cover image

Scouts de France

mouvement de scoutisme catholique français / De Wikipedia, l'encyclopédie libre

Les Scouts de France est une association française créée en 1920 et dissoute en 2004[1], qui a été le principal mouvement de scoutisme en France.

Scouts de France
Cadre
Forme juridique Association loi 1901
But Scoutisme
Zone d’influence France
Fondation
Fondation
Fondateur Jacques Sevin, Antoine-Louis Cornette, Édouard de Macedo
Identité
Siège Paris
Affiliation internationale OMMS
Méthode Scoutisme catholique masculin, puis co-éduqué (1981)
Membres 50 000 (2004)
Dissolution
Dissolution
Fusionnée dans Scouts et guides de France

À la suite du succès des Boys Scouts fondés par Baden-Powell en Angleterre en 1907, le père Jacques Sevin fonde en 1920 les Scouts de France[2]. Le mouvement est alors d'un catholicisme traditionnel, et sa pédagogie s'appuie sur les enseignements de Baden-Powell complétés par le père Sevin. Reconnu d'utilité publique en 1927[1], il participe à la création de la fédération du scoutisme français en 1940. Le mouvement des Scouts de France connaît son apogée au début des années 1960 et compte alors plus de 140 000 membres.

Dans la suite des réformes portées au concile Vatican II, la pédagogie est profondément revue, notamment sous la conduite de François Lebouteux. Cela conduit au départ de nombreux jeunes vers les Guides et scouts d'Europe puis à la création du mouvement des Scouts unitaires de France, qui tous deux souhaitent continuer à pratiquer un scoutisme traditionnel et rester fidèles à la proposition initiale de Baden-Powell et du père Sevin.

En 1981, à la suite de l'échec du rapprochement avec les Guides de France, le mouvement s'ouvre à la coéducation. Il incite ses jeunes membres à l'auto-éducation par la pédagogie spécifique du scoutisme dans un but de développement de la personnalité et de sociabilité active. Catholiques, les Scouts de France sont à partir du milieu des années 1980 ouverts à tous les jeunes, sans distinction d'origine, de culture ou de croyance.

En 2004, la fusion du mouvement avec les Guides de France est finalement décidée, par décision des assemblées générales des deux associations. La structure administrative des Scouts de France est alors dissoute dans l'association Scouts et Guides de France.