Slingsby T.18 Hengist - Wikiwand
For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Slingsby T.18 Hengist.

Slingsby T.18 Hengist

Slingsby Hengist

Un Slingsby T.18 Hengist Mark I (DG676), remorqué pendant des essais à l'Airborne Forces Experimental Establishment (en), basé à Sherburn-in-Elmet, dans le Yorkshire, le .

Constructeur
Slingsby Sailplanes, Ltd.
Rôle Planeur militaire de transport de troupes
Statut Retiré du service
Premier vol
Date de retrait
Nombre construits 18 exemplaires
(production : 1942–1944)

Le Slingsby Hengist était un planeur militaire britannique, conçu pendant les années 1940 par le constructeur de planeurs Slingsby Sailplanes, Ltd.. Comme les autres planeurs transporteurs de troupes britanniques de la Seconde Guerre mondiale, il fut nommé d'après un nom de militaire célèbre commençant par la lettre « H », en l'occurrence l'envahisseur jute Hengist.

Conception et développement

L'emploi de planeurs d'assaut par les Britanniques fut quelque-peu « encouragé » (« précipité » serait un terme plus approprié) par l'utilisation de la part des Allemands du planeur de transport DFS 230, qui fut utilisé pour la première fois en pour déposer des troupes d'assaut sur le fort d'Ében-Émael, en Belgique[1],[2]. Leur avantage sur les techniques de parachutage classiques résidait dans la précision des atterrissages, alors que lorsqu'ils étaient parachutés, les soldats avaient généralement tendance à être assez dispersés au moment de toucher le sol.

Le Slingsby T.18 Hengist fut conçu par John « Jack » Frost. Il s'agissait d'un planeur à quinze places, conçu pour répondre à la Specification X.25/40 publiée par le Ministère de l'Air britannique (en anglais : « Air Ministry ») en . Cette spécification fut publié au cas où des avions remorqueurs assez puissants ne seraient pas disponibles pour le Horsa, un planeur plus gros et plus lourd[3]. Quatre prototypes furent commandés à la fin de l'année 1940, le premier effectuant son premier vol en , remorqué par un Armstrong Whitworth Whitley[4].

Un total de quatorze Hengist Mk.I de production furent livrés à la Royal Air Force (RAF), entre et . L'une des caractéristiques de conception particulières de Frost fut d'équiper le Hengist d'un sac en caoutchouc en guise de système d'atterrissage. Un train d'atterrissage renforcé fut installé sur les appareils de production, alors désignés Mk.III, mais ce nom ne fut pas transmis à la RAF[4].

Le Hengist avait une apparence distinctive, avec des surfaces supérieure et inférieure arrondies et des flancs de fuselage plats.

Carrière opérationnelle

Deux Hengist Mk.I furent livrés à l'unité d'entraînement des pilotes de planeurs (Glider Pilots' Exercise Unit), tandis que les autres furent envoyés vers des unités expérimentales ou restèrent en stockage. La production fut arrêtée quand les Waco CG-4 — renommés Hadrian en service britannique — devinrent disponibles, sous les directives du programme de prêt-bail[3].

Étant conçu comme plan de secours, il ne vit aucun service opérationnel et fut retiré du service en 1946[4].

Caractéristiques (Hengist Mk.I)

Données de Slingsby Sailplanes[5], British Gliders and Sailplanes 1922–1970[3].

Caractéristiques générales

  • Équipage : 1 pilote
  • Capacité : 14 passagers
  • Longueur : 17,22 m
  • Envergure : 24,38 m
  • Surface alaire : 72,46 m2
  • Ratio d'aspect : 8,2
  • Profil : NACA 2415 (racine), NACA 4412 (extrémité)
  • Masse à vide : 2 100 kg
  • Masse typique : 3 788 kg
  • Finesse : 41 : 1

Performances



Notes et références

  1. (en) Devlin 1985.
  2. (en) Simons 1996, p. 99.
  3. a b et c (en) Ellison 1971, p. 188.
  4. a b et c (en) Swanborough 1997, p. 89.
  5. (en) Simons 1996, p. 101.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Bibliographie

