Sauber C23 - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Sauber C23.

Sauber C23

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sauber C23
Giancarlo Fisichella au volant de la Sauber C23 au Grand Prix des États-Unis 2004
Présentation
Équipe
Sauber Petronas
Constructeur Sauber
Année du modèle 2004
Concepteurs Willy Rampf
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en fibre de carbone
Suspension avant Triangles superposés, poussoirs et barre de torsion, amortisseurs Sachs
Suspension arrière Triangles superposés, poussoirs et barre de torsion, amortisseurs Sachs
Nom du moteur Petronas 04A
Cylindrée 2 997 cm3
870 ch à 18 800 tr/min
Configuration 10 cylindres en V à 90°
Position du moteur Arrière
Boîte de vitesses Longitudinale semi-automatique
Nombre de rapports 7 + marche arrière
Système de freinage Disques et étriers Brembo
Dimensions et poids Empattement : 3120 mm
Voie avant : 1470 mm
Voie arrière : 1410 mm
Poids : 605 kg
Carburant Petronas
Pneumatiques Bridgestone
Partenaires Petronas et Crédit Suisse
Histoire en compétition
Pilotes 11.
Giancarlo Fisichella

12.
Felipe Massa
Début Le 7 mars 2004 au GP d'Australie
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
18000
Championnat constructeur 6e avec 34 points
Championnat pilote Giancarlo Fisichella : 11e
Felipe Massa : 12e

Chronologie des modèles (2004)

La Sauber C23 est la monoplace de Formule 1 de l'écurie Sauber, engagée au cours de la saison 2004 de Formule 1. Elle est pilotée par l'Italien Giancarlo Fisichella et le Brésilien Felipe Massa. Le pilote d'essais est le Suisse Neel Jani.

Historique

Écurie indépendante au sein d'une discipline de plus en plus liée aux grands constructeurs, Peter Sauber prouve que malgré de petits moyens, qu'il est encore possible de survivre au milieu des écuries officielles comme Ferrari, Toyota, Mercedes-Benz, BMW, Honda. Pour cela, l'écurie s'appuie tout de même sur l'équipe dominatrice du début des années 2000, Ferrari, en disposant du moteur de la saison précédente.

Pour 2004, Sauber s'assure d'un partenariat renforcé avec Ferrari : en effet, après l'âpre lutte de la saison 2003, marquée par la domination des pneus Michelin des écuries anglo-allemandes (Williams-BMW et McLaren-Mercedes-Benz) sur les Bridgestone équipant presque exclusivement les Ferrari, les stratèges italiens souhaitent disposer d'une équipe de bon niveau au sein du clan Bridgestone.

Sauber bénéficie donc d'un transfert de technologie de la part de la Scuderia : pour la première fois, le moteur Ferrari rebadgé Petronas qui équipe la C23 n'est pas celui de la saison précédente mais bien le Ferrari Tipo 053 qui équipe les Ferrari F2004 de l'année en cours. Bien qu'officiellement ce partenariat se limite au complexe moteur-boîte, la C23 est quasiment une Ferrari F2003-GA de l'année précédente repeinte aux couleurs de Sauber[1]. Elle s'en éloigne cependant à partir du Grand Prix d'Angleterre où d'importantes modifications développées par Sauber en interne sont introduites.

Sur le plan technique, l'équipe repart donc sur des bases connues et renforcée par la paire de pilotes expérimentés, Giancarlo Fisichella en provenance de Jordan Grand Prix et Felipe Massa, espoir de la Formule 1, qui a mûri après une année comme pilote-essayeur chez Ferrari.

Si la Scuderia Ferrari, en symbiose avec les pneus Bridgestone, écrase la concurrence, Sauber tarde à progresser. En quatre courses, un seul point est récolté, par Massa, au Grand Prix de Malaisie tandis que Fisichella est légèrement dominé par son coéquipier[2]. Cependant les développements apportés à la C23 ainsi que quelques aménagements sur la voiture du pilote italien donnent le vrai départ de la saison à partir du Grand Prix d'Espagne où Fisichella termine septième et Massa neuvième[3].

À Monaco, Fisichella est victime d'un spectaculaire accrochage dans le premier tour alors que sa dixième position sur la grille pouvait lui faire espérer un bon résultat[4]. Parti seizième, son équipier termine cinquième[5]. Au Nürburgring, Fisichella termine sixième, Massa neuvième, et au Canada, les disqualifications des Toyota TF104 et des Williams FW26 offrent à l'Italien la quatrième place, le meilleur résultat de la saison de l'équipe suisse[6].

Au total les C23 marquent trente-quatre points (vingt-deux pour Fisichella, douze pour Massa) et Sauber se classe sixième du championnat[7]. L'écurie suisse devance même, un temps à la mi-saison, l'écurie McLaren Mercedes. Enfin, Massa se qualifie en quatrième position aux départs des Grands Prix de Chine et du Brésil.

À l'issue de la saison, les performances de Fisichella est transféré chez Renault, tandis que Massa poursuit pour une saison supplémentaire.

Résultats en championnat du monde de Formule 1

Giancarlo Fisichella à bord de la Sauber C23 au Grand Prix de Belgique 2004
Giancarlo Fisichella à bord de la Sauber C23 au Grand Prix de Belgique 2004
Résultats détaillés de la Sauber C23 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18
2004 Sauber Petronas Petronas 04A Bridgestone AUS MAL BAH SMR ESP MON EUR CAN USA FRA GBR ALL HON BEL ITA CHI JAP BRÉ 34 6e
Giancarlo Fisichella 10e 11e 11e 9e 7e Abd 6e 4e 9e 12e 6e 9e 8e 5e 8e 7e 8e 9e
Felipe Massa Abd 8e 12e 10e 9e 5e 9e Abd Abd 13e 9e 13e Abd 4e 12e 8e 9e 8e

Légende : ici

Notes et références

  1. Sauber-Petronas 2004 sur zonef1.com. Consulté le 12 juillet 2012
  2. Classement du Grand Prix de Malaisie 2004 sur statsf1.com. Consulté le 12 juillet 2012
  3. Classement du Grand Prix d'Espagne 2004 sur statsf1.com. Consulté le 12 juillet 2012
  4. Qualifications du Grand Prix de Monaco 2004 sur statsf1.com. Consulté le 12 juillet 2012
  5. Classement du Grand Prix de Monaco 2004 sur statsf1.com. Consulté le 12 juillet 2012
  6. Classement du Grand Prix du Canada 2004 sur statsf1.com. Consulté le 12 juillet 2012
  7. Classement généraux du championnat du monde de Formule 1 2004 sur statsf1.com. Consulté le 12 juillet 2012

Sur les autres projets Wikimedia :

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Sauber C23
Listen to this article