For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Société des mines de l'Aïr.

Société des mines de l'Aïr

Société des mines de l’Aïr
logo de Société des mines de l

Création 1968
Siège social Niamey
Drapeau du Niger
 Niger
Actionnaires
Drapeau de la France
Orano Cycle : 64 %
Drapeau du Niger
SOPAMIN : 36 %[1]
Activité Industrie minière
Produits Uranium
Société mère Orano Cycle Niger
Effectif 1 000
Site web Somaïr

La Société des mines de l’Aïr (Somaïr) est une coentreprise entre la société française Orano Cycle et l'Etat nigérien qui opère dans le domaine de l'industrie minière.

Historique

Quelques dates clefs :

  • 1968 : création de la société SOMAIR le 1er février à Niamey
  • 1969 : fondation de la ville d'Arlit
  • 1971 : début de la production d'uranate
  • 1981 : production record avec 2100 tonnes d'uranium
  • 2002 : certification ISO 14001
  • 2009 : mise en œuvre de la technique dite de lixiviation en tas pour traiter les minerais à faible teneur.

Activité

L’usine de la SOMAÏR est installée à quelques kilomètres de la ville d’Arlit au Niger. Le minerai d’uranium est extrait des mines à proximité. Il est traité pour produire de l’uranate de soude (le Yellowcake, qui contient environ 75 % d’uranium).

La mine a produit 2 650 tonnes d'uranium métal en 2010, soit une production cumulée d'environ 52 500 tonnes depuis 1971. Environ 1 000 personnes sont employées par la SOMAÏR.

Organisation

La Somaïr est une filiale d’Orano Cycle, anciennement Areva NC. Son capital de 4,349 milliards de Francs CFA est détenu par Areva pour 63,4 % et par la Société du patrimoine des mines du Niger (SOPAMIN) pour 36,6 %.

Son siège social est installé à Niamey, dans les mêmes locaux qu'Orano Cycle Niger, tandis que l’usine de traitement de l’uranium est située à côté de la ville d’Arlit, dans la région d’Agadez.

Conflits sociaux

Le , des salariés de la Somaïr se sont mis en grève à Arlit. Selon les syndicats, au moins 400 emplois ont déjà été supprimés sans droits chez les sous-traitants locaux sur une période de 3 mois[2].

En , Areva aurait licencié plus d’une centaine de salariés de sa filiale Somaïr pour « raisons économiques » selon le Journal de l'énergie[3].

Notes et références

Notes

  1. http://www.areva.com/FR/activites-675/somair-a-la-recherche-d-une-plus-grande-competitivite.html
  2. RFI, « Niger : les salariés de la Somaïr en grève à Arlit », sur rfi.fr, (consulté le ).
  3. journaldelenergie.com/nucleaire/a-qui-profitent-les-contrats-secrets-dareva-avec-le-niger/

Articles connexes

Liens externes

{{bottomLinkPreText}} {{bottomLinkText}}
Société des mines de l'Aïr
Listen to this article

This browser is not supported by Wikiwand :(
Wikiwand requires a browser with modern capabilities in order to provide you with the best reading experience.
Please download and use one of the following browsers:

This article was just edited, click to reload
This article has been deleted on Wikipedia (Why?)

Back to homepage

Please click Add in the dialog above
Please click Allow in the top-left corner,
then click Install Now in the dialog
Please click Open in the download dialog,
then click Install
Please click the "Downloads" icon in the Safari toolbar, open the first download in the list,
then click Install
{{::$root.activation.text}}

Install Wikiwand

Install on Chrome Install on Firefox
Don't forget to rate us

Tell your friends about Wikiwand!

Gmail Facebook Twitter Link

Enjoying Wikiwand?

Tell your friends and spread the love:
Share on Gmail Share on Facebook Share on Twitter Share on Buffer

Our magic isn't perfect

You can help our automatic cover photo selection by reporting an unsuitable photo.

This photo is visually disturbing This photo is not a good choice

Thank you for helping!


Your input will affect cover photo selection, along with input from other users.