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Gerald M. Devlin, Silent Wings : Story of the Glider Pilots of World War II, W.H. Allen/Virgin Books, , 528 p. (ISBN 0-491-03134-3 et 978-0-491-03134-9). Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (en) Martin Simons, Slingsby Sailplanes : A Comprehensive History of All Designs, Londres, Royaume-Uni, Airlife Publishing, Ltd., , 256 p. (ISBN 1-85310-732-8 et 978-1-85310-732-0). Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (en) Norman Ellison, British Gliders and Sailplanes 1922–1970, Londres, Royaume-Uni, Adam & Charles Black (A & C Black Publishers, Ltd.), , 1re éd., 296 p. (ISBN 0-7136-1189-8 et 978-0-7136-1189-2). Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (en) Gordon Swanborough, British Aircraft at War, 1939–45, HPC Publishing, St Leonards on Sea, , 124 p. (ISBN 0-9531421-0-8 et 978-0-9531421-0-1). Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (en) Chris Bishop, The Encyclopedia of Weapons of World War II : The Comprehensive Guide to Over 1,500 Weapons Systems, Including Tanks, Small Arms, Warplanes, Artillery, Ships and Submarines, New York, États-Unis, Metrobooks, , 540 p. (ISBN 1-58663-762-2 et 978-1-58663-762-0, lire en ligne).
  • (en) Robert G. Brown, On the Edge : Personal Flying Experiences During the Second World War, Renfrew, Ontario, Canada, General Store Publishing House, , 195 p. (ISBN 1-896182-87-9 et 978-1-896182-87-2, lire en ligne).
  • (en) Keith Flint, Airborne Armour : Tetrarch, Locust, Hamilcar and the 6th Airborne Armoured Reconnaissance Regiment 1938–1950, Solihull, West Midlands, Royaume-Uni, Helion & Company, Ltd., , 224 p. (ISBN 1-874622-37-X et 978-1-874622-37-6).
  • (en) Tim Lynch, Silent Skies : Gliders At War 1939–1945, Barnsley, Royaume-Uni, Pen & Sword Military, , 240 p. (ISBN 978-1-84415-736-5 et 1-84415-736-9, lire en ligne).
  • (en) James E. Mrazek, Fighting Gliders of World War II, St. Martin's Press, , 1re éd., 207 p. (ISBN 0-312-28927-8 et 978-0-31228-927-0).
  • (en) Daniel J. March, British Warplanes of World War II : Combat aircraft of the Royal Air Force and Fleet Air Arm 1939-1945, Londres, Royaume-Uni, Aerospace Publishing, , 1re éd., 256 p. (ISBN 1-874023-92-1 et 978-1-874023-92-0).
  • (en) David Mondey, The Hamlyn Concise Guide to British Aircraft of World War II, Londres, Bounty Books, , 240 p. (ISBN 1-85152-668-4, EAN 978-1-85152-668-0).
  • (en) Kenneth Munson, Aircraft of World War II, New York, États-Unis, Doubleday and Company, , 2e éd., 272 p. (ISBN 0-385-07122-1 et 978-0-385-07122-2).
  • (en) Lieutenant-Colonel T. B. H. Otway et G. M. Bayliss, The Second World War 1939–1945 Army : Airborne Forces, Londres, Royaume-Uni, Imperial War Museum, , 468 p. (ISBN 0-901627-57-7 et 978-0-901627-57-5).
  • (en) Claude Smith, History of the Glider Pilot Regiment, Londres, Royaume-Uni, Pen & Sword Aviation, , 204 p. (ISBN 978-1-84415-626-9 et 1-84415-626-5).
  • (en) Owen Thetford, Aircraft of the Royal Air Force 1918-57, Londres, Putnam, , 528 p. (OCLC 3875235).
  • (en) Paul Eden et Soph Moeng, The complete Encyclopedia of World Aircraft, Londres, Royaume-Uni, Amber Books, Ltd., , 1152 p. (ISBN 0-7607-3432-1 et 978-0-76073-432-2).


{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Slingsby T.18 Hengist
Listen to this article