plusieurs films étrangers tournés au Maroc dont, en 2002, «Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre» d’Alain Chabat, ou encore en 2005, « Iznogoud » de Patrick Braoudé. Il est également le producteur exécutif de « OSS 117, Le Caire nid d’espions ».

En 1995, après avoir été son vice-président depuis 1994, il est nommé président de la Chambre marocaine des producteurs de films[4].

En 2005, il est élu président de l’AMPAC, l'Association des métiers de la production audiovisuelle et du cinéma[5].

Le 2 octobre 2014, il est nommé le directeur du Centre cinématographique marocain (CCM)[6].

Sarim El Hak Fassi Fihri est également administrateur de la Fondation du Festival international du film de Marrakech depuis 2001, et  propriétaire des Studios Cinedina à Casablanca.

Sarim Fassi-Fihri va longtemps plébiscitée un droit aux subventions étatiques pour les productions étrangères, droit qui sera voté par la loi de finances pour l'exercice 2016 [7],[8].

Polémique

En été 2019, il dépose plainte contre le réalisateur marocain Hicham Hajji. Ce dernier a affirmé que Sarim Fassi-Fihri lui avait "mis des battons dans les roues" pendant le tournage de son film Redemption day. Plainte qu'il retire en septembre suivant[9],[10].

Fonctions

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2019). Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle ((Référence nécessaire)) sur les passages nécessitant une source.

Décoration

Filmographie

2007

2006

2005

2004

2003

2001

2000

1999

1998

  • Producteur The Last Show, court métrage réalisé par Nour-Eddine Lakhmari.
  • Producteur Samia, court métrage réalisé par Meryem Bakir.

1997

  • Producteur exécutif de Bargensac, téléfilm français réalisé par Charlotte Brandström pour TF1.
  • Coproducteur de Keswa, le fil perdu, long métrage réalisé par Kalthoum Bornaz, coproduction tuniso-maroco-française.

1996

  • Producteur exécutif de Lieve Aisha, téléfilm néerlandais réalisé par Mijke de Jong et produit pour VARA TV (Amsterdam).
  • Producteur exécutif de Marrakesh, téléfilm néerlandais réalisé par Michiel van Jaarsveld et produit pour VARA TV (Amsterdam).
  • Coproducteur de Mektoub, long métrage réalisé par Nabil Ayouch.

1995

  • Prix de la production au Festival national du film à Tanger pour L'Enfance volée.
  • Producteur de Cinq films pour cent ans, long métrage réalisé par un collectif de réalisateurs marocains à l'occasion du centenaire du cinéma.
  • Producteur de Voleur de rêves, long métrage réalisé par Hakim Noury.
  • Producteur exécutif de Les Victimes, long métrage réalisé par Patrick Grandperret et produit par Gaumont International.
  • Producteur exécutif de Memo Keeps Silent, long métrage néerlandais réalisé par Ben Sombogaart et produit par BOS BROS (Amsterdam).

1994

1993

  • Producteur exécutif de Peter Strohm, téléfilm allemand produit pour Bayerischer Rundfunk (Munich).
  • Producteur de L'Enfance volée, long métrage réalisé par Hakim Noury.
  • Coproducteur de La Règle de l'homme, téléfilm français réalisé par Jean Daniel Verhaegue pour France 2.

1992

1991

  • Producteur exécutif de L'Enfant lion, long métrage réalisé par Patrick Grandperret et produit par Odessa Films (Paris).
  • Producteur exécutif de Max, long métrage italien réalisé par Christian De Sica et produit par Produttori Associati (Rome).
  • Producteur exécutif de Les Croisades, de terre et de sang, téléfilm français réalisé par Jim Goddar et produit par J.P Ramsay pour France 2

1990

  • Producteur exécutif de Moi, Général de Gaulle, téléfilm français réalisé par Denys Granier-Deferre et produit pour TF1.
  • Producteur de Sunchild court métrage réalisé par Driss Tahri.
  • Producteur de Crime imparfait, court métrage réalisé par Ahmed Boulane.
  • Producteur de Plateur idéal, court métrage réalisé par Ahmed Boulane.

1989

1988

  • Producteur exécutif de Das Milliardenspiel, téléfilm allemand réalisé par Peter Keglevic et produit pour la ZDF.

1987

  • Producteur exécutif de Napoleon and Josephine: A Love Story, téléfilm américain réalisé par Richard T. Heffron et produit par Warner Bros.
  • Producteur associé de Deadline, téléfilm britannique réalisé par Richard Stroud et produit par la BBC.

Références

  1. « Sarim Fassi-Fihri, nommé à la tête du CCM », sur Médias 24, (consulté le 3 octobre 2014)
  2. LE MATIN, « Le Matin - Mohamed Sarim Al Haq Fassi-Fihri, nouveau directeur du CCM », sur Le Matin (consulté le 25 septembre 2019)
  3. « MPS », sur www.mpscinedina.com
  4. « Personnes », sur Africultures (consulté le 25 septembre 2019)
  5. « Centre cinématographique marocain : Sarim Fassi Fihri, nouveau directeur », sur Aujourd'hui le Maroc (consulté le 25 septembre 2019)
  6. « Rififi entre le réalisateur Hicham Hajji et le directeur du CCM Samir Fassi Fihri », sur Al HuffPost Maghreb, (consulté le 25 septembre 2019)
  7. « Nouveauté : Les tournages étrangers au Maroc auront droit à la subvention », sur le360.ma, (consulté le 15 décembre 2015)
  8. (en) « Morocco Approves 20% Cash Rebate For Foreign Shoots », sur https://variety.com/, (consulté le 15 décembre 2015)
  9. « Sarim Fassi Fihri retire sa plainte contre le réalisateur Hicham Hajji », sur Al HuffPost Maghreb, (consulté le 25 septembre 2019)
  10. « Sarim Fassi Fihri dépose plainte contre le réalisateur Hicham Hajji », sur Medias24 - Site d'information, (consulté le 25 septembre 2019)
  11. « Sarim Fassi Fihri, président des Producteurs de Films », sur L'Economiste, (consulté le 25 septembre 2019)
  12. « Sarim Fassi-Fihri remplace Nourredine Sail à la tête du CCM », sur Yabiladi, (consulté le 3 octobre 2014)
  13. « Sheherazade », sur www.philippedebroca.com

Voir aussi

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Sarim Fassi-Fihri
Listen to this